Des rougeurs persistantes dans le cou

Auteur
Geneviève Harbec
Bébé rougeurs persistantes cou

La fille de Sara a 4 mois, elle a des rougeurs dans les plis du cou. Ces rougeurs ont déjà été traitées avec une crème antifongique, mais elles persistent. Que faire et quand retourner consulter le médecin?

Bonjour Sara,

Ces rougeurs, aussi appelées intertrigo, peuvent être présentes dans tous les plis cutanés comme le cou mais aussi les cuisses, les aisselles, ou derrière les oreilles, par exemple. Les bébés bien potelés, sont plus à risque de les développer.

Les causes 

La peau en contact avec elle-même devient irritée en raison de l'humidité, de la chaleur et de la sueur. Les périodes de chaleur favorisent l'apparition de ces rougeurs.

Une infection bactérienne ou fongique, comme cela a été le cas pour votre fille, peut aussi se développer, la plaie peut couler et même dégager une mauvaise odeur. Il faut alors consulter un professionnel de la santé. Info-santé ou  les pharmaciens sont souvent disponibles pour offrir des conseils de base pour ce genre de problème. Si une infection bactérienne est soupçonnée il sera souhaitable de consulter un médecin.

Traitement 

Pour une simple rougeur, l'hygiène de base demeure la meilleure arme. L'objectif est de garder la peau propre et sèche. Lavez la peau quelques fois par jours, asséchez en tapotant plutôt qu'en frottant pour éviter d'irriter. Attention aux cordons de bavoirs et aux vêtements mouillés de salive.

Pour votre fille qui a déjà reçu une crème antifongique, la rougeur est présente à nouveau, mais pas nécessairement l'infection. Je vous suggère un petit truc à moi, vous pouvez essayer d'appliquer simplement de la pâte d'hile (pâte de zinc), qui agit comme une barrière et protège la peau. 

Cette option est un peu salissante, il vaut mieux ne pas mettre ses plus beaux vêtements.  S'il s'agit d'une simple rougeur, vous devriez voir une amélioration rapidement (2-3 jours). S'il n'y a pas d'amélioration, il faut encore penser à une infection fongique, et retraiter avec la crème médicamentée.

En tout temps, n'oubliez pas de bien laver vos mains avant de plonger les doigts dans les pots de crème, sinon une contamination pourrait survenir.

Pour plus d'information, consultez le Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans, ou le site Naître et grandir.

Vous aimerez aussi