Le baptême de bébé

Chaussons baptême bébé

Voilà, bébé s'est pointé le nez avec son lot de petites préoccupations et de grandes joies. Il est temps de penser au baptême. Civil ou confessionnel? Et la réception, comment l'organiser? Qui inviter? Voilà autant de questions auxquelles nous tenterons de répondre.

La loi

Au Québec et au Canada, il est obligatoire d'enregistrer les noms et prénoms de l'enfant dans les 30 jours après la naissance. Au Québec, la déclaration de naissance doit être acheminée au Directeur de l'état civil. Des règles s'appliquent toutefois, notamment en ce qui a trait au nom de famille de l'enfant. Vous pouvez obtenir les renseignements nécessaires sur Internet.

Le choix du parrain et de la marraine

Le choix d'une marraine et d'un parrain dépend strictement des parents. Si des règles étaient établies voilà quelques années, il en va tout autrement aujourd'hui. Les nouveaux parents préfèrent maintenant, en général, choisir des personnes pour leurs qualités de coeur, plus que pour le lien de parenté avec l'enfant. Ils choisissent parmi les membres de la famille, les amis.

La marraine et le parrain s'engagent, pour leur part, à soutenir les parents dans l'éducation des enfants, voire à se substituer à eux en cas d'inaptitude ou de décès. Toutefois, il n'existe aucune obligation légale, pour ces derniers, d'assumer la garde ou de devenir les tuteurs de l'enfant, si les parents décèdent.

Les différents baptêmes

En tant que parents, vous pouvez, si le coeur vous en dit, organiser une petite réception à la maison, dans une salle de réception ou dans un restaurant, pour souligner l'arrivée de l'enfant né quelques semaines ou quelques mois plus tôt.

D'autres préféreront perpétuer leur foi et faire baptiser l'enfant par un représentant de leur confession religieuse. Il s'agit alors de contacter les responsables de votre communauté et de fixer une date pour la tenue du baptême.

Si les rites varient d'une confession religieuse à l'autre, le résultat demeure le même : la communauté accueille l'enfant dans sa foi.

Les faire-part

Un mois avant la date prévue, adressez des faire-part aux personnes avec lesquelles vous désirez fêter la naissance de votre chérubin. Le message doit indiquer la date, l'endroit et l'heure de la cérémonie (le cas échéant) ou de la réception. Si vous ne désirez pas de cadeaux, mentionnez-le.

Vous pouvez acheter et poster les faire-part à vos invités. Il est également possible d'en créer un en utilisant une des centaines de photos de votre enfant, pour peu que vous connaissiez certains logiciels d'imagerie. Envoyez votre oeuvre par la poste ou par courriel.

La réception de baptême

La réception de baptême requiert, en général, une bonne préparation. Dans un premier temps, déterminez le budget que vous souhaitez consacrer à cette fête où parents et amis accueilleront le nouveau-né comme il se doit. Recenser le nombre d'invités vous donnera également une bonne idée de l'endroit où tenir cette réception. En effet, à moins de posséder une immense propriété, il est préférable de louer une salle si votre réception compte plus de 50 invités. Entre 10 et 50, trois choix s'offrent à vous : la maison, le restaurant ou une petite salle de réception.

Le repas

Le nombre d'invités, l'heure et le lieu de la réception vous guideront également sur le type de repas à servir. Vos nombreuses occupations de parents ne vous laissent guère le temps de préparer un repas pour 40 ou 50 convives. Si vous recevez à la maison, faites appel à un traiteur ou demandez à vos invités d'apporter quelques bouchées, salades et préparation de leur choix. Vous devrez toutefois bien gérer les victuailles. Vous n'avez certes pas l'intention de servir six salades aux patates... préparées par vos six tantes favorites.

Il n'y a pas vraiment de menu type. Toutefois, les Québécois raffolent du gâteau de baptême alors que leurs cousins français optent généralement pour une pièce montée.

À boire!

Songez à servir du vin, rouge, blanc et/ou mousseux, voire du champagne. Calculez, en moyenne, une bouteille pour quatre personnes. Généralement, il est préférable d'acheter deux bouteilles de vin rouge pour une bouteille de blanc, à moins que vos amis ne consomment que du blanc. Plusieurs parents confectionnent, ou font fabriquer, des étiquettes spéciales pour commémorer la naissance de bébé, qu'ils collent sur les bouteilles.

La décoration

Plusieurs choisissent un thème (couleur, pays, bande dessinée, etc.). Inspirez-vous de ce thème pour orner la salle, les marques-places, voire le gâteau de baptême. Laissez aller votre imagination et faites appel à des professionnels si nécessaire

Des messages personnalisés

Les messages au nouveau-né sont de plus en plus populaires. Et, avec le développement de l'informatique, ils deviennent de plus en plus faciles à réaliser. Demandez à chaque invité d'écrire un message à bébé, en insérant leur photo. Votre rejeton pourra, plus tard, vivre ce moment par procuration. D'autres préfèrent inviter les convives à signer un livre d'or.

Un album souvenir

Évidemment, plusieurs invités ont croqué des photos et des vidéos de votre chérubin, ainsi que des invités. Demandez des copies et montez un album ou un DVD souvenir que vous reproduirez pour vos invités, ou que vous ferez circuler entre eux. Vous aurez sans doute besoin de quelques semaines pour mener à bien ce projet, mais le jeu en vaut la chandelle.

Faites-vous confiance!

Il n'existe pas de formule miracle pour réussir une cérémonie de baptême. Outre les éléments traditionnels liés à un baptême confessionnel, le style de réception qui suit vous appartient en totalité. Et nous sommes persuadés que les idées foisonnent pour accueillir bébé comme il se doit. À vous maintenant de déterminer ce qui convient le mieux pour souligner la naissance de votre tout-petit.

Henri Michaud, rédacteur Canal Vie

Vous aimerez aussi