Comment aider notre enfant qui fait de l'intimidation?

Nous entendons souvent parler de l'intimidation à l'école. On ne compte plus les ressources disponibles pour les jeunes et leurs parents en cas d'agression physique, verbale ou psychologique, mais que faire lorsque c'est VOTRE enfant qui est l'agresseur?

Comme chaque parent à qui cela est arrivé, si vous recevez un jour un appel ou une note de l'école de votre enfant qui l'accuse de faire de l'intimidation, vous vous sentirez probablement mal à l'aise, incompétent, en colère, voire même profondément dépassés et triste... Toutes ces émotions sont normales, mais une fois passée la surprise de voir votre enfant « parfait » tomber de son piédestal, il est nécessaire de prendre des mesures afin de régler (une fois pour toutes) ce problème. Cela peut être long... mais voici quelques pistes pour vous guider.

Suis-je un mauvais parent?

Si un professeur, le parent d'un autre élève ou un enfant vous avisent que votre enfant est agressif envers les autres, il y a généralement deux réactions possibles...

Nier ou minimiser

Soit, vous vous sentirez profondément en colère et incrédule, et vous tâcherez de nier les faits ou de les minimiser : « ce n'était qu'un jeu, il ou elle ne voulait pas faire mal, ce sont des histoires d'enfants, etc. »

Se culpabiliser

La deuxième possibilité consiste à vous sentir impuissant, dépassé et profondément incompétent. « Comment ai-je pu créer un enfant qui intimide les autres, quelle est mon erreur, c'est surement ma faute, etc.

Faites le point

Dans ces deux cas de figure, il convient de laisser de côté les émotions (même si ce n'est pas facile) et de tâcher d'aborder la situation avec calme. En tout premier lieu, ne vous dressez pas contre l'école ou le parent qui vous informe. Demandez des clarifications, cherchez à savoir ce que les autres ont à dire, avant même d'aborder le sujet avec votre enfant. Vous devez être parfaitement « éclairé » avant de prendre position.

Surtout, ne rejetez pas sur vous toute la faute. Comme nous le verrons plus loin, il peut arriver que certains des comportements de votre enfant soient la suite logique de problèmes à la maison, mais ce n'est pas toujours le cas. Ne vous sentez pas coupable... Cela vous empêcherait de chercher des solutions efficaces pour régler définitivement le problème.

L'intimidation, c'est quoi exactement?

Elle peut prendre plusieurs formes. Même si certains comportements semblent à première vue anodins, il ne faut pas les négliger, car ils pourraient mener dans l'avenir à un comportement plus inquiétant. Voici quelques-unes des exemples les plus courants :

  • Moqueries ou insultes constantes et récurrentes.
  • Mise à l'écart volontaire d'un pair.
  • Utilisation de surnoms dégradants.
  • Création de rumeurs méchantes sur d'autres enfants.
  • Violence physique : pousser, frapper, tirer les cheveux.
  • Racket : obtenir de force quelque chose qui appartient à un autre enfant (argent, jouets, nourriture).
  • Violence verbale.
  • Cyberintimidation.
  • Coups de téléphone répétitifs (injures, moqueries, etc.)

Pourquoi un enfant en intimide-t-il un autre?

Il est impossible de trouver une réponse unique et magique à cette question. Un grand nombre de facteurs peuvent entrer en compte... Cependant, il existe plusieurs pistes de réponse pouvant expliquer pourquoi un enfant développe un comportement agressif envers les autres :

  • Il a un profond sentiment d'insécurité.
  • Il est complexé par son corps, ses capacités sportives ou académiques.
  • Il n'a pas ou peu d'amis.
  • Il a lui-même été victime d'intimidation par le passé.
  • Les comportements agressifs à la maison sont monnaie courante (entre les parents, entre frères et soeurs, etc.).
  • Peu de contrôle sur les émissions qu'il regarde (par exemple, un jeune enfant qui est « baigné » de films et jeux vidéo violents interprètera cela comme une façon « normale » de communiquer).
  • Manque de supervision parentale à la maison.
  • Discipline « militaire » dans son environnement familial.
  • Etc.

Comme vous le voyez, il existe surement autant de raisons pour un enfant d'intimider les autres que d'enfants eux-mêmes... Tout est question d'environnement, de perception et de circonstances. Cela peut sembler décourageant, mais n'oubliez pas que vous êtes la personne qui connait le mieux votre enfant, et vous êtes donc en mesure de découvrir les raisons sous-jacentes de son comportement. De plus, il peut parfois être nécessaire de chercher aussi une aide extérieure (pédopsychologue, enseignants, etc.)

Comment parler à l'enfant?

Comme vous vous en doutez, une fois que le problème de comportement de votre enfant est mis en lumière, il convient de faire tout ce qui est en votre pouvoir afin d'y mettre un terme. Pour cela, la communication reste encore le meilleur moyen. Passées la culpabilité, la colère et la punition (souvent nécessaire), il faudra aborder le sujet ouvertement afin de comprendre ce qui se passe « dans sa tête. » C'est vrai que c'est souvent difficile de faire parler un enfant qui ne le souhaite pas, mais c'est votre devoir d'être insistant, tout en restant diplomate... Vous ne voudriez tout de même pas le « punir » d'être un bullie en l'intimidant... Voici quelques sujets/questions à aborder :

  • Demandez-lui ce qu'il ressentirait si c'est à lui que l'on avait fait cette chose.
  • Dites-lui de s'excuser pour telle et telle chose (face à face ou par écrit)...
  • Revenez sur le sujet souvent.
  • Demandez-lui de vous raconter en détail ses journées à l'école quand il revient : il sera peut-être réticent, mais faites-lui comprendre que c'est l'une des conséquences de son comportement.
  • Instaurez des règles claires et des conséquences si celles-ci ne sont pas respectées (dans le cas de récidive, d'insolence, de désobéissance, etc.).
  • Si le comportement ne cesse pas, faites appel à une tierce personne (personnel spécialisé à l'école, psychologue).
  • Soyez vous-même un modèle de douceur, d'empathie et de respects envers ceux qui vous entourent.
  • Utilisez le renforcement positif et notez tout changement à son attitude pour l'encourager à continuer.
  • Trouvez des livres sur le sujet et lisez-les ensemble (il en existe pour les jeunes enfants).
  • Si vous regardez un film dans lequel un personnage est victime d'agression ou d'intimidation, sautez sur l'occasion et engagez (encore!) la discussion sur les sentiments et émotions de la personne.
  • Tâchez de créer entre vous et votre enfant une relations basée sur la confiance afin qu'il puisse devenir à l'aise et vous dire ses problèmes plutôt que se « défouler » sur les autres.

En conclusion...

Être parent, c'est un travail à temps plein. Bien sûr, on espère toujours le meilleur, mais il arrive que certaines situations nous fassent réfléchir sur les valeurs que nous inculquons à nos enfants et surtout sur la façon dont nous les éduquons. Une chose est sure, c'est qu'il est souvent nécessaire de se remettre en question et de revoir nos méthodes. Lorsque nous sommes confrontés à un enfant qui intimide les autres, ce sont peut-être toutes nos convictions en matière d'éducation qui seront « chamboulées. »

Cela est déstabilisant sur le moment, mais l'issue sera souvent positive. Un comportement de ce genre n'est qu'un signal d'alarme lancé par votre enfant, même s'il n'en est pas lui-même conscient...

Prenez à coeur la situation et donnez-vous les moyens de la régler en cherchant les racines du problème. Ensuite, soyez patient, mais ferme et aimant. Votre enfant doit toujours être convaincu de votre amour pour lui, même lorsque vous détestez ses actions...

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires