L'importance d'en rire

Le 31 mars 2015 par Josée Bournival

Être parent est un rôle exaltant. Un titre sérieux qu’il ne faut pas prendre à la légère. Mais pour survivre au quotidien et aux responsabilités qu’il nous impose, il faut aussi savoir en rire.

Quand ça fait quinze fois qu’on répète la même chose. Quand on ressort la guenille après un troisième dégât pendant le même repas. Quand les hormones de grossesse nous rendent hyper sensibles et que notre aîné avoue ne pas nous aimer. Quand l’homme de la maison permet ce qu’on vient tout juste d’interdire. Quand nos plans sont contrecarrés à cause de la maladie des petits. Quand notre inexpérience nous fait commettre de véritables bêtises. Mieux vaut en rire.

Je vous l’accorde, c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire. Personnellement, c’est surtout lorsque je suis enceinte que c’est un défi. Disons que mon chum roule des yeux au plafond plus souvent qu’à l’habitude. J’ai de la difficulté à me supporter, alors imaginez ma douce moitié. Les matins de semaines sont aussi un moment plus difficile à gérer pour moi. J’ai en tête tout ce qui doit être accompli dans la journée, je trouve toujours que les filles lambinent, je lève le ton trop souvent.

Pourtant, avec le recul, je me casse la tête pour des détails sans importance. Des frustrations qui seront oubliées dans deux jours.

Lorsque ce genre de situation survient, je téléphone à mon amoureux pendant la journée pour lui raconter nos péripéties matinales. Il rit de moi et ça me contamine. Même chose lorsque je suis enceinte. Quand la tempête a passé, je reviens sur l’incident ou sur ma frustration et je dédramatise avec lui. Il est ma soupape, mon deuxième œil. Un œil plus indulgent et moins dramatique.

accoucher de rire - l'importance d'en rireJe vous parle de tout ça à cause de l’humoriste Émilie Ouellette. Elle a lancé, la semaine dernière, une nouvelle tournée de son spectacle Accoucher de rire, un spectacle d’humour consacré au quotidien des parents. Elle a fait le pari de rire de nos travers, de notre inexpérience et des aléas de la vie de famille. Maman de trois enfants, elle est bien placée pour évoquer les difficultés du quotidien et en rire : « Quand on vient d'avoir un bébé, on ne dort plus. Jamais! Alors on devient susceptible sur tout. Je raconte des situations que j'ai vécues avec mes enfants et je réalise que toute la salle sait de quoi je parle parce qu'ils vivent la même chose. »

Inspirée par Émilie, j’ai décidé de rire. Rire de ce qui me tape sur les nerfs. Rire des gaffes de mes filles. Rire des différences d’opinion que j’ai avec mon amoureux. Je ne réussis pas toujours. Mais j’essaye. Et ça me fait du bien.

Et vous? Parvenez-vous facilement à rire de vos mésaventures familiales? Êtes-vous plus soupe au lait quand vous êtes enceinte? Quels sont vos trucs pour garder le sourire?

rire - l'importance d'en rire

Les enfants sont de merveilleux maîtres pour l'apprentissage du rire sincère.

Les blogues Famille

Derniers billets

St-Patrick et les trois patates

Le 14 mars 2017 par Mme Carrée

Bonne fête des Mères!

Le 06 mai 2015 par Marie-Michelle Garon

Mon dernier billet...

Le 04 mai 2015 par Saskia Thuot

Le mot de la fin

Le 28 avril 2015 par Josée Bournival

Chez Schwartz

Le 23 avril 2015 par Marie-Michelle Garon

Archives

Vous aimerez aussi