Auteur
Ann-Marie Gélinas

Vous avez envie de voir du pays? Pourquoi ne pas organiser un roadtrip en famille? Accessible à tous — ou presque, à condition d’avoir un permis de conduire valide — le roadtrip est une forme de voyage qui présente de nombreux avantages : il s’organise rapidement, est peu dispendieux et permet de découvrir plusieurs endroits. Ici, ce n’est pas la destination qui compte le plus, mais bien le chemin parcouru pour s’y rendre. Et pour faire de ce chemin un moment agréable pour tous les occupants du véhicule, nous vous proposons quelques astuces élémentaires, notamment sur le plan de l’alimentation et de la prévention du mal des transports.

Les aliments à privilégier sur la route

Les bagages sont prêts. Les pneus sont gonflés. Le réservoir d’essence est plein. Ça y est : vous êtes prêts pour le départ. Mais pas si vite… Avant de partir, prenez quelques minutes pour préparer des collations santé pour la route. Non seulement feront-elles office de petites pauses divertissantes en cours de trajet, mais elles vous éviteront de devoir arrêter dans une station-service au beau milieu de nulle part parce que bébé a faim pour en ressortir avec une sélection d’aliments aux propriétés nutritives douteuses.

Voici donc quelques idées de collations en voyage avec les enfants.

Noix

Les noix présentent l’avantage de rassasier rapidement et longtemps grâce à l’action des fibres et des protéines qu’elles contiennent, combinée au « bon » gras qu’elles renferment. Elles débordent également de vitamines et de minéraux, en plus de se manger à température ambiante. À conserver dans le coffre à gants en tout temps, en cas d’urgence.

Crudités

Une autre collation santé pour vos roadtrips avec les enfants : des crudités. Les légumes crus sont non seulement sains, mais ils sont aussi très peu salissants en voiture! Préparez un éventail varié de légumes, que vous prendrez soin de répartir dans plusieurs petits bols réutilisables afin que chacun ait sa propre portion. Et si en plus vous utilisez des contenants de plastique aux couleurs amusantes, la collation n’en sera que meilleure.

Contenant réutilisables en plastique coloré

Fruits coupés

Pour qu’ils soient faciles à consommer en voiture, vos fruits doivent être préalablement coupés. Ainsi, on évite les cœurs de pomme ou encore les encombrantes pelures d’orange ou de clémentine dont on ne sait que faire une fois le fruit consommé. Il est donc préférable de débarrasser vos fruits de leurs cœurs, pelures et pépins avant de partir.

Purées en sachet

Les purées en sachet font aussi des merveilles sur la route! Avec leur bec pratique, elles se consomment sans ustensiles… et sans gâchis. Les purées du commerce sont variées et se conservent à température ambiante. Mais vous pouvez aussi faire vos purées maison, à base de fruits, de légumes ou d’un mélange des deux, et les transvider ensuite dans des pochettes à collation réutilisables. Vous pourrez ainsi offrir à bébé une collation santé, sans additifs ni agents de conservation.

Pochettes à collation réutilisables - Mère Hélène

Mère Hélène

Smoothie

Et si vous buviez votre goûter plutôt? Avant de partir, préparez un savoureux smoothie et versez-le dans des bouteilles en plastique, pour les adultes, et dans des verres à paille — et non à bec, car la consistance sera trop épaisse — pour les enfants. Il existe même des couvercles à paille en silicone universels que vous pouvez placer sur vos verres en plastique ordinaires. Il faudra par contre vous munir d’une petite glacière pour conserver vos breuvages froids pendant quelques heures…

Couvercles à paille en silicone universels

Boon

Jus de légumes

On pense très souvent aux jus de fruits de type smoothie quand on cherche un casse-croûte sain, rapide et facile à consommer, mais qu’en est-il des jus de légumes? Riches en vitamines, les jus de légumes font également de très bonnes collations. Et ici aussi, vous pouvez les réaliser vous-même à la maison à l’aide d’un extracteur à jus. Complétez le tout d’un petit morceau de fromage, et vous voilà tous rassasiés!

Craquelins

Finalement, les craquelins sont aussi une excellente idée de grignotine. Il en existe un éventail aussi diversifié que vos goûts, alors optez pour les favoris de la famille et combinez-les pour offrir à tous une belle variété. Bien qu’ils soient quelque peu salissants — un bon coup d’aspirateur sera de mise une fois de retour au bercail — ils présentent l’avantage d’être salés et donc de tenir à l’écart les nausées.

Le mal des transports : un problème courant (et gérable)

Le mal des transports est un trouble assez fréquent chez les enfants. Il se manifeste par une pâleur, des sueurs, des maux d’estomac, des nausées et parfois même des vomissements, et apparaît surtout après l’âge de deux ans. Bien que la voiture soit le type de véhicule le plus susceptible d’exacerber cette condition, ce n’est pas une raison pour clouer toute la famille à la maison. En effet, plus l’enfant voyagera en voiture et plus il s’habituera aux mouvements du véhicule.

En attendant, voici quelques recommandations simples à suivre pour diminuer les symptômes du mal des transports chez l’enfant.

  1. Évitez la lecture (livres et tablettes) et les jeux vidéo: L’inconfort en voiture vient du fait que le corps ressent le mouvement alors que les yeux ne le perçoivent pas nécessairement, ce qui envoie au cerveau des signaux contradictoires. Invitez plutôt l’enfant à regarder droit devant lui.
  2. Ouvrez les fenêtres : Faites circuler l’air dans la voiture. Une bonne bouffée d’air frais fera le plus grand bien à tous.
  3. Grignotez fréquemment, mais pas trop : Un estomac vide a pour effet d’amplifier les symptômes, mais un estomac trop plein ne fera pas mieux. Optez pour des goûters légers, peu acides et non sucrés. Les bonbons au gingembre font aussi des miracles pour chasser la nausée.
  4. Prenez des pauses : Faites marcher l’enfant ou couchez-le sur le dos quelques minutes.
  5. Administrez un médicament : De trente minutes à une heure avant de partir, donnez à votre enfant un médicament comme le dimenhydrinate (connu sous son nom commercial Gravol®).

Si rien n’y fait et que le pire est inévitable, assurez-vous d’avoir plusieurs sacs hermétiques à porter de main, pour prévenir les dégâts.

Au fil du temps, votre enfant finira bien par s’habituer aux longs trajets en voiture et vos roadtrips se dérouleront alors sans aucune anicroche!

Vous aimerez aussi