Le Colley

Auteur
Catherine Robert
Chien Colley

Le Colley, qu'il soit à poil long ou à poil court, est un chien très doux et affectueux. C'est le compagnon idéal pour la famille, surtout considérant sa grande tolérance avec les enfants. C'est aujourd'hui l'un des chiens les plus appréciés au monde, notamment grâce au célèbre personnage Lassie.

Origine

Grande-Bretagne

Taille

56 à 61 cm pour le mâle et 51 à 56 cm pour la femelle

Poids

60 à 70 lb pour les mâles et 50 à 65 lb pour les femelles

Espérance moyenne de vie

12 à 15 ans

Poil

Il existe deux variétés de Colleys, qui se distinguent uniquement par leur type de poil : le Colley à poil long et le Colley à poil court.

La variété à poil long présente un pelage rêche, très dense, avec un sous-poil doux et compact. La crinière et le collier sont très abondants.

Quant à la variété à poil court, son pelage est plat et dur, avec un sous-poil dense.

Couleur

Les trois couleurs reconnues sont :

  • Zibeline (de l'or pâle à l'acajou foncé);
  • Tricolore (prédominance de noir avec taches feu sur la tête et les membres);
  • Bleu merle (prédominance claire, bleu argenté marbré de noir avec taches feu foncées).

Tous les types de robes doivent présenter des marques blanches sur le collier, le plastron, les pattes et la pointe de la queue.

Chien Colley dans un champ de fleurs jaunes

 

Alimentation du Colley

Le Colley est plus gourmet que gros mangeur. En effet, il peut être porté à faire la « fine gueule » et à bouder sa gamelle. Si c'est le cas, c'est probablement parce qu'il manque d'exercice.

Puisqu'il a peu d'appétit, le Colley ne quémande généralement pas. Il ne faut pas donner une alimentation trop riche au Colley, sous peine que celui-ci prenne de l'embonpoint. À l'âge adulte, un repas par jour suffit au Colley.

Notez bien

La quantité et le type de nourriture du Colley dépendent de son poids, de son âge, de son état de santé et de son niveau d'activité physique.

Comportement et traits de caractère du Colley

Le Colley a un caractère profondément doux et gentil. Sensible, il supporte mal les environnements dans lesquels il y a beaucoup de tensions et d'engueulades. Protecteur et tolérant avec les enfants, c'est un excellent compagnon familial.

Le Colley est très affectueux et est extrêmement attaché à ses maîtres. S'il est laissé seul trop souvent, il deviendra malheureux et pourrait développer un comportement destructeur (mâcher les objets, creuser, aboyer excessivement, etc.)

C'est un chien amical autant avec les étrangers qu'avec les autres animaux. Il sera timide seulement s'il est peu socialisé en jeune âge. Il est excellent pour donner l'alerte par ses aboiements, mais il accueillera les intrus plutôt que de les menacer.

Né pour travailler et plaire à ses maîtres, le Colley est intelligent et facile à dresser. Attention, ce chien est réputé pour sa grande sensibilité. Il supporte très mal la brutalité et l'injustice. Il est donc important que son éducation soit effectuée avec douceur et calme. Idéalement, les corrections doivent être faites verbalement et non physiquement afin que le chien ne devienne pas nerveux. Le Colley se montre très réceptif lorsqu'il est respecté et félicité

Chien de berger à l'origine, le Colley est actif. Il aime courir et présente d'excellentes aptitudes aux concours d'agilité. Une longue promenade par jour suffit pour la plupart des Colleys matures tandis que les chiots doivent se dépenser davantage.

Règle générale, les Colleys à poil court (voir photo ci-dessous) sont plus énergiques, athlétiques et agiles. Cette variété est souvent celle qui a conservé le plus ses instincts de travail. Quant aux Colleys à poil long, ils tendent à être plus calmes et réservés.

Chien Colley dans un champ

 

Toilettage du Colley

L'entretien du Colley est plus simple que l'on pourrait penser. Les sujets à poil long doivent être brossés trois fois par semaine afin d'éliminer les poils morts et éviter la formation de noeuds. En période de mue, le brossage devra être quotidien.

Pour la variété à poil court, un brossage une ou deux fois par semaine suffit pour que le chien conserve une belle apparence. En raison de son sous-poil très dense du Colley, la mue saisonnière et la perte de poil sont très importantes.

Il est souhaitable d'habituer très jeune le chiot Colley au brossage, surtout aux cuisses, car c'est un grand pudique. C'est également une bonne façon de s'imposer rapidement comme le chef et d'éviter tout comportement dominant.

Pour d’autres informations, consultez L’hygiène et le toilettage du chien.

Problèmes de santé fréquents chez le Colley

Le Colley est un chien rustique et très robuste. Cependant, il est prédisposé à l'Anomalie de l'œil du Colley (AOC), une maladie héréditaire particulièrement répandue chez la race (30 à 40% des sujets sont touchés en moyenne). Le Colley est également sujet aux problèmes de santé suivants :

*Le Colley est particulièrement sujet à la dysplasie de la hanche et aux tares oculaires. Exigez à l'éleveur de voir les radiographies et les tests de dépistages des parents du chiot pour la dysplasie des hanches et les tares oculaires.

De plus, il faut éviter d'accoupler deux sujets à robe merle, car en moyenne un chiot sur quatre naîtra aveugle.

Colley à l'extérieur

 

Le Colley vous convient-il?

Logement

  • Le Colley peut vivre en appartement (avec sorties plusieurs fois par jour), mais préférera une maison avec cour arrière clôturée.
  • Idéalement, il doit disposer de grands espaces pour se dépenser.

Situation familiale

  • Toutes les situations familiales conviennent au Colley.
  • Notons qu'il est très compatible avec la présence de jeunes enfants et qu'il convient aux personnes âgées.

Disponibilité

  • Le maître du Colley doit être disponible pour consacrer plusieurs heures par semaine à la promenade.
  • Son maître doit être actif, car c'est un chien qui a besoin de beaucoup d'exercice.
  • Puisque cette race ne tolère pas la solitude, son maître doit être quelqu'un de présent et d'attentionné.

À noter

En général, le Colley a conservé de forts instincts de chien de berger. Faute de dressage, certains Colleys tenteront de mordiller les chevilles des enfants qui courent afin de les diriger, comme s'ils étaient des moutons. Afin que cela ne devienne pas une habitude, il faut interdire cet éventuel comportement dès qu'il se présente.

À considérer chez le Colley

Points positifs Points négatifs
  • Fabuleux chien de compagnie pour la famille, excellente entente avec les enfants
  • Obéissant, facile à dresser
  • Intelligent et polyvalent
  • Amical avec les étrangers et les autres animaux
  • Recommandé aux novices
  • Toilettage fréquent, perte de poils et mue importantes
  • A quotidiennement besoin d'activité physique et de stimulation mentale
  • Ne tolère pas la solitude, peut souffrir d'anxiété de séparation
  • Timide et peureux si peu socialisé en bas âge

Chaque race de chien a sa personnalité, ses aptitudes et ses caractéristiques. Découvrez comment choisir la race de chien qui convient le mieux à vous et votre mode de vie.

Categories

Vous aimerez aussi