Les maladies moins connues des chiens

Auteur
Marie-Ève Laforte

Votre beau toutou étant un membre de la famille à part entière, c’est bien normal de vous préoccuper de sa santé! En tant que maîtres responsables, vous avez peut-être l’impression que si vous le protégez contre des problèmes connus tels que la rage ou les vers du cœur, votre chien est hors de danger…

Sauf que malheureusement, il y a plusieurs autres maladies qui peuvent sérieusement affecter votre chien. En voici quelques-unes, ainsi que des pistes de solutions!

 

1- La leptospirose

Même si elle est peu connue, l’incidence de cette maladie est en croissance constante chez les chiens et préoccupe de plus en plus les autorités en santé animale ainsi qu’en santé humaine. La leptospirose est causée par une bactérie (le leptospire) et est transmise par les animaux sauvages vivant dans les milieux urbains, par exemple les ratons laveurs, les moufettes et les rats.

Malgré la croyance,votre chien n’a pas besoin d’être en contact direct avec un de ces animaux pour être infecté. En vérité, la transmission se produit le plus fréquemment à travers la terre, l’eau ou encore des aliments contaminés par l’urine de ces derniers.

Contrairement aux idées reçues, la leptospirose est surtout présente en milieu urbain (ville et banlieue), particulièrement en automne lorsque les animaux sauvages s’activent avant l’arrivée de la saison froide; on note alors une augmentation du nombre de cas signalés, entre autres parce qu’il s’agit d’une saison idéale pour la survie des bactéries dans l’environnement. Ce qu’il est surtout important de retenir, c’est que la leptospirose se transmet d’une espèce à l’autre, ce qui signifie que les humains peuvent également l’attraper!

Chez les chiens, dans les cas d’infection aiguë, il est possible d’observer une fièvre soudaine, des douleurs musculaires, une perte d’appétit et/ou une augmentation du besoin de boire et d’uriner. Lorsqu’elle est détectée tôt et qu’elle est traitée rapidement avec des antibiotiques et des soins de support, la leptospirose peut être guérie dans certains cas. Mais comme le risque de perdre votre chien est réel, la prévention demeure la clé!

Quoi faire?

Il existe heureusement un vaccin, c’est-à-dire le Vanguard L4®, qui protège les chiens contre la leptospirose. Demandez conseil à votre vétérinaire. 

 

2- Le parvovirus

Il s’agit d’un virus qui est très contagieux, se propage rapidement et peut causer la mort de l’animal dans les cas graves. Il est habituellement transmis par les excréments d’autres chiens affectés et certaines races y sont plus susceptibles : le doberman, l’épagneul anglais, le labrador, le pitbull et le rottweiler.

Le parvovirus peut affecter des chiens de tous âges, mais les chiots d’un an ou moins y sont particulièrement vulnérables. Les symptômes sont une léthargie soudaine, accompagnée de vomissements, de diarrhée (ensanglantée ou non) et de perte d’appétit. Il est important de consulter dès l’apparition de ces signes anormaux chez les chiens.

Quoi faire?

Il n’existe malheureusement aucun traitement spécifique contre le parvovirus, mais il y a un vaccin qui protège les chiens contre cette maladie. Ce dernier devrait être administré le plus tôt possible dans la vie du chiot, à différentes reprises jusqu’à l’âge de 16 semaines.

 

3- La maladie de Carré

C’est une maladie infectieuse et contagieuse, qui s’apparente à la rougeole chez les humains. Elle affecte en même temps différentes fonctions chez les chiens : les systèmes respiratoire, digestif et nerveux central, ainsi que les yeux. La maladie se propage rapidement et considérée comme très sérieuse –elle cause souvent la mort et les chiens qui y survivent conservent habituellement des séquelles neurologiques.

La maladie de Carré se transmet d’un animal à un autre (chien ou animal sauvage) par la salive et l’urine d’animaux infectés. Le premier symptôme est l’apparition du pus dans les yeux et le museau du chien. Ensuite viennent des éternuements, de la fièvre et des vomissements. Une fois que la maladie s’attaque au système nerveux, des symptômes caractéristiques apparaissent : le chien peut tourner en rond, pencher la tête, avoir des spasmes musculaires ou des convulsions…

Quoi faire?

Comme la maladie de Carré est aussi transmise par un virus, il n’existe pas de traitement spécifique. Un vaccin administré à quelques reprises peut par contre protéger les chiots de quatre mois ou moins, qui sont plus vulnérables. Les vétérinaires recommandent également la prudence lorsque le chien est en contact avec d’autres, par exemple lors de cours d’obéissance, de visites au parc à chiens, de fréquentation des chenils, etc.

Categories

Vous aimerez aussi