Quel thermomètre choisir pour son enfant de 0 à 1 an?

Lorsqu'il s'agit de notre bébé, on s'inquiète au moindre mouvement suspect, à une toux, à des rougeurs ou à des pleurs inusités. Arrive la première fièvre et la panique s'installe. Bien entendu, il ne faut pas prendre à la légère l'apparition d'une fièvre soudaine étant donné la fragilité d'un petit enfant.

Attention! Consulter immédiatement un médecin si un nourrisson de moins de 3 mois fait de la fièvre.

Quels sont les différents types de thermomètre sur le marché?

Notre température peut être mesurée par plusieurs méthodes et prises à différents endroits de notre corps.  Il existe maintenant sur le marché quatre types de thermomètre pour prendre la température :

  • le thermomètre auriculaire
  • le thermomètre électronique
  • le thermomètre médical
  • le thermomètre frontal.

Ils ont tous leurs particularités. À vous de décider lequel vous devrez utiliser.

Le thermomètre auriculaire

  • La prise de la température s'effectue par mesure de la chaleur infrarouge émise par la membrane du tympan. Le tympan est le meilleur endroit pour mesurer avec précision la température corporelle.
  • Il indique la température centrale du corps.
  • Pour s'assurer d'une bonne lecture, il faut tirer délicatement l'oreille de l'enfant vers l'arrière. Le temps de l'opération, environ 5 secondes, est très court et généralement le bébé accepte assez bien cette manipulation.
  • L'affichage est électronique, ce qui facilite grandement la lecture.
  • La précision de la lecture repose, entre autres, sur la parfaite position de l'embout dans l'oreille et l'absence de cérumen

Toutefois, si vous furetez sur les forums en ligne concernant les meilleurs moyens de prendre la température d'un bébé, vous remarquerez que le thermomètre auriculaire n'obtient pas la cote chez les parents en général.

Le thermomètre électronique

  • Celui-ci permet selon les modèles une prise anale, buccale ou axillaire (sous le bras) de la température.
  • Les modèles digitaux ont l'avantage de signaler le moment où la température optimale est atteinte par un bruit sonore.
  • De plus, ce type de thermomètre garde en mémoire plus longtemps le résultat.

Il existe aussi des modèles avec des bouts olivaires destinés plus particulièrement aux nourrissons. Ils éliminent ou presque le risque de blessures lié à l'introduction du thermomètre.

Le thermomètre médical

  • Il a le look classique du thermomètre de notre enfance, mais sans le mercure. Heureusement! Ce métal fut remplacé par le carbone.
  • On peut l'utiliser pour une prise anale ou axillaire.
  • Il faut toutefois compter environ 3 minutes pour obtenir la température. Ça peut être long avec un bébé.
  • Pour la lecture, il faut incliner de profil le thermomètre. Pas toujours évident avec un bébé en pleurs et fiévreux sous le bras.

Le thermomètre frontal

  • Il se présente comme une barrette en plastique que vous devez apposer sur le front du petit.
  • Bien entendu, le thermomètre frontal à infrarouge est aussi à considérer.
  • Il est facile à utiliser étant donné qu'il suffit de passer la pointe sur le front du bébé et automatiquement la température s'affiche.
  • Il vous donnera une indication de la température, mais son utilisation doit être limitée car il n'est pas entièrement fiable.

Le thermomètre au mercure

À ne pas utiliser! Ce type de thermomètre que nos mères et nos grand-mères utilisaient en toute bonne foi pour mesurer notre température contient du mercure. Ce métal considéré comme nocif ne doit jamais être employé pour prendre la température de bébé.

La vente du thermomètre au mercure est maintenant interdite, et cela depuis 1999. Malheureusement, il en traîne encore des milliers dans les pharmacies personnelles de bien des gens. Qui se soucie d'un objet médical vendu légalement en pharmacie pendant des décennies? Et pourtant... Nous vous recommandons donc de le rapporter dans un éco-centre afin d'éviter les accidents.

Quelles méthodes utiliser pour mesurer la température?

Les méthodes diffèrent et les résultats peuvent ne pas se croiser tellement il existe des facteurs extérieurs qui influent sur la prise de la température. Il est aussi important de consulter le tableau de variation normale de la température chez l'enfant car un 38,3 °C pris par la méthode axilliaire n'équivaut pas à un 38,3 °C par méthode rectale.

Tableau de température normale selon la méthode utilisée

Méthode Variation normale de la température
   
Rectum       36,6 °C à 38,0 °C (97,9 °F à 100,4 °F)
Bouche       35,5 °C à 37,5 °C (95,9 °F à 99,5 °F)
Aisselle       34,7 °C à 37,3 °C (94,5 °F à 99,1 °F)
Oreille         35,8 °C à 38,0 °C (96,4 °F à 100,4 °F


Source : Soinsdenosenfants.cps.ca

Buccale

Il suffit de placer le thermomètre sous la langue au fond de la bouche. Cette méthode n'est pas recommandée pour les enfants de moins de cinq ans. De plus, les résultats peuvent être faussés par la respiration et l'ingestion de boissons chaudes ou froides peu de temps avant la prise de la température.

Les écarts varient d'environ 1 degré si la température n'est pas bien prise. Par exemple, si la bouche est ouverte, la lecture n'est pas valable et si on vient de boire du chaud ou froid, on doit attendre au moins 15 à 20 minutes avant de prendre la température.

Axillaire

Encore là, cette méthode à ses particularités. Il faut savoir qu'on obtient, comme avec un thermomètre frontal, une température à la surface de la peau et non la température centrale. Puisque la température centrale peut monter plus rapidement que la temérature à la surface de la peau, bébé peut être fiévreux mais sa température axilllaire est encore normale.

Rectale

Cette méthode est probablement la plus courante et la plus fiable. Ses résultats s'avèrent beaucoup plus précis, mais sa méthode est souvent inconfortable et très peu agréable. Elle peut parfois causer des fissures anales chez le bébé sans parler de son côté peu hygiénique si l'on ne prend pas garde. On obtient une lecture plus près de la réalité, mais il faut s'assurer de l'insérer doucement et de le laver après chaque usage.

Si la méthode rectale vous rebute ou vous semble trop difficile à mesurer chez un bébé de 18 mois qui gigote en pleurant, nous vous proposons le compromis suivant : prenez d'abord la température axillaire, si celle-ci est élevée, contre vérifiez avec la température rectale.

Finalement, les méthodes ne sont pas toutes équivalentes et varient selon les circonstances ou l'âge du malade, mais au bout du compte, si votre bébé fait de la fièvre, vous en aurez la certitude en la mesurant.

N'oubliez pas d'évaluer l'état général de votre enfant. Certains facteurs peuvent parfois être plus révélateurs que la force de la fièvre. Ainsi, s'il fait un petit peu de fièvre, mais qu'il est somnolent, ne mange pas, est très irritable ou présente d'autres symptômes ou malaises, il serait plus prudent de consulter. À l'opposé, une fièvre très élevée chez un enfant qui, somme toute, se porte bien, n'est pas nécessairement alarmante.

Gilles Lapointe, rédacteur Canal Vie

 

Cet article a été révisé par Geneviève Harbec, cadre conseil pour le secteur de la pédiatrie au Chu Sainte-Justine.

Logo ste-justine

Vous aimerez aussi

Commentaires