10 idées de jeux et jouets pour l'avion

Auteur
Ann-Marie Gélinas

En avion, l’espace restreint et la nécessité de demeurer assis pendant des heures font souvent très peur aux nouveaux parents : comment mon bébé fera-t-il pour rester tranquille pendant tout ce temps? N’ayez crainte, il y arrivera. Mais pour faciliter le trajet, nous avons cru bon préparer une liste d’activités pour bébés et enfants dans l’avion. Parce qu’on n’est jamais trop prévoyant…

Les mots d’ordre : variété et compacité

Comme il est impossible d’emporter la totalité du bac à jouets de bébé dans vos bagages, mieux vaut privilégier les jeux et jouets compacts et s’assurer d’avoir un éventail varié d’activités, quitte à investir légèrement dans votre trousse de jeux de voyage en avion. Elle vous sera assurément très utile des années durant.

1- Autocollants en gelée

Les enfants adorent les autocollants. Au-delà de l’objet lui-même, il semble que ce soit surtout le geste qui les intéresse. C’est ici que les autocollants en gelée deviennent pertinents : ils peuvent être déplacés et recollés à leur guise dans l’avion. Et leur texture a de plus quelque chose de très particulier, que les plus petits adoreront.

2- Livres d’autocollants repositionnables

Toujours dans l’esprit de la réutilisation, les livres d’autocollants repositionnables ont aussi la cote comme jouet de voyage. Ici, le canevas est défini, et il reste à le meubler, à l’animer. Votre poussin peut donc choisir les personnages et composer la scène que lui dicte son imagination. Au passage, il pratique aussi sa motricité fine, à force de coller et de recoller!

3- Livres à peindre avec de l’eau

Nous avons déniché pour vous des livres pour peindre avec de l’eau à l’aide d’un pinceau magique. Ces petites trouvailles géniales contiennent six décors différents, chacun étant décliné sur deux pages. La page de droite comporte une image dont les couleurs et les détails apparaissent magiquement sous l’effet du pinceau rempli d’eau tandis que la page de gauche renferme des éléments que l’enfant peut s’amuser à repérer. Une fois les pages de nouveau sèches, les dessins disparaissent pour permettre au pinceau d’opérer de nouveau sa magie! Le livre est aussi pourvu d’une pochette pratique pour y ranger le pinceau.

4- Cahiers à colorier et crayons

Sans contredit moins révolutionnaires, mais tout aussi aimés des enfants, les bons vieux cahiers et crayons à colorier sont aussi d’excellents jeux pour voyager avec votre bébé et vos enfants. S’ils sont très jeunes, optez pour des crayons de cire rangés dans un petit contenant ou un sac de plastique. Les plus vieux vous réclameront des crayons-feutres : sachez qu’il existe des cahiers à colorier avec pochette intégrée contenant quelques crayons. Très commode en voyage!

5- Pâte à modeler

Un autre classique intemporel : la pâte à modeler. Les tout-petits raffolent de ce jouet simpliste aux mille possibilités. Comme il s’agit d’un jeu un peu plus volumineux, procurez-vous des formats miniatures : vous pourrez ainsi proposer un éventail de couleurs plus varié. Prévoyez aussi un petit napperon lavable pour ne pas gommer toutes les surfaces de jeu et préserver la texture de votre pâte à modeler.

6- Napperons à dessiner

Vos enfants aiment les projets? Nous vous proposons un napperon à dessiner . Vous pourrez ainsi tenir vos petits occupés en leur offrant de colorier leur napperon, qui servira ensuite à accueillir leur repas. Tout le monde aime avoir une mission… Et le mieux dans tout ça? Il est lavable, écologique et réutilisable.

7- Marionnettes à doigts

Les marionnettes à doigts feront un excellent jouet pour bébé dans l’avion. Mignonnes, amusantes et légères, elles prennent très peu d’espace dans la valise et distraient à coup sûr les esprits las en manque de divertissement. Il suffit de 10 doigts et d’une bonne histoire pour les plonger dans un univers parallèle le temps d’un récit.

8- Animaux et figurines

Voilà une autre idée de jouet de voyage à la fois simple et compact : des animaux et figurines. Typiquement plus populaires auprès des jeunes garçons, ces objets figés sauront sans doute piquer la curiosité de ces demoiselles si vous choisissez des symboles qui représentent le pays visité. Vous pourrez ainsi faire des liens entre les jolies petites statuettes et le fabuleux voyage qui vous attend.

9- Tablette et écouteurs

D’accord, on ne veut pas abuser des bidules électroniques, mais il faut bien avouer que les écrans ont le pouvoir de capter instantanément l’attention des tout-petits. Téléchargez un film ou une émission, couvrez ses petites oreilles d’un casque d’écoute adapté à son âge et accordez à votre poussin un moment de visionnement. Si vous tenez mordicus à ce que les interactions avec la tablette revêtent un aspect pédagogique, téléchargez des jeux ou applications pour apprendre les sons, les chiffres, les lettres ou les mots. Vous pouvez même vous initier à la langue du pays visité!

10- Livres

Finalement, ne négligez pas d’emporter quelques livres pour bébé. Son livre préféré, bien sûr. Un livre de la maison, que votre enfant adore vous entendre raconter, pour stimuler la détente à l’heure du coucher. Ou encore un nouveau livre illustré sur votre destination, qui fera d’une part mousser l’anticipation et d’autre part, office de souvenir.

Les maux d’oreilles

Pour éviter que le décollage et l’atterrissage ne causent à bébé des maux d’oreille qui détourneront son attention de tous ces beaux jeux et jouets, voici quelques trucs à essayer.

Bâiller

Truc très simple, qui consiste à faire « semblant » de bâiller lorsqu’on commence à ressentir une pression dans les tympans.

Avaler

L’action d’avaler a pour effet de rééquilibrer la pression externe de l’oreille.

Mâcher de la gomme

Si votre enfant est assez grand pour comprendre le principe de la gomme à mâcher, c’est le moment idéal de lui en donner. Il aura de plus le réflexe d’avaler, ce qui est en fait le geste souhaité.

Boire

Avaler quelques gorgées d’eau aura aussi un effet bénéfique. Gardez une bouteille à portée de main au décollage et à l’atterrissage.

Effectuer la manœuvre de Valvasa

La méthode est simple : pincez votre nez et essayez d’expirer de l’air. Cela va créer une contre-dépression dans la trompe d’Eustache qui permettra de rétablir l’équilibre.

Vous aimerez aussi