Auteur
Ann-Marie Gélinas

On ne souhaite jamais que notre enfant tombe malade. Encore moins en voyage… Mais ce sont malheureusement des choses qui arrivent et auxquelles il vaut mieux être préparé — sans toutefois dramatiser. Car comme pour toute situation, le fait de pouvoir compter sur une certaine préparation vous aidera à mieux réagir. Nous avons donc rassemblé quelques éléments importants à considérer avant votre départ pour faire en sorte d’être mieux équipé en cas d’incident fâcheux. Prenez quelques minutes pour passer en revue nos judicieux conseils. Après tout, un voyageur averti en vaut deux!

Passeports

Repérez les établissements de soins de santé à proximité

Si vous êtes comme la plupart des voyageurs d’aujourd’hui, vous avez fait des recherches sur Internet pour choisir l’établissement hôtelier, la résidence privée ou l’hôtel où vous allez résider durant votre séjour. Vous avez sans doute aussi tenté d’obtenir déjà un aperçu des lieux, en recourant à l’outil « Street View » de Google Maps. Vous vous reconnaissez?

Pendant que vous y êtes, faites aussi des recherches pour déterminer l’emplacement des cliniques et hôpitaux les plus près. Si vous avez l’intention de séjourner à plusieurs endroits différents et que vous connaissez déjà votre itinéraire, faites la liste de tous les établissements de santé le long de votre parcours. Essayez aussi de vous renseigner sur les services offerts et sur la réputation de la clinique en visitant les sites Web des centres médicaux (lorsqu’ils en ont) ou en parcourant les commentaires sur les forums d’expatriés, par exemple.

Vous saurez ainsi exactement où vous diriger pour obtenir des soins de santé à l’étranger pour votre enfant ou pour vous, en cas d’incident.

Munissez-vous d’un dictionnaire de poche

Si vous croyez qu’avec la maîtrise de l’anglais, vous pouvez vous débrouiller partout sur la planète, détrompez-vous! Dans certains endroits reclus, on parle encore aujourd’hui seulement la langue locale, même dans les cliniques et les hôpitaux. Imaginez alors avoir à discuter avec un médecin ou une infirmière de l’état de santé de votre enfant lorsque tout ce que vous avez appris dans la langue avant votre départ sont les formules de politesse de base, ainsi que les fameuses questions « Où sont les toilettes », « Parlez-vous français? » et « Combien coûte ceci? ». Vous risquez d’être rapidement dépassé, ce qui aura comme conséquence d’accroître votre niveau d’anxiété face à une situation déjà foncièrement angoissante.

Si vous avez toujours sur vous un minidictionnaire — dont plusieurs versions comportent aussi des expressions ou des formulations courantes, des exemples d’utilisation en contexte, etc. — vous aurez au moins un outil pour discuter des soins à apporter à votre enfant pendant votre voyage à l’étranger. La communication sera élémentaire et très imparfaite, mais vous pourrez à tout le moins échanger de façon bilatérale et être en mesure de prendre des décisions concernant la santé de votre bébé.

Souscrivez une assurance voyage

Le concept de l’assurance est un sujet qui polarise. Certains y voient la garantie d’avoir toujours l’esprit tranquille moyennant une dépense prévisible de quelques dollars par mois. D’autres n’aiment pas trop l’idée de n’avoir potentiellement jamais besoin des services pour lesquels ils paient et d’avoir dilapidé au final des sommes importantes pour « rien », et préfèrent se constituer un coussin de sécurité qui pourra servir à toutes les sauces. Les deux opinions se valent sans doute, dans le contexte québécois. Mais tous les pays ne sont pas comme le Québec, où la population profite de la gratuité des soins de santé. Ailleurs dans le monde, une hospitalisation peut coûter des milliers de dollars et se transformer en véritable cauchemar pour la famille moyenne en hypothéquant lourdement sa santé financière.

C’est pourquoi nous vous conseillons d’opter pour une assurance maladie en voyage avec les enfants. La Croix Bleue est possiblement le fournisseur d’assurance voyage le plus connu, mais il en existe plusieurs autres qui offrent des produits similaires. Vous pouvez alors choisir parmi une gamme de solutions, en fonction de la durée de votre séjour, du nombre de personnes voyageant avec vous et de l’étendue de la couverture dont vous souhaitez bénéficier.

Voici un aperçu des services et des avantages auxquels vous pouvez avoir droit en souscrivant une assurance voyage familiale pour vos séjours à l’étranger.

  • Assurance en cas d’annulation ou d’interruption de voyage
  • Remboursement des soins médicaux d’urgence
  • Remboursement des frais d’hospitalisation
  • Remboursement des honoraires du personnel infirmier
  • Assistance voyage en cas d’urgence, 24 heures par jour, 7 jours par semaine
  • Rapatriement d’urgence par voie aérienne ou terrestre
  • Retour de votre compagnon de voyage ou des membres de votre famille aussi couverts
  • Retour de votre véhicule à votre résidence

Activez un forfait téléphonique à l’étranger

Aujourd’hui, la plupart des gens possèdent un téléphone intelligent et la grande majorité d’entre eux voyagent avec leur appareil. De nombreux utilisateurs désactivent cependant leurs données cellulaires et leurs données à l’étranger (aussi appelées données en itinérance) pour éviter les factures salées de retour au bercail. Ils comptent plutôt sur le réseau Wi-Fi de leur hôtel ou sur les points d’accès sans fil gratuits, facilement accessibles dans à peu près tous les pays du monde, pour envoyer des courriels et des messages texte ou pour passer des appels à l’aide d’une application d’appels Wi-Fi gratuite.

C’est là une excellente façon de demeurer en contact à peu de frais. Cependant, la qualité de la communication n’est pas garantie. Or, si vous devez appeler le service d’assistance voyage de votre assureur pour obtenir des conseils et des réponses à vos questions sur les interventions médicales dont votre enfant a besoin à l’étranger ou encore discuter avec des membres de votre famille demeurés au Canada, vous n’aurez pas nécessairement accès à une zone d’accès sans fil. Vous serez alors reconnaissant de pouvoir compter sur une bonne qualité d’appel.

Deux options s’offrent à vous : acheter un forfait voix et données à l’étranger auprès de votre fournisseur de services téléphoniques avant votre départ ou acheter une carte SIM internationale. Pour l’option de la carte SIM, vous devrez par contre faire préalablement « déverrouiller » votre appareil (les compagnies sont aujourd’hui obligées de le faire). Ne tombez pas dans le piège de la carte SIM locale, cependant — une option réputée pour être très abordable — car vous ne pourrez que passer des appels locaux, ce qui ne vous avantagera pas dans le cas présent. À vous de voir quelle solution est la plus avantageuse pour vous!

En mettant en pratique ces quelques astuces, vous serez entièrement prêt à faire face à toute situation déplorable touchant votre santé ou celle de vos enfants et ne serez pas pris au dépourvu. Sans sombrer dans le pessimisme, le bon vieux cliché « Espérer le meilleur, mais se préparer au pire » véhicule un message d’une grande sagesse…

Vous aimerez aussi