À quel âge le chum ou la blonde peuvent-ils venir dormir à la maison?

Auteur
Dre Nadia

Votre ado de 16 ans a un chum ou une blonde depuis environ un an. Vous vous habituez graduellement a l'idée qu'il ou elle a une vie amoureuse et un besoin d'intimité grandissant. Vous commencez même à accepter la possibilité qu'il ou elle ait sa première relation sexuelle bientôt, en abandonnant votre désir qu'elle n'ait pas lieu avant ses 25 ans!

Mais voilà que fiston ou fillette vous demande la permission d'inviter sa blonde ou son chum à venir dormir à la maison... Comment réagir?

« À la maison, c'est mieux »

Vous êtes peut-être de ceux qui préfèrent que les amoureux dorment sous votre toit, plutôt que d'imaginer la possibilité qu'ils puissent avoir des relations sexuelles dans des endroits inusités (dans une voiture stationnée à l'abri des regards, ou dans un autre endroit public). Ainsi, vous aurez tendance à accepter la demande des ados, croyant ainsi s'assurer que leurs ébats se dérouleront dans un environnement sécuritaire.<

« Jamais chez nous! »

Au contraire, peut-être êtes-vous incapable de tolérer l'idée que votre enfant ait des relations sexuelles à quelques mètres de vous, même si une porte de chambre fermée assure une certaine intimité. Encore moins l'idée que l'amoureux (se) de votre ado se retrouve à votre table le lendemain matin, pour le petit déjeuner! Vous aurez donc tendance à refuser la demande des tourtereaux, espérant peut-être ainsi retarder le moment de la première relation sexuelle.

Mon avis

Vous vous demandez ce que j'en pense? J'en pense qu'aucune de ces décisions n'est meilleure ou pire que l'autre ! À tous les parents qui espèrent retarder les premiers ébats de leur ado en interdisant le co-dodo avec le chum ou la blonde, sachez que les ados ont une imagination redoutable pour trouver des moments et des lieux pour combler leurs désirs... votre stratégie de prévention pourrait donc être bien futile!

Et à tous les parents qui croient éviter des ébats amoureux dans des endroits bizarres en permettant le co-dodo des tourtereaux, sachez qu'ils pourraient tout de même avoir une certaine curiosité et un goût de l'aventure les amenant à s'aimer ailleurs que dans le confort et la sécurité de votre foyer!

En parler

Bref, permettre ou interdire que les amoureux dorment ensemble n'est pas un moyen efficace de prévention des problèmes reliés à la sexualité... Le meilleur moyen pour ça, c'est l'éducation sexuelle et une relation de confiance entre vous, ce dont vous êtes en partie responsable. Une fois que ces moyens de prévention ont été mis de l'avant, il faut accepter que la vie sexuelle de votre ado fait partie de son intimité, et que vous avez peu de contrôle sur ce qu'il en fera.

Le pouvoir du parent

Pour ce qui est d'accepter ou de refuser que les amoureux dorment ensemble, cela relève de votre niveau de confort face à cette idée et jusqu'à quel point vous tenez à VOTRE intimité dans votre foyer. Finalement, c'est une question très personnelle pour laquelle il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse.

Je peux tout de même vous donner les conseils suivants...

Si vous acceptez la demande de votre ado :

  • Assurez-vous de communiquer avec les parents de son chum ou de sa blonde. Si ces derniers refusent que les ados passent une nuit ensemble sous votre toit, il faut respecter cette décision, même si vous aimeriez vous montrer plus permissif.
  • Établissez des limites claires afin d'éviter tout malentendu ou tout malaise :

À quelle fréquence peuvent-ils dormir ensemble, chez vous?

Peuvent-ils dormir dans le même lit?

Exigerez-vous le silence complet une fois qu'ils seront couchés?

Peut-être qu'il serait bien de spécifier que vous ne voulez pas voir le ou la partenaire de votre ado en petite tenue s'il ou elle doit sortir de la chambre pour aller à la toilette!

Si vous refusez la demande de votre ado :

  • Ne dites pas « non » sans explication. Même si votre décision frustrera probablement votre ado, tentez d'adopter un ton respectueux en expliquant vos arguments.
  • Reconnaissez son besoin d'intimité et montrez-vous compréhensif à son égard. Dites-lui que vous n'êtes pas à l'aise avec sa demande et que vous lui demandez de vous respecter à son tour.
  • Si la relation semble être stable et durable, et que votre ado approche 18 ans, préparez-vous à accepter que les amoureux dormiront bientôt ensemble, même si ce n'est pas sous votre toit. Ils pourraient décider de faire du camping, ou de dormir ensemble quand les parents partent en voyage... Vous ne pourrez probablement pas les garder chastes jusqu'à ce qu'ils soient en appartement, surtout s'ils ne s'établissent qu'à l'âge de 24 ou 25 ans!

Peu importe votre décision, la meilleure chose à faire, à mon avis, c'est de garder un bon niveau de communication avec vos enfants, de leur parler avec votre coeur, de les encadrer selon vos valeurs et d'accepter que vous ne pouvez pas tout contrôler... surtout pas cette partie de leur vie qu'ils n'oseront pas facilement vous dévoiler.

Pour être empathique à leur égard, tentez de vous souvenir de votre propre adolescence, de vos premiers amours, de vos premières montées d'hormones...  car vous aussi, vous êtes passé par là!

Vous aimerez aussi

Commentaires