5 astuces pour aider son enfant à vaincre sa timidité

Auteur
Succès Scolaire
Petit garçon timide

Tom, 6 ans, a mal au ventre à l’idée d’aller au camp d’été. Son regard fuit et sa voix tremble dès que sa grand-maman lui pose une question dans une fête familiale. Il refuse les invitations pour aller jouer chez les voisins. Bref, sa timidité nuit à son épanouissement. Si votre enfant vit une situation semblable, il est temps d’agir afin de l’aider à dépasser ses blocages.

1- Beaucoup d’amour et de patience

L’amour que vous portez à votre enfant est inconditionnel : démontrez-lui. Soyez patient et encouragez-le à s’ouvrir aux autres. Grâce à votre soutien et à votre amour, vous réussirez, petit à petit, à le faire sortir de sa coquille. Mais rappelez-vous : il est essentiel de respecter son rythme puisque lui mettre la pression serait contre-productif.

2- Une confiance en soi à bâtir

L’enfant timide a généralement peur d’être jugé et rejeté par les autres. Aidez-le à prendre la parole progressivement. Par exemple, il pourrait commencer, au souper, par raconter sa journée. Parents, frères et sœurs ne sont pas trop intimidants. Puis, il pourrait commander seul son repas au restaurant ou répondre aux questions du médecin. Il vous surprendra le jour où il acceptera l’invitation du petit voisin. De succès en succès, il prendra confiance et son angoisse finira par se dissiper.

3- Des activités stimulantes

Musique, théâtre, sports de combat, peinture et sculpture : voilà autant d’activités qui permettent à l’enfant timide de s’extérioriser. Aidez-le à trouver celle dans laquelle il se sentira à l’aise.

4- Quelques techniques de respiration et de relaxation

La respiration profonde, la relaxation et le yoga peuvent aider votre enfant à gérer les situations anxiogènes. Plusieurs livres sur le sujet sont offerts sur le marché, dont Yoganimo : le yoga des enfants. Ce dernier propose 40 postures différentes représentant chacune un animal ou un élément de la nature. Votre enfant s’amusera à reproduire la position de la grenouille, du guépard, du koala, du chameau, du soleil ou de la montagne. Il pourra intégrer le yoga dans sa routine quotidienne : au lever, en voiture, au parc, au salon, dans sa chambre avant d’aller au lit…

5- Erreur à éviter : lui rappeler sa timidité

Il n’y a rien de pire pour un diabétique que de se faire rappeler qu’il ne peut pas manger le dessert décadent de son restaurant préféré. C’est la même chose pour votre enfant : il le sait qu’il est timide. Au lieu d’enfoncer le clou, félicitez-le plutôt pour ses progrès, même ceux qui semblent anodins : « Au parc, tu as osé demander à la petite fille comment elle s’appelait. Bravo! »

Malgré tous vos efforts, rien n’y fait? N’hésitez pas à consulter un professionnel. Il aidera votre enfant à trouver l’origine de ses blocages et à les vaincre. Il ne faudrait pas que la situation s’envenime au point de handicaper, à long terme, sa vie sociale, amoureuse et professionnelle.

 

Cet article est une collaboration de Succès Scolaire, une entreprise vouée à la réussite scolaire des élèves des niveaux primaire, secondaire et collégial. Succès Scolaire offre des services d’aide aux devoirs, de rattrapage, d’enrichissement et de préparation aux examens.

Logo de Succès scolaire

Vous aimerez aussi