Les plantes dangereuses pour bébé

Elles sont jolies et décorent la maison. Malheureusement, de nombreuses plantes d’intérieur et d’extérieur peuvent être toxiques pour votre bébé! Selon certaines études, 25 % des intoxications chez les enfants de moins d’un an serait attribué aux plantes.

Plantes toxiques

Les plantes sont loin d’être inoffensives, elles présentent presque toutes un danger d’intoxication pour les enfants. Plus de 250 plantes toxiques sont recensées au Canada. Le Centre antipoison du Québec a, pour sa part, ciblé près de 70 plantes et fleurs dont la manipulation ou l’ingestion représente une source de danger pour votre enfant.

Si certaines attendent de se faire ingérer pour transmettre leur poison, d’autres n’ont besoin que d’un contact avec la peau pour déclencher une réaction. Rassurez-vous, plusieurs plantes ont un degré de toxicité plutôt bas et produisent des symptômes uniquement lorsqu’on en ingère en grande quantité. Même certaines plantes les plus toxiques peuvent ne provoquer aucun symptôme si elles sont consommées en petite quantité.

Toutefois, en cas d’absorption, la plupart des plantes causent des nausées et des éruptions cutanées. Celles qui sont les plus dangereuses déclenchent des vomissements, des diarrhées, des hallucinations, des spasmes musculaires, une accélération des battements du cœur et dans certains cas, la mort.

Les plantes toxiques les plus communes

L’exercice de répertorier la totalité des plantes toxiques disponibles au Québec est difficile à réaliser. Voici toutefois une liste non exhaustive des plantes toxiques ou vénéneuses qu’il faut absolument éloigner de votre enfant.

Plantes à degré de toxicité très élevé

Le cerisier de Jérusalem

Les enfants sont attirés vers cette plante parce qu’elle présente des petits fruits rouges qui ressemblent à de petites tomates cerise. Ces petits fruits sont extrêmement toxiques. S’ils sont consommés, ils déclenchent de la diarrhée, des spasmes musculaires et une irritation du canal gastro-intestinal.

Dieffenbachia

Lorsque la sève de cette plante est ingérée, elle peut causer des troubles de santé très graves dont des douleurs abdominales, des vomissements et des œdèmes buccaux. Cette sève, si elle entre en contact avec les yeux, peut même endommager la cornée. Cette plante peut causer la mort si elle est ingérée en grande quantité.

Laurier rose

Cette plante, bien que commune, est très toxique. Les tiges, les feuilles et les fleurs présentent un danger important. La plus grave réaction est l’arythmie cardiaque.

Pointsetti

La fameuse plante du temps des Fêtes… Bien qu’elle soit colorée et attrayante, elle est dangereuse pour les enfants. Si elle est consommée, l’enfant risque d’avoir des problèmes respiratoires, une inflammation buccale et des œdèmes buccaux.

Euphorbes

Elles produisent une sève laiteuse très irritante pour les yeux, la peau et les muqueuses. Il est conseillé de porter des gants et des lunettes de sécurité lorsqu’on les manipule. Cette plante provoque une douloureuse sensation de brûlure, un gonflement des lèvres, des œdèmes, des nausées, des vomissements et de la diarrhée. Au contact de la peau, elle provoquera des rougeurs, voire des cloques.

Plantes à degré de toxicité modéré

Azalée

Au contact de la peau, cette plante touffue au feuillage de trois couleurs peut provoquer d’importantes irritations.

Bégonia

Le degré de toxicité de cette plante est plutôt bas. Il demeure toutefois important de rester vigilant. Si elle est consommée, elle peut provoquer de sérieux problèmes digestifs.

Cactus

Faites attention aux épines! De plus, la sève provoque également des troubles digestifs.

Caladium

Cette plante provoque une irritation de la bouche et de la gorge. L’enfant peut également avoir de la difficulté à avaler.

Ficus

L’ingestion des feuilles et de la sève de cette plante déclenche des réactions allergiques : écoulement nasal, yeux larmoyants et irritation du canal gastro-intestinal.

Précautions à prendre

  • Identifiez toutes les plantes de votre demeure. N’hésitez pas à en couper une petite branche ou à la prendre en photo et demandez conseil à votre pharmacien ou à un fleuriste.
  • Prenez soin de vérifier chacune des pièces de la maison afin de vous assurer de n’avoir oublié aucune plante tombante sur un meuble ou au sol. 
  • Assurez-vous de mettre en hauteur toutes les plantes qui présentent un danger pour votre enfant. Veillez à ce qu’ils ne puissent pas escalader pour les atteindre. 
  • Enseignez à votre enfant à ne pas toucher ou manger les plantes et apprenez-lui à reconnaître celles qui sont toxiques. 
  • Ne laissez pas votre enfant seul dans le jardin et placez une clôture autour des plantes toxiques.
  • Faites une liste des plantes que vous possédez au cas où votre enfant en ingérerait, les recherches seront plus faciles pour le Centre antipoison.

Que faire en cas d’empoisonnement?

Téléphonez au Centre antipoison du Québec au 1 800 463-5060 sans attendre l'apparition de symptômes. L’idéal est de connaître le nom de la plante. Toutefois, si le nom vous échappe, assurez-vous d’avoir en main une partie de la plante afin de pouvoir la décrire à la personne-ressource.


Si une plante est avalée :

  • Retirez les morceaux restant dans la bouche et conservez-les.
  • Ne faites pas vomir votre enfant.
  • N’essayez pas de neutraliser le poison.
  • Rincez et nettoyez bien la bouche de votre enfant.

En cas de contact avec la peau :

  • Retirez les vêtements.
  • Lavez abondamment la zone contaminée à l’eau tiède pendant au moins 15 minutes.
  • N'appliquez ni crème ou pommade sans avis médical.
  • Ne laissez pas votre enfant au soleil.

Lectures intéressantes sur le sujet

Sabrina Hammoum, rédactrice Canal Vie

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires