Comment aider bébé à bien dormir en voyage?

Auteur
Ann-Marie Gélinas

Le sommeil. S’il existe un besoin vital après boire et manger, c’est bien dormir. Or, certains enfants ont le sommeil fragile. Si c’est le cas pour le vôtre, vous éprouverez sans doute de la difficulté à faire dormir bébé ailleurs que chez lui. Et imaginez si vous devez prendre l’avion et subir un décalage horaire! Il est possible que la simple idée de nuire au sommeil de votre enfant suffise à vous faire remettre en doute votre projet de voyage. Car si toute la famille se retrouve en déficit de sommeil pendant votre séjour, les vacances risquent d’être mémorables dans le mauvais sens du terme. Mais ne sautez pas trop vite aux conclusions : il existe plusieurs astuces pour aider bébé à trouver le sommeil. En voici 9 parmi lesquelles choisir, ou à combiner, pour augmenter vos chances de réussite!

Proposez des objets de réconfort

Avant de partir, pensez aux objets avec lesquels votre petit s’endort ou dort normalement. Peut-être s’agit-il d’une couverture, d’un toutou ou même d’un vêtement qui vous appartient et qui est imprégné de votre odeur. Certains ont aussi une taie d’oreiller aux pouvoirs « magiques » qui favorisent les beaux rêves et éloignent les cauchemars et à laquelle ils tiennent mordicus… Peu importe la forme que prend l’objet de réconfort, n’hésitez pas à emporter ces petits accessoires pour aider bébé à mieux dormir.

Accessoires pour favoriser le dodo

Quelques incontournables qui améliorent le confort ou qui apportent du réconfort.

Conservez la routine du dodo ailleurs

Une bonne hygiène de sommeil est d’une importance capitale. Vous cultivez sans doute de bonnes habitudes de vie et alimentaires à la maison et ces réflexes devraient vous suivre même si vous êtes en voyage. Continuez donc à éviter les repas copieux et les desserts très sucrés immédiatement avant d’aller au lit et conservez votre routine bain-pyjama-brossage des dents-histoire-bisou-dodo (ou quelle que soit la vôtre) ailleurs. Si vous séjournez dans un hôtel, une auberge ou un terrain de camping où vous n’avez pas accès à un bain, songez à prendre la douche un peu plus tôt qu’à l’habitude, car celle-ci n’a pas le même effet calmant que le bain. N’oubliez pas aussi d’éteindre les écrans trente minutes avant… d’éteindre!

LIvres d'histoires pour le dodo

Les petits livres d’histoire : toujours une bonne idée en voyage, pour favoriser la détente avant le coucher.

Offrez un court massage à bébé

Vous l’entendez souvent et vous ne doutez plus de ses bienfaits : le contact peau à peau avec son enfant est une façon toute simple de renforcer les liens qui vous unissent. Et quand ce contact prend la forme d’un massage, vous contribuez d’une part à le rassurer et d’autre part, à stimuler la détente des muscles de son corps. Songez un instant à l’état dans lequel vous vous sentez lorsque vous émergez d’une séance de massothérapie au spa ou chez votre massothérapeute favori : avouez que vous resteriez bien allongé sur la table de massage pendant quelques heures encore! La même logique s’applique à votre tout-petit.

Distillez des huiles essentielles

Les huiles essentielles sont réputées avoir sur l’humeur un effet bénéfique. Certaines servent à redonner de l’énergie, certaines, à vous détendre. On attribue à d’autres la faculté d’entraîner plus facilement le sommeil, comme les huiles de bois de rose, de vanille, de jasmin et d’anis étoilé, ou encore la fameuse huile essentielle de lavande, dont on peut verser quelques gouttes au creux de l’oreiller avant d’y déposer sa tête. N’hésitez pas à créer une ambiance olfactive pour accompagner la sieste et le sommeil de bébé en voyage. Et pour tirer le maximum de vos huiles essentielles, tournez-vous vers un diffuseur ultrasonique. Il en existe des modèles pratiques et compacts spécialement conçus pour le voyage!

Faites jouer de la musique douce

Une autre astuce pour favoriser le sommeil de votre enfant en vacances? De douces mélodies rassurantes. Bien entendu, vous pouvez les lui fredonner : le son de votre voix aura toujours un effet apaisant. Mais si vous avez l’impression que votre répertoire pourrait s’épuiser avant que bébé ne tombe endormi, pensez à apporter un dispositif pour faire jouer de la musique. La plupart du temps, votre téléphone intelligent et un petit haut-parleur portatif feront très bien l’affaire et suffiront à plonger votre poupon dans les bras de Morphée.

Emportez une veilleuse

Si vous avez l’intention de faire l’achat d’un diffuseur d’huiles essentielles portatif ou encore d’un haut-parleur, choisissez-les avec un doux éclairage à DEL : vous profiterez ainsi de la double fonction de diffusion de fragrances ou de musique et de veilleuse. Car il se peut que votre enfant se sente un peu dépaysé dans son nouvel environnement et que la noirceur l’angoisse. Vous pourrez alors le rassurer en activant l’éclairage doux et diffus de vos appareils. Autrement, vous pouvez simplement emporter la veilleuse de la maison. Et si vous craignez ne pas avoir accès à une prise électrique, optez pour une veilleuse à pile.

Créez de l’obscurité

Ce conseil peut sembler contredire le dernier, mais il n’en est rien. Pour stimuler la production de mélatonine — soit l’hormone produite par l’épiphyse intervenant dans la régulation des rythmes biologiques ou, en d’autres mots, l’hormone du sommeil — votre corps a besoin d’obscurité. Si la pièce dans laquelle votre enfant dort est trop claire, la sécrétion de l’hormone sera plus difficile. Pour vous parer à toute éventualité, il peut être judicieux de prévoir dans vos valises un drap mince, mais très foncé, que vous pourrez suspendre devant une fenêtre ou une porte vitrée.

Administrez de la mélatonine

Si vous croyez qu’un complément de mélatonine peut aider votre enfant à retrouver son cycle de sommeil normal en vacances, sachez que vous pouvez le faire sans danger de manière temporaire, pour autant que votre enfant soit âgé de plus de deux ans. Les comprimés de mélatonine à dissolution rapide peuvent aussi être utiles pour combattre le décalage horaire.

Pensez aux produits naturels

Il existe aussi des remèdes naturels pour aider au sommeil de bébé. La cataire, une plante odorante à fleurs blanches appelée couramment herbe-aux-chats, en est un exemple. Cette plante aurait traditionnellement servi à calmer l’agitation et la douleur et serait efficace pour aider les enfants à trouver rapidement le sommeil. On la préférera alors en tisane ou en teinture plutôt que sous la forme d’huile essentielle.

En somme, une panoplie de petits trucs pratiques et d’accessoires faciles à emporter s’offrent à vous pour garantir à votre bout de chou — et au reste de la famille — un sommeil paisible et bienfaiteur, même en étant loin de la maison!

Vous aimerez aussi