Comment nourrir mon bébé après des vomissements

Auteur
Geneviève Harbec

La fille de Martine semble avoir une gastroentérite, alors elle se demande quand lui redonner de la nourriture.

Pédialyte 

Pour la période où l'enfant vomit, votre idée de donner une solution de réhydratation orale de type Pédialyte est la meilleure. Ces solutions adaptées doivent être données telles quelles, il est important de ne rien y ajouter pour changer ou améliorer le goût. 

Plusieurs saveurs

Elles existent en plusieurs saveurs et aussi sous forme de sucettes glacées. Il y en a donc pour tous les goûts. Comme la déshydratation crée une grande soif chez l'enfant, il accepte généralement bien de boire la solution de réhydratation. Elle offre une variété d'éléments (sels minéraux) que votre enfant perd dans ses vomissements ou dans ses selles liquides.

Prêt en tout temps

Vous pouvez en garder une bouteille à la maison,  vous serez donc prête à toute heure du jour ou de la nuit et cela vous évitera une visite pressante à la pharmacie au moment où les enfants sont malades.

Pour votre fille qui a 2 ans et demi, vous pouvez commencer en en donnant une petite quantité (30 à  ml, par exemple), et voir comment elle le tolère.  Vous pouvez recommencer aux 10 à 15 minutes. Même si elle vomit encore un peu plus tard, elle en aura tout de même absorbé un peu.

Les boissons gazeuses sans bulles

Ces solutions sont préférables aux jus de pomme ou aux boissons gazeuses « sans bulles » que nos mères nous donnaient durant notre enfance.  Le jus ou les boissons gazeuses contiennent de grandes quantités de sucre, ce qui favorise la diarrhée et augmente par conséquent la déshydratation.

Alimentation

Durant cette période, l'important est de garder l'enfant hydraté, l'alimentation peut être arrêtée pour une douzaine d'heures si l'enfant est vraiment incapable de manger quoi que ce soit. Lorsqu'on reprend l'alimentation,  vous pouvez offrir des craquelins, un morceau de pain, peut-être un peu de pâtes sans sauce, du riz ou un peu plus tard un fruit. L'important est d'éviter les aliments trop gras, trop sucrés,  épicés ou difficiles à digérer.  Vous pouvez y aller avec ce que votre fille dit avoir envie de manger et commencer par de petites quantités.

Pour plus d'information et des conseils adaptés aux plus jeunes bébés, consultez le Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans.

Vous aimerez aussi