Refus du biberon

Auteur
Geneviève Harbec

Francesca allaite son fils de 3 mois et, de temps en temps, elle lui offre son lait dans un biberon. Son fils refuse la préparation commerciale. Peut-on aider son bébé à accepter une préparation commerciale?

Bonjour Francesca,

Votre fils exprime ses préférences. Je peux vous donner quelques pistes, mais au bout du compte, il aura le dernier mot. Déjà, votre petit accepte le biberon, que certains refusent. Si c'est une simple question de goût, il faut parfois un nouvel aliment offert plusieurs fois avant que bébé s'y habitue. Vous pouvez continuer à essayer... Je ne crois toutefois pas qu'il soit nécessaire de changer de marque de formule trop souvent.

Je peux vous dire, par exemple, que ma fille a toujours refusé le biberon à la maison. Le seul endroit où elle l'a accepté, c'est à la garderie avec ses éducatrices.

Rendre l'expérience du biberon différente

Ce qui peut aider, c'est de rendre « l'expérience du biberon » la plus différente possible de l'allaitement. C'est souvent plus facile lorsqu'une autre personne que la mère offre le biberon. Vous pouvez même sortir pour une courte période ou offrir le biberon dans un autre contexte, comme chez grand-maman, si bébé doit se faire garder. On peut aussi varier la position de bébé lorsqu'on lui donne le biberon, par exemple l'installer face à nous sur nos genoux.

Le lait dans un gobelet

Pour les bébés qui refusent le biberon, on peut essayer d'offrir le lait dans un très petit verre, comme un petit gobelet de 30 ml généralement utilisé pour donner des médicaments. Devant le refus du biberon, certains parents se tournent vers le verre à bec assez tôt, soit 5-6 mois.

Exprimer son lait

Une autre piste est d'optimiser la façon d'exprimer votre lait, même s'il est vrai que cela n'est pas nécessairement facile pour beaucoup de femmes, et je m'inclus là-dedans. Lors de mon travail en milieu hospitalier, j'ai rencontré plusieurs nouvelles mères originaires de différentes régions d'Asie du Sud qui expriment leur lait manuellement avec une facilité et une vitesse impressionnante. 

La plupart des consultantes en allaitement dans les CLSC ont souvent des fiches illustrées expliquant ces techniques d'expression manuelle du lait. Je vous dirais que nous n'avons pas toutes ce talent, mais lorsque cela fonctionne, cela peut être pratique afin d'augmenter vos réserves de lait maternel dans le congélateur.

Ma fille a commencé la garderie très jeune (disons qu'on ne refuse pas une place en CPE lorsqu'elle nous est offerte), mais comme l'allaitement exclusif jusqu'à 6 mois était très important pour moi, j'ai dû exprimer mon lait. C'était mon choix, mais ce n'était pas facile.  Le truc que j'avais trouvé était d'utiliser le tire-lait en même temps que la petite buvait, en soirée. Vous pouvez peut-être l'essayer, si vous avez une bonne production de lait et surtout pas de difficulté à bien positionner bébé au sein.

Le congeler

Comme le lait que vous exprimez est « précieux », l'idéal est de le congeler en petites portions (90 à 120 ml, par exemple), pour éviter le gaspillage.

Vous aimerez aussi

Commentaires