10 conseils pour assurer votre santé et votre sécurité en voyage avec des enfants

Auteur
Ann-Marie Gélinas

Les enfants aiment explorer et faire des découvertes. Leur curiosité s’accompagne bien souvent de chutes, de piqûres, d’éraflures et d’égratignures. Et c’est tout à fait normal! C’est pourquoi la plupart d’entre nous avons des pharmacies garnies de pansements, de pinces, de crèmes et d’onguents, prêts à faire face au prochain genou écorché ou à la prochaine écharde. Mais dans le contexte d’un voyage, les choses diffèrent légèrement… L’équipe de Bébé on part! s’est entretenue avec l’infirmière chef de la Clinique Santé-voyage de la Fondation du CHUM, Geneviève Forget, pour obtenir des conseils pour protéger votre santé lorsque vous voyagez avec des enfants. Nous avons conçu le petit guide santé pour les voyages avec bébé que voici.

1. Prévoyez une trousse de médicaments

Nous devrions toujours emporter une trousse de médicaments puisqu’il est possible que nous ne trouvions pas ce que nous recherchons une fois à destination.

Par exemple, certains pays sont autorisés à vendre des médicaments à l’unité, hors de leur emballage original. Impossible alors d’en connaître la composition, les ingrédients ou les effets secondaires. Aussi, certaines régions du monde ont la réputation de tenir des médicaments contrefaits, dont on ne peut garantir l’intégrité. Il est donc préférable d’acheter ses médicaments au Québec, avant de partir.

On consulte aussi notre pharmacien pour constituer notre trousse. Il sera en mesure de nous indiquer si les médicaments conviennent aux enfants en bas âge, s’ils sont assortis de contre-indications et s’ils peuvent être combinés avec d’autres substances.

LA PARFAITE TROUSSE DE VOYAGE

Vous devriez la ranger dans votre bagage à main et elle devrait contenir :

  • Des pansements qui résistent à l’eau, préférablement
  • Un analgésique, comme de l’ibuprofène (Advil, Motrin) ou de l’acétaminophène (Tylénol)
  • Des antibiotiques (prescrits par votre médecin de façon préventive et assortis de leur prescription)
  • Des solutions de réhydratation orale (de type Gastrolyte)
  • Des comprimés contre la diarrhée
  • Des antihistaminiques (contre les allergies)
  • Un onguent ou une pommade antibiotique
  • Des gouttes oto-ophtalmiques (pour traiter la conjonctivite et l’otite du baigneur)
  • Vos médicaments personnels, avec un surplus en cas de perte
  • Une pince à épiler
  • Un thermomètre

2. Emportez des remèdes contre les maux fréquents

Si vous ou votre enfant êtes du genre à éprouver des malaises en voiture, prévoyez des médicaments contre le mal des transports. Car qui dit voyage dit exploration, et qui dit exploration dit trajet en bus sur des routes sinueuses. Si vous avez prévu escalader une montagne, faites-vous prescrire d’avance un médicament pour prévenir le mal aigu des montagnes.

Trousse de premiers soins

Quelques petits produits qui prennent peu de place dans les valises, mais qui peuvent être d’un grand secours.

3. Buvez beaucoup d’eau

On le répète souvent, au point où ce conseil pour protéger votre santé en voyage paraît cliché. Cependant, les coups de chaleur et les cas de déshydratation sont très fréquents dans les pays chauds. Et comme les jeunes enfants sont particulièrement à risque, il est important de redoubler de prudence. Si l’adulte peut se forcer à boire de l’eau, il en va autrement pour les tout-petits. Souvent, le bébé n’a pas accès à sa source principale de liquide — le lait — puisqu’il n’est pas toujours pasteurisé, et refuse catégoriquement de boire de l’eau. Pensez alors à rendre son breuvage intéressant en y ajoutant des cubes de mangue ou des quartiers de pêches surgelés, des tranches de concombre ou d’orange – que vous aurez préalablement pelés et nettoyés vous-même – ou encore une cuillère de sirop de fruits naturel (cassis, mûre, etc.). Un petit détail qui fait un monde de différence!

4. Utilisez de la crème solaire

La crème solaire est votre meilleure arme contre les rayons UV. Si vous passez la journée à l’extérieur, la crème doit être réappliquée toutes les deux heures. Vous devez aussi remettre de la crème systématiquement après la baignade ou après avoir pratiqué une activité au cours de laquelle vous avez transpiré. Veillez à bien assécher votre peau avant l’application, sans quoi la crème perdra de son efficacité.

5. Évitez la baignade en eau douce

Si vous êtes du genre à aimer vous baigner ailleurs que dans une piscine, rien ne vous empêche de le faire! La mer offre des expériences de baignade mémorables, qui sortent de l’ordinaire. Évitez par contre les chutes d’eau, les rivières ainsi que tout bassin d’eau stagnante, car l’eau douce peut contenir des microorganismes (comme des algues ou d’autres bactéries, virus ou parasites) qui peuvent entraîner des problèmes de santé.

 

6. Méfiez-vous des embarcations

Les normes de sécurité sont loin d’être identiques d’un pays à l’autre! Pensez à toutes ces embarcations douteuses en bord de mer ou de rivière dans lesquelles on vous invite à monter… Souvent, ces petits bateaux ou chaloupes de fortune sont en mauvais état et dépourvus de gilets de sauvetage, ce qui met la table à des accidents fatals. Mieux vaut ne pas tenter l’expérience.

7. Éloignez-vous de certains animaux

Une autre astuce pour demeurer en sécurité durant votre voyage avec les enfants : s’éloigner des animaux potentiellement porteurs de rage, comme les chiens, les chats, les singes et les chauves-souris. Évitez tout contact avec ces animaux et, en cas d’incident, consultez un médecin rapidement.

8. Protégez-vous des insectes

Les insectes aussi peuvent transmettre des maladies à l’être humain : la dengue, le virus du Nil occidental, le Zika, le chikungunya, la malaria et l’encéphalite japonaise comptent parmi les exemples les plus connus.

Voici quelques précautions à prendre pour vous protéger des moustiques :

  • Portez des vêtements longs et légers

Vous aimerez aussi