Est-ce que j’éduque bien mon enfant?

Être parent comporte son lot de défis et l’éducation est certainement l’un des plus grands. Beaucoup de parents craignent d’être trop sévères avec leur enfant. Pourtant, établir des limites avec eux est nécessaire à son cheminement.

Comment reconnaît-on un enfant bien éduqué?

Un enfant bien éduqué est un enfant qui a confiance en lui et en ses parents. Il respecte les règles et les limites établies et comprend qu’elles lui sont bénéfiques. Il n’a pas peur d’exprimer ses besoins et de prendre des décisions puisqu’il a une bonne estime de lui. L’encadrement que lui offrent ses parents lui permet d’acquérir l’autonomie nécessaire pour grandir et faire ses expériences.

Pourquoi est-ce si important d’instaurer une discipline?

Établir une discipline dans la vie d’un enfant revient à lui donner les bases essentielles à son bon développement affectif et social. Les limites enseignées lui permettent, entre autres, d’éviter les dangers, de distinguer le bien du mal et de réfléchir avant d’agir. La discipline favorise également un climat harmonieux au sein du foyer familial. Enfin, en instaurant des règles, les parents guident leur enfant vers les bons comportements à adopter et lui transmettent des valeurs qui lui seront utiles toute sa vie. 

Les cinq « C »

Afin de favoriser la compréhension des règles de discipline, il est important de respecter cinq principes. Les règles doivent être :

Claires

Pour vous faire comprendre, il est essentiel d’avoir recours à des mots et des termes compris de votre enfant. Afin de favoriser la compréhension, vous pouvez également faire des démonstrations gestuelles. À partir de l’âge de 3 ans, il est conseillé de justifier la règle afin que votre enfant comprenne pourquoi vous exigez ladite consigne.

Concrètes

La formulation de vos règles doit être simple et précise. Elle ne doit pas laisser place à l’interprétation. Les phrases doivent être courtes et exprimer l’essentiel. Enfin, optez pour l’expression de concepts positifs plutôt que d'utiliser la négation. Par exemple, dites « Je veux que tu marches» plutôt que « Je ne veux pas que tu cours». 

Constantes

Ce principe est probablement le plus important des cinq « C ». Il est impératif que vous soyez constant lorsque votre enfant ne respecte pas une règle à laquelle vous tenez. L’application d’une règle ne doit surtout pas varier en fonction de votre humeur et des situations.

Cohérentes

N’imposez pas à votre enfant des règles que vous ne respectez pas. Vos actions doivent être cohérentes à vos paroles. Les enfants agissent par observation et imitation, vous représentez un modèle, prêchez par l’exemple.

Conséquentes

Lorsqu’une consigne n’est pas respectée, il est important d’appliquer une conséquence. Votre enfant doit apprendre à assumer la responsabilité de ses actions. Les conséquences doivent être adaptées à l’âge de l’enfant et à la nature de la consigne transgressée. De plus, elle doit permettre à l’enfant de corriger son comportement afin qu’il apprenne à se discipliner lui-même.

Quelques conseils

Félicitez et encouragez les bons comportements au lieu de récompenser

Plutôt que d’applaudir les bons comportements par des récompenses matérielles, encouragez votre enfant, félicitez-le. Récompenser systématiquement vient à marchander avec votre enfant. Il est important de lui enseigner que tout ne vient pas avec une récompense. Il doit apprendre à bien se comporter par plaisir. Il doit prendre conscience que tout le monde bénéficiera de son bon comportement. Il ne doit pas respecter les règles imposées afin de recevoir une récompense matérielle en échange.

Affichez les règles

Réalisez une affiche sur laquelle vous inscrirez quelques règles et que vous apposerez par la suite au mur. Dessinez des pictogrammes afin d’aider votre enfant à visualiser les tâches qu’il a à faire. Suivez les règles avec rigueur afin d’établir une routine.

La méthode 1-2-3

Commencez par donner une consigne claire sur un ton neutre. Si votre enfant n’obéit pas, demandez-lui de venir vous voir. S’il vous ignore, allez le voir, répétez-lui la consigne plus fermement et annoncez-lui la conséquence qui l’attend s’il ne cesse pas son mauvais comportement. Si votre enfant ignore toujours votre directive, appliquez immédiatement la conséquence que vous avez annoncée sans argumenter avec lui. Il apprendra que lorsqu’il ne respecte pas les règlements, vous êtes conséquents avec ce que vous annoncez.

Passez du temps de qualité avec votre enfant

Jouez avec votre enfant, interagissez avec lui. Intéressez-vous à ce qu’il fait, questionnez-le. Pendant quelques minutes, mettez de côté vos obligations et concentrez vos énergies sur lui. En adoptant ce type de comportement, votre enfant vivra moins de frustrations et risque de faire moins de bêtises pour attirer votre attention.

Enfin, le plus important demeure de se faire confiance en tant que parent et de faire confiance à notre enfant. Nous ne sommes pas des robots, tout comme nos enfants, nos émotions peuvent parfois prendre le dessus sur notre raison. L’essentiel est d’apprendre de nos erreurs et de s’ajuster.

Lectures sur le sujet

  • Parent gros bon sens, mieux comprendre mon enfant pour mieux intervenir par Nancy Doyon

  • Responsabiliser son enfant par Germain Duclos et Martin Duclos

  • Favoriser l’estime de soi des 0-6 ans par Danielle Laporte

Sabrina Hammoum, rédactrice Canal Vie
 

Vous aimerez aussi

Commentaires