Auteur
Ann-Marie Gélinas

De plus en plus de gens voyagent avec leurs enfants. Peut-être parce que les familles sont moins nombreuses qu’avant, peut-être sous l’effet de la mondialisation, peut-être encore en raison d’un changement de priorités ou de perception lié à la parentalité. Ou peut-être s’agit-il tout simplement d’une mode, d’une tendance qui, jadis passagère, s’impose tranquillement comme un mode de vie. Peu importe les raisons qui vous motivent, vous savez inconsciemment que les bienfaits d’un voyage sur les enfants sont réels, puisqu’ils le sont sur vous. Mais quels sont-ils, exactement?

Pour répondre à cette question essentielle, nous avons interrogé Julie Robin, ergothérapeute.

Allons-y carrément avec la question qui nous brûle : en quoi consistent, exactement, les bienfaits du voyage sur les tout-petits et à quoi les reconnaît-on?

Tout d’abord, avant de savoir si le voyage nous procure les bienfaits escomptés, il faut se demander quels sont les objectifs que l’on poursuit lorsqu’on décide de partir en voyage, quels sont les essentiels d’un voyage avec des enfants. Et il est fort à parier qu’ils seront les mêmes pour tout le monde, sans égard à l’âge ou à la destination :

  • S’accorder du temps en famille
  • Avoir du plaisir
  • Se détendre
  • Apprendre et découvrir

Pourquoi les gens ont-ils besoin des vacances pour passer du temps en famille? N’est-ce pas suffisant de vivre ensemble au quotidien?

Nous avons des horaires très chargés; les parents travaillent et les enfants passent beaucoup de temps en milieu de garde ou à l’école. Les premiers sont débordés et les seconds, sursollicités. Tout le monde a besoin d’une pause à l’occasion. Lorsqu’on prend des vacances, on met de côté plusieurs occupations de la vie quotidienne et on devient réellement disponible – les parents pour leurs enfants, et vice versa. C’est cette disposition mutuelle qui ouvre la porte au plaisir.

Justement, pour ce qui est du plaisir… Comment fait-on pour plaire à tout le monde lorsqu’on doit composer avec des âges et des intérêts variés?

On sollicite l’apport des enfants dès le départ. On propose plusieurs destinations et plusieurs activités en fonction de la personnalité de chacun, de ses intérêts et de ses capacités. Si un enfant a un tempérament grouillant, on cible moins les musées, les temples ou les églises. S’il n’aime pas attendre, ce sera pareil en voyage; ce trait de caractère ne disparaîtra pas parce qu’il est ailleurs. Même chose pour ses goûts alimentaires : si votre tout-petit est difficile, ce n’est pas le moment de faire un voyage gastronomique où on lui servira de nouveaux aliments chaque soir. Évitez de confronter inutilement votre bout de chou, puisque vous risquez de le rebuter, ce qui vous éloignera d’un autre de vos objectifs : faire des découvertes. Cette logique s’applique aussi aux activités spéciales : si vous prévoyez accrocher votre enfant de force à une tyrolienne, il se peut qu’il n’ait plus envie d’expérimenter d’autres activités du genre. Alors, allez-y progressivement lorsque vous introduisez de la nouveauté. Vous obtiendrez ainsi de meilleurs résultats.

Donc, en gros, on planifie quelques activités à l’avance, en tenant compte des désirs et des attentes de chacun, y compris ceux des enfants. Cet aspect est essentiel. Puis, on fait des recherches sur les activités — comme un aquarium ou un zoo que l’on veut visiter ou encore un sentier en forêt que l’on souhaite explorer — ce qui stimule la curiosité, favorise l’anticipation et crée des repères une fois sur place.

On peut aussi proposer à son bambin d’apporter un appareil photo ou du matériel pour faire du scrapbooking, ou encore lui offrir de commencer une collection, ce qui se transformera en merveilleux souvenirs une fois de retour à la maison.

Un autre conseil lorsqu’on voyage avec bébé? Ne surchargez pas votre horaire et ne planifiez rien le premier jour! Accordez-vous du temps pour vous acclimater et aussi beaucoup de latitude en général. Il vous faudra aussi prévoir des périodes de jeux libres, des temps morts, comme à la maison. La clé d’un voyage réussi avec les enfants réside dans votre capacité à vous adapter en cours de route.

Jeux pour enfant

Des jeux pour se divertir, seul ou en famille, et des accessoires réconfortants qui nous rappellent la maison!

Le voyage idéal est donc un savant mélange de routine et de nouveauté?

Oui, mais une routine différente. En voyage, c’est le moment d’abaisser les contraintes. N’ayez pas peur de « créer un précédent » : les enfants comprennent que les règles sont temporairement moins strictes, que les changements sont circonstanciels, et savent s’y adapter.

Par contre, si votre enfant est de nature rigide et qu’il a besoin de sa routine pour bien fonctionner, apportez des objets de la maison qui aideront à le réconforter et à le sécuriser. Pour les plus petits, les choses sont un peu différentes. Certains éléments de la routine sont intrinsèques à leur nature, comme leur besoin de sommeil. La sieste n’est donc pas facultative, alors pensez à vous munir d’une tente, d’un parc ou d’une poussette.

Et si c’est plutôt vous qui êtes d’un naturel rigide comme parent, c’est le moment de vous assouplir! Votre idée des vacances idéales en famille, dans votre esprit romantique, consiste à lire un bon roman à la plage? Ce n’est sans doute pas celle de votre ado. Vous devrez donc accepter qu’il égraine quelques heures par-ci, par-là sur son iPad. Après tout, ce sont aussi les vacances des enfants et ils ont droit, tout comme vous, à des moments de détente et de répit.

Livres pour enfants

Prévoyez quelques livres, que votre enfant pourra feuilleter de manière autonome, dans vos temps libres.

Entre les activités en famille, le plaisir et les moments de détente : quand répond-on au besoin d’apprendre et de découvrir?

En permanence, dans tout ce que vous ferez! Les activités informelles auxquelles vous vous adonnerez vous donneront tout autant l’occasion d’apprendre. On le répète souvent : les enfants sont des éponges. Si l’enfant se sent bien dans le contexte du voyage, il sera ouvert à apprendre et ses explorations seront enrichissantes. Il sera ainsi exposé à toutes sortes d’apprentissages, qui se présenteront sous la forme d’une nouvelle langue, de nouveaux aliments, de nouvelles coutumes ou de nouvelles activités sportives ou artistiques.

En somme, si les objectifs de vos vacances en famille sont clairs et bien définis dès le départ, les bienfaits du voyage sur vos enfants — tout comme sur vous-même — se feront sentir rapidement. Vous serez tous plus détendus, plus réceptifs à la nouveauté et plus enclins au jeu et à la flânerie, et ce, tout en apprenant à votre insu!

Vous aimerez aussi