À quel âge laisse-t-on notre enfant rentrer seul à la maison?

Avec les obligations et la complexité de la vie moderne (parents solos, deux parents qui travaillent à l'extérieur, etc.), il est très fréquent que les enfants terminent l'école avant que l'un de leurs parents puisse les accueillir à la maison.

Pour régler ce problème, il est possible d'inscrire les enfants au service de garde de l'école ou encore d'embaucher une gardienne à domicile, mais ces deux options sont souvent coûteuses. Si elles sont obligatoires pour les très jeunes enfants qui ne sont pas encore autonomes, beaucoup de parents (et leurs jeunes) estiment à juste titre que leur ado ou préado est parfaitement capable de rentrer seul à la maison et s'occuper de lui-même quelques heures par jour...

Que penser de cette pratique très répandue? Y a-t-il un âge légal pour responsabiliser l'enfant?

À quel âge?

D'un point de vue légal, il n'existe au Québec aucune loi stipulant qu'un enfant est autorisé ou non à rester seul à la maison. Ainsi, on estime que les parents sont les mieux placés pour savoir si leur enfant est assez mature et responsable pour passer quelques heures sans la présence d'un adulte.

Par contre, si un accident survient, ou si un voisin dépose une plainte, le parent s'expose à une intervention par la DPJ si l'enfant est âgé de moins de 12 ans. Au-delà de cet âge, il est considéré responsable de ses actions et les parents ne peuvent être poursuivis.

Le Conseil canadien de la sécurité (CCS), quant à lui, recommande de ne pas laisser seuls des enfants de moins de 10 ans. Dans tous les cas, un jeune de moins de 12 ans ne peut jamais avoir la responsabilité d'autres enfants plus jeunes.

Enfin, le CCS recommande de toujours surveiller et encadrer les enfants, même à distance. Lorsqu'il est seul, l'enfant doit toujours avoir l'impression qu'il est sous votre protection. Il faut donc lui téléphoner régulièrement si possible, instaurer des règles claires et une liste de choses à faire à son retour, vous assurer que l'environnement est parfaitement sécuritaire, etc.

Faire les choses progressivement

Si vous envisagez de laisser votre enfant rentrer et rester seul après l'école, il faut le préparer. Pour cela, il est recommandé de le laisser seul plusieurs fois lors de courtes périodes. Allez-y de manière progressive : 10 minutes pour une course au dépanneur, 30 minutes pour l'épicerie au supermarché, 1 heure pour votre entrainement à la salle de sport, etc.

Avertissez un proche (vos parents, votre soeur, un voisin de confiance...) que votre enfant sera seul pendant cette période et qu'il est possible qu'il l'appelle en cas de besoin.

Lorsque vous revenez, il est important de discuter avec votre enfant afin de savoir comment il s'est senti et s'il est prêt à revivre l'expérience pour une durée de temps un peu plus longue.

Même lorsque vous êtes là, il est aussi nécessaire de l'habituer à ouvrir tout seul la porte d'entrée avec sa clé, à se préparer une collation santé ou à faire ses devoirs sans surveillance. Il ne faut pas que votre enfant se sente laissé à lui-même du jour au lendemain.

Évaluer la situation

Bien sûr, la plus grande chose à prendre en compte, c'est la maturité de l'enfant lui-même! Un jeune de 10 ans peut être parfaitement apte à se débrouiller seul pendant 2 heures alors qu'un autre de 12 ans va paniquer après 30 minutes! Posez-vous quelques questions importantes afin d'évaluer la situation :

  • Est-ce que mon enfant respecte facilement les consignes?
  • Est-ce qu'il est capable de s'occuper seul?
  • Est-ce qu'il s'ennuie facilement?
  • Est-ce qu'il comprend bien et n'oublie pas les consignes (écrites ou orales)?
  • Est-ce qu'il sait comment réagir en cas d'urgence?
  • Est-ce qu'il est à l'aise de rester seul quelques heures?
  • Et surtout... Êtes-VOUS à l'aise de le laisser seul quelques heures? Lui faites-vous confiance?

Les consignes de sécurité

Si vous décidez que votre jeune est réellement prêt à rester seul quelques heures en revenant de l'école, il y a certaines règles de base qu'il doit absolument respecter :

  • Ne pas ouvrir la porte si quelqu'un (un inconnu) frappe. Évidemment, il faut faire preuve de bon sens, si c'est sa grand-mère qui vient le voir, il peut ouvrir!
  • Ne pas dire au téléphone qu'il est seul. Il peut simplement préciser que ses parents sont occupés et le rappelleront un peu plus tard. Ou mieux, ne répondre que s'il voit sur l'afficheur que c'est vous ou une autre personne de confiance qui l'appelle.
  • Ne pas jouer avec des objets dangereux : couteaux, briquets, allumettes, etc. Il est du devoir des parents de cacher tout ce qui est un danger potentiel.
  • Ne pas trainer dehors avec les amis avant de rentrer.
  • Vous pouvez lui demander de vous téléphoner ou d'appeler une personne de votre choix dès qu'il arrive à la maison.


Vous devez aussi aborder avec lui les sujets de sécurité sur Internet, particulièrement s'il est du genre à "chatter" avec ses amis.

Que peut / doit faire votre enfant lorsqu'il est seul?

Instaurez des règles claires sur ce qu'il doit faire en rentrant de l'école. S'il sait parfaitement en quoi consiste sa routine et n'est pas laissé à lui-même, il y a moins de chance qu'il s'ennuie et fasse des bêtises! Une bonne méthode consiste à faire une liste et à l'accrocher sur le réfrigérateur ou tout autre babillard :

  1. Je mange ma collation.
  2. Je regarde 30 minutes de télévision pour relaxer.
  3. Je fais mes devoirs.
  4. Je range ma chambre.
  5. Je mets la table pour le souper.
  6. Je lis, joue à l'ordinateur jusqu'à l'arrivée de maman.

En cas de doute

Parfois, cette routine peut parfaitement fonctionner pendant plusieurs mois, puis dégénérer du jour au lendemain. C'est particulièrement vrai avec les adolescents qui changent de mois en mois et qui souhaitent avoir plus de liberté, recevoir leurs amis à la maison ou aller flâner au centre commercial. Il est de votre devoir d'engager la discussion avec votre jeune si vous avez des doutes sur son comportement, quitte à prendre des mesures plus sévères avec lui. Après tout, vous êtes responsable de sa sécurité en tout temps, même lorsque vous n'êtes pas à ses côtés!

 Une expérience enrichissante...

N'oubliez pas qu'il est important d'apprendre à vos enfants comment réagir en toute situation. Si vous avez confiance en lui, il le sentira et voudra mériter cette confiance. Parfois, ce sont les parents qui ne sont pas prêts à laisser les enfants alors que ceux-ci se sentent parfaitement capables d'être seuls quelques heures... Tout est question de bon sens et de maturité émotive chez l'enfant... et le parent!

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires