Bébé est inconfortable avec son papa

Auteur
Geneviève Harbec

Le fils de Mélissa a 4 mois. Le père du bébé a quitté la maison peu après sa naissance, mais il le visite maintenant 3 fois par semaine. Durant les visites, bébé pleure beaucoup et veut boire son biberon. Comment Mélissa peut-elle aider son fils?

Bonjour Mélissa,

Votre fils semble réagir difficilement à la situation avec son père. Il peut y avoir différents aspects qui troublent votre jeune bébé.

Bébé reconnaît-il papa?

Je ne sais pas si le père du bébé était présent durant votre grossesse, mais certaines études démontrent que les bébés peuvent reconnaître leur père (sa voix, mais aussi son odeur) dès la naissance, s'il a été présent durant la grossesse. Si c'est le cas, le père de votre enfant est déjà une personne significative pour lui, malgré tout.

Une bonne ambiance?

L'autre chose à regarder est l'ambiance durant les visites. Je ne sais pas en quels termes vous êtes avec votre ex-conjoint, mais s'il y a de la colère, de la peur ou de la tension dans l'air, même un très jeune bébé peut se sentir très inconfortable. Si c'est le cas, il vaut mieux en discuter avec votre ex-conjoint sans que bébé soit présent, pour permettre des visites calmes.

Comment papa réagit-il?

Vous ne mentionnez pas la réaction du père face à tous ses pleurs. J'imagine qu'il veut le bien de son bébé autant que vous. Il vaudrait peut-être mieux prendre un peu de recul pour leur laisser le temps de s'apprivoiser. Par exemple, peut-être que bébé se sentirait mieux dans vos bras durant la visite, papa peut lui parler, le toucher ou même lui lire une petite histoire sans qu'il se sente trop envahi. L'important est de respecter le rythme de bébé.

Téter pour se rassurer

Vous mentionnez aussi que votre fils veut boire son lait lorsqu'il est dans les bras de son père. En effet, les jeunes bébés se rassurent en tétant. Il n'est pas nécessaire de le priver de ce réconfort, si c'est possible, vous pouvez faire coïncider les visites avec les boires réguliers. Vous semblez inquiète qu'il « mange ses émotions » comme vous le dites. Pour le moment, votre fils est si petit qu'il a peu de moyens de se réconforter et de s'exprimer, il est donc normal qu'il se tourne vers la tétée et les pleurs. À mesure qu'il grandira, vous pourrez lui enseigner plusieurs autres moyens de faire face aux difficultés de la vie et de s'exprimer.

Categories

Vous aimerez aussi