Le British Shorthair

Auteur
Catherine Robert
Chat British Shorthair

Le British Shorthair est un chat formidable, notamment parce qu’il combine la robustesse du chat de gouttière et la beauté du chat de race. C'est un animal à la santé de fer, tantôt calme, tantôt enjoué, mais toujours gentil et facile à vivre. Avec son air expressif et ses adorables bajoues bombées, difficile de ne pas tomber sous le charme!

Origine

Grande-Bretagne

Taille

De moyenne à grande. Sa silhouette est de type semi-cobby, c'est-à-dire que son corps est tout en rondeur, mais robuste et puissant, et que ses épaules et sa poitrine sont larges.

Poids

9 à 18 livres; ce chat est considéré comme lourd. À noter que les mâles sont notablement plus grands et massifs que les femelles.

Espérance de vie moyenne

13 à 20 ans

Couleur des yeux

Bleu, cuivre, or ou impairs. La couleur des yeux est assortie à la robe.

Type de poil

Court, dense et compact, avec un sous-poil épais.

Caractéristiques physiques du British Shorthair

Le British Shorthair est un chat massif à la musculature et à l'ossature puissante. Ainsi, ses épaules et son dos sont larges, ce qui le rend plutôt imposant. Ses pattes, tout aussi massives, se terminent par des pieds ronds et fermes. Bien qu'il s'agisse d'un chat tout en rondeur et assez lourd, il ne doit pas être gros. En exposition, le manque de tonicité musculaire ou une ossature trop fine sont considérés comme des défauts. La tête du British Shorthair est en forme de pomme; les contours sont arrondis et les joues sont bombées. Le museau est court, bien incurvé et particulièrement large. Les yeux sont bien grands, écartés et ronds, donnant au British Shorthair un air expressif.

La couleur des yeux est intense et est assortie à la robe du chat. Les oreilles, de taille moyenne à petite, sont placées bien espacées sur la tête.

La fourrure du British Shorthair est courte, très dense et très compacte, à un tel point que le poil se sépare à l'encolure lorsque le chat tourne sa tête. Cette fourrure recouvre un sous-poil épais.

Pour ce qui est de la robe, toutes les couleurs sont admises, dans toutes les nuances et patrons possible.

Origines du British Shorthair

En 1871, des éleveurs anglais décidèrent d'exposer les plus beaux chats de gouttière qu'ils avaient trouvés au Crystal Palace de Londres. Ces chats furent nommés British Shorthair, d'une part pour les différencier des chats étrangers et orientaux, et d'une autre pour les distinguer des chats à poils longs.

Vers le début des années 1900, le British Shorthair fut importé aux États-Unis et porta le nom de Domestic Shorthair jusqu'au milieu des années 50

La Première Guerre mondiale affecta grandement l'élevage de British Shorthair, tellement que la race failli s'éteindre. Afin de relancer la race, des croisements avec des chats sans pedigree furent pratiqués, ayant pour conséquence la perte du physique typique à la race.

Pour leur redonner leur rondeur perdue, des Persans furent utilisés. Cela permit de renouveler la robustesse initiale, d’alourdir un peu l’ossature et d’obtenir un poil encore plus épais et fourni.

Le même scénario se reproduisit avec la Seconde Guerre mondiale et il fallu une fois de plus faire appel aux Persans, en plus d’American Shorthairs, pour rétablir la race du British Shorthair.

Dû aux nombreux obstacles qui sont survenus dans l'élevage de la race, le British Shorthair ne fut reconnu qu'en 1979 par la TICA et qu'en 1980 par la CFA.

British Shorthair

Comportement et traits de caractère du British Shorthair

Ancien chasseur

Le British Shorthair est un chat gentil, digne et paisible. Cette placidité ne l’empêche toutefois pas d’être un bon chasseur et de défendre son territoire comme il se doit.

Ses ancêtres étant de grands chasseurs de rats errants, le British Shorthair a hérité de ceux-ci d'un instinct de prédateur marqué et d'un certain besoin de liberté.

Ainsi, le British Shorthair présente un caractère indépendant, qui sera d'autant plus évident si on permet au chat d'aller à l'extérieur. Cela dit, le British Shorthair s'adapte sans problème à la vie d'intérieur.

Esprit familial et joueur

Il est attaché à sa famille, il aime la compagnie des enfants et il s'entend à merveille autant avec ses congénères que les chiens. C'est d'ailleurs un chat très joueur, qui appréciera grandement avoir un compagnon de jeu. S'il n'a personne avec qui jouer, il trouvera tout de même le moyen de se divertir avec un jouet ou n'importe quel objet trouvé.

Le British Shorthair est un chat loyal et attachant, qui fait partie intégrante de la famille. Curieux, il n'hésitera pas à venir explorer les alentours lorsqu'un événement aura lieu et à faire la rencontre des invités.

Il reste cependant un chat discret, qui préfère passer la majorité de son temps en lieux calmes. S'il voue un attachement à tous les membres de la famille, le British Shorthair tolère tout de même bien la solitude.

Toilettage du British Shorthair

Bien que le British Shorthair ait le poil court, sa fourrure double est très dense et demande un toilettage soigné. Quelques fois par semaine, le chat doit être peigné avec un peigne à dents fines afin d'éliminer les poils morts retenus dans son pelage.

Naturellement, cette opération doit être effectuée plus fréquemment en période de mue, qui se produit généralement au printemps, où l’on note une perte de poil et de sous-poil considérable.

Il est impératif de procéder à cet entretien, sans quoi le chat ingérera une quantité importante de poils lors de sa toilette quotidienne, ce qui pourrait mener à des problèmes de santé. Si le British Shorthair va à l'extérieur, il faut inspecter son poil dès son retour à la maison afin de s'assurer qu'aucun parasite ne se soit logé dans sa fourrure.

British Short Hair

Problèmes de santé chez le British Shorthair

Grâce à ses origines, le British Shorthair est un chat robuste à la santé de fer.

Cependant, certaines maladies génétiques sont présentes chez la race comme la polykystose rénale type dominant - notamment parce que le British Shorthair descend du Persan, qui est particulièrement touché par cette maladie - et la cardiomyopathie hypertrophique. Afin de conjurer ces affectactions chez le British Shorthair, les reproducteurs sont testés.

Le British Shorthair vous convient-il?

Espace requis

  • Le British Shorthair s'adapte à tous les milieux. Ainsi, il se plaira aussi bien à la vie en ville que celle en campagne.
  • Il peut d'ailleurs très bien vivre à l'intérieur à condition qu'il ne sorte jamais à dehors.
  • S'il goûte à la vie extérieure, il pourrait être porté à vouloir s'évader de la maison afin d'aller explorer de nouveaux territoires.
  • N’oubliez pas que c’est un chasseur né; il n’hésitera pas à fuguer s’il aperçoit une proie à l’extérieur, donc attention lorsque vous ouvrez la porte d’entrée.
  • Le British Shorthair est un chat calme, mais aussi très joueur à ses heures. Ainsi, il est conseillé de lui fournir un arbre à chat ainsi que quelques jouets.

Le maître idéal

  • Le British Shorthair est le chat de tous. Compte tenu de ses origines, c'est un chat robuste et indépendant, qui demande peu de soins et de présence humaine. Mais comme tous les animaux, il aime être choyé par ses maîtres et peut être très affectueux lorsque le coeur lui en dit.
  • Le British Shorthair se plaira dans une famille avec enfants et autres animaux, car ils lui permettront d'assouvir son besoin de jouer.
  • Notons que ce chat tolère bien la solitude et n’as pas constamment besoin d’attention.

À noter

  • Malgré la forte musculature du British Shorthair, il faut surveiller son alimentation attentivement afin qu’il conserve un poids raisonnable et qu’il ne perde pas sa bonne forme.
  • Des exercices interactifs sont nécessaires afin d'éviter toute prise de poids.
  • L’idéal est de fournir au British Shorthair un arbre à chat et des jouets, comme des petites balles ou des souris bourrées d’herbe à chat, afin de le faire bouger un peu.

À considérer chez le British Shorthair

Points positifs Points négatifs
  • Agréable chat de compagnie pour la famille, sociable avec tout le monde
  • Chat robuste, peu sujet à des problèmes de santé
  • Supporte bien la solitude et demande peu d’attention, facile à vivre
  • Aucun problème de cohabitation avec les chiens
  • Toilettage fréquent
  • A tendance à l’embonpoint s’il ne bouge pas assez et/ou si l’alimentation n’est pas contrôlée
  • Chat indépendant, moins « colleux » que la plupart des autres chats de race
  • Fugueur dû à son besoin de liberté et son instinct de chasseur

Categories

Vous aimerez aussi