Bébé ne fait plus ses nuits

Après vous avoir donné quelques semaines de répit en vous offrant de longues heures de sommeil collées, votre tout-petit semble régresser et recommence à se réveiller fréquemment. Un peu trop fréquemment à votre goût! Que faire pour qu'il recommence à « faire » ses nuits?

Le sommeil de bébé

Chaque nourrisson étant différent, on ne peut s'attendre à ce que tous les bébés observent le même rythme de sommeil. Généralement, on remarque que les tout-petits dorment environ 16 heures par jour de 0 à 6 mois, et qu'ils réduisent ensuite leur temps de repos de 2-3 heures jusqu'à l'âge d'un an environ (soit 13 à 14 heures par période de 24 heures). Bien sûr, il est possible que votre enfant dorme plus ou moins, il ne s'agit ici que d'une moyenne.

Premier mois

Durant son premier mois de vie, bébé ne fait pas de différence entre le jour et la nuit. Il peut donc alterner des périodes d'éveil et de sommeil n'importe quand. Il ne dort que par courtes périodes de 2-3 heures, car il a tout le temps faim. À noter qu'un bébé allaité se réveille plus fréquemment qu'un bébé nourri au biberon. En effet, le lait maternel, bien que meilleur pour le système digestif du bébé, est moins lourd dans l'estomac et le sentiment de satiété disparaît plus rapidement qu'avec une formule de lait maternisé.

Deuxième mois

Dès que bébé atteint les 5 kg, vers deux mois, son petit corps est capable d'emmagasiner assez d'énergie pour dormir pendant de plus longues périodes de temps, au grand bonheur de ses parents. On estime qu'un bébé « fait ses nuits » lorsqu'il dort sans interruption pendant 5 à 6 heures, c'est-à-dire qu'il ne se réveillera plus entre minuit et 5 ou 6 heures de matin. Si vous avez la chance d'avoir un enfant qui dort plus longtemps, ou qui commence à faire ses nuits avant deux mois, estimez-vous chanceux... et attendez-vous cependant à ce que cela change! Rien n'est jamais fixe avec les tout-petits!

Les troubles du sommeil chez bébé

Il arrive qu'un enfant qui dormait très bien pendant plusieurs semaines recommence à se réveiller la nuit. Les raisons pour cela sont variées et diffèrent selon les bébés. Par exemple :

  • Il se peut que votre petit soit en plein dans une crise de croissance et que son corps réclame plus à manger, ainsi c'est la faim qui le réveille.
  • Il est aussi possible qu'il passe par une période d'insécurité, particulièrement fréquente vers 6 mois, et réclame votre présence à ses côtés. En fait, bébé se réveille souvent pendant quelques minutes, mais se rendort généralement seul, sauf s'il expérimente une crainte quelconque (bruit, etc.)
  • Si des changements (séparation, déménagement, voyage) surviennent, bébé sera souvent déstabilisé et vous vous en rendrez compte en observant ses cycles de sommeil.

L'importance de la routine du coucher

Si votre enfant ne parvient plus à dormir durant de longues périodes, il faut être patient et tâcher de remédier à la situation. Un point primordial consiste à accorder beaucoup d'importance à la routine du coucher. Dès 3-4 mois, votre bébé comprend déjà la différence entre le jour et la nuit, mais il peut devenir nécessaire de l'aider encore.

Voici des trucs :

  • Répétez les mêmes gestes chaque jour, à la même heure (très important) : bain, dernier boire au sein ou au biberon, chanson, etc.
  • Assurez-vous que sa chambre ne soit pas trop chauffée (21º C / 70 º F) et qu'il soit suffisamment couvert, mais pas trop. Les bébés sont particulièrement sensibles à la chaleur.
  • Tâchez de l'habituer à dormir le jour avec les stores et rideaux ouverts, et la nuit dans le noir total, ou simplement avec une petite veilleuse. Ainsi, il fera progressivement la différence entre les siestes, plus courtes, et la nuit.
  • Tâchez de le mettre au lit chaque soir avant qu'il soit complètement endormi. Sinon, il prendra l'habitude systématique de s'endormir dans vos bras, et sera incapable de se rendormir seul s'il se réveille la nuit.
  • S'il pleure la nuit, n'accourez pas au moindre bruit... Attendez quelques minutes, il est fort possible qu'il se rendorme tout seul. Si vous le prenez dans vos bras au moindre pleur, il s'y habituera et deviendra incapable de s'endormir sans vous.
  • En soirée, fermer le plus de lumières possible et diminuer le son de la musique, de la radio, etc. Bébé comprendra.

Le laisser pleurer ou non?

Parfois, malgré toute votre bonne volonté (et celle de bébé), rien ne fonctionne et il persiste à se réveiller toutes les 3-4 heures... Sachez qu'après 6 mois, votre bébé est physiquement parfaitement capable de dormir une longue nuit (7 heures et plus) sans se réveiller, ou en se réveillant uniquement pour de très courtes périodes ne nécessitant pas votre intervention. Il est donc parfaitement possible de le laisser pleurer pendant quelques minutes.

Si les pleurs s'intensifient et vous fendent le coeur, il vous faudra faire un choix entre les deux méthodes : la traditionnelle, qui consiste à prendre bébé à vos côtés, quitte à opter pour le cododo; et la méthode moderne, celle ou on laisse pleurer bébé en allant le voir à intervalles réguliers, mais sans le prendre ni le toucher. Tout dépend de votre philosophie en matière d'éducation et de vos convictions personnelles.

Parmi tous les changements qui surviennent après la naissance d'un enfant, c'est souvent le manque de sommeil qui est le plus pénible pour les parents. Bien sûr, ce n'est pas facile, mais il ne faut pas se décourager... Bébé finira par dormir selon des horaires qui vous conviennent aussi, et un jour, vous pourrez même goûter à nouveau aux joies de la grasse matinée. Bien sûr, cela prendra plus ou moins longtemps, puisque chaque enfant est unique, mais il suffit de faire preuve d'un peu de patience... Tout reviendra un jour à la normale!

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

 

Cet article a été révisé par Geneviève Harbec, cadre conseil pour le secteur de la pédiatrie au Chu Sainte-Justine.

Logo ste-justine

Vous aimerez aussi

Commentaires