Le développement du langage

Dès la naissance, les bébés sont habiles pour communiquer avec leurs parents. Ils pleurent lorsqu’ils ont faim et gazouillent lorsqu’ils sont heureux. Ils réagissent aux sons, reconnaissent la voix de leurs parents et différencient même les sons graves des aigus. Toutes ces connaissances leur permettront plus tard de prononcer leurs premiers mots.

Quand bébé commence-t-il à parler?

Le développement du langage varie beaucoup d’un bébé à l’autre. Certains sont plus verbomoteurs alors que d’autres mettent plus de temps à se faire entendre. Il est difficile de déterminer un âge précis de l’acquisition du langage. L’essentiel est que dans la première année, l’enfant apprenne à établir un contact visuel, s’intéresse aux échanges qui se déroulent autour de lui et développe l’intérêt d’entrer en contact avec les gens qui l’entourent.

En règle générale, les premiers mots sont prononcés entre le 6e et 12e mois de naissance. Voici un aperçu des grandes étapes de l’apprentissage du langage :

Entre 0 et 6 mois

Bébé apprend à explorer sa voix, découvre les différentes intonations et sons qu’il peut émettre. On entend les premières longues voyelles : aaaa, eee, oooo.

Entre 6 et 12 mois

Bébé commence à amorcer les échanges avec son entourage. Il tourne la tête lorsqu’il entend son nom. Il émet les premiers « papapa », « mamama », « bababa » qui le conduiront à prononcer les fameux mots « maman » et « papa » vers 12 mois.

Entre 12 et 18 mois

Bébé aime reproduire les sons qu’il entend autour de lui, dont les cris des animaux. À 18 mois, le vocabulaire de bébé comprend de 20 à 30 mots.

Entre 18 et 24 mois

Bébé commence à assembler deux mots ensemble. Il compte une centaine de mots dans son vocabulaire.

Entre 24 et 30 mois

Bébé commence à utiliser les adjectifs possessifs « à moi » et « à toi ». Il pose des questions « quoi ça ? » « c’est quoi ? » Son vocabulaire s’enrichit, il connaît maintenant environ 200 mots.

Comment aider notre enfant dans son apprentissage du langage?

En tant que parents, notre rôle le plus important est de multiplier les moments d’échanges avec notre enfant. Il est essentiel de favoriser un environnement stimulant afin d’ouvrir la voie à son apprentissage.

Parlez à votre enfant

Commencez à parler à votre bébé dès la naissance. Il se familiarisera aux sons et aux mots qu’il entendra. Parlez-lui lorsque vous lui donnez à manger, que vous le changez ou pendant l’heure du bain. Dites-lui ce que vous faites, répétez souvent les mêmes mots. La façon dont vous parlez à votre bébé joue un rôle essentiel dans la manière dont il apprendra à parler et communiquer avec les autres. Soyez à l’écoute, tentez de créer un échange. Parlez lentement, faites des pauses et utilisez des phrases simples.

Nommez les objets

Lors des activités quotidiennes (repas, bain, changement de couche), prenez le temps de nommer sur un ton enjoué les objets qui entourent votre bébé. Stimulez l’apprentissage de nouveaux mots en nommant les objets avec lesquels il joue : « un piano », « un ballon ». Initiez l’échange en demandant où se trouve les objets « où est le ballon», il vous pointera alors l’objet en question.

Chantez

Récitez des comptines et des chansons à votre enfant. En plus d’amuser les bébés, elles les aident à acquérir du vocabulaire et à mémoriser. Votre bambin commencera par vous écouter, il apprendra à imiter les sons et finalement, il vous accompagnera lors des couplets!

Lisez des histoires

En plus d’être un moment privilégié entre vous et votre enfant, la lecture est un excellent moteur pour l’apprentissage du langage. Prenez le temps de lire des histoires tous les jours. Changez vos intonations, faites des mimiques (étonné, content, fâché, triste, etc.), il aura beaucoup de plaisir à vous écouter. Offrez-lui des livres d’images afin de le familiariser avec cet univers riche.

Soyez à l’écoute

Il est important d’être attentif au développement du langage chez notre enfant, de passer du temps en sa compagnie, de l’observer. Les parents sont les mieux placés pour reconnaître si leur enfant éprouve des difficultés à s’exprimer. Si vous avez des questions ou des inquiétudes, consultez votre pédiatre.

À éviter

Parler en « bébé »

Il est déconseillé de parler en bébé, soit de ne pas prononcer les mots de la bonne façon à votre enfant. Certains parents diront « tchou-tchou » au lieu de train, « to-to » au lieu d’auto. En encourageant cette forme de langage, l’enfant a tendance à croire que c’est de cette façon que le mot se prononce. Il est important de nommer les objets sans les simplifier. Toutefois, Il faut se rappeler que les enfants font de petits lapsus et des petites erreurs pendant leur apprentissage. Il est inutile de toujours les reprendre, ils finiront par apprendre.

La télévision et les tablettes

Évitez de laisser votre enfant rivé sur un écran pendant de longues périodes. Profitez plutôt des moments qui se présentent pour amorcer un échange avec lui. Les tablettes, tout comme la télévision, ne favorisent par l’interaction, l’enfant ne peut leur parler et elles ne lui répondent pas.

Lectures sur le sujet

  • Au cœur des émotions de l'enfant : comprendre son langage, ses rires et ses pleurs, par Isabelle Filliozat, J.-C. Lattès

  • Les débuts du langage chez l’enfant, par Paule Aimard

  • L'apprentissage de la parole : la magie et les mystères du langage pendant les trois premières années de la vie, par Roberta Michnik Golinkoff et Kathy Hirsh-Pasek

  • Comment la parole vient aux enfants, par Bénédicte Boyssn-Bardies

  • Le guide du langage de l’enfant de 0 à 6 ans, par Sylvie Desmarais

  • Mon enfant souffre de troubles du langage et des apprentissages, par Avigal Amar-Tuillier

Sabrina Hammoum, rédactrice Canal Vie
 

Vous aimerez aussi

Commentaires