Votre chien est-il stressé?

Auteur
Muramur
Chien stressé

Votre animal de compagnie peut être votre meilleur antidote conte le stress, mais il y a des moments où lui aussi souffre de tension. Nos vétérinaires vous aideront à soulager la détresse de votre toutou. Voici donc comment reconnaître un chien stressé.

Pour aider votre chien à vaincre son angoisse, vous devez d'abord en connaître la cause, en repérer les symptômes, puis mettre un traitement au point.

Facteurs de stress pour un chien

Certaines circonstances peuvent rendre un chien stressé. A-t-il connu l'une ou l'autre des situations suivantes :

  • Séparation de son maître (vous !) ;
  • Déménagement ;
  • Voyage ;
  • Maladie, par exemple grippe ou attaque de parasites ;
  • Mise bas ;
  • Arrivée ou départ d'un membre de la famille, y compris d'un nouvel animal de compagnie ;
  • Solitude ou manque de contact avec des gens ou des chiens.

Symptômes

Surveillez la présence des symptômes suivants :

  • Il manque d'appétit, triture lentement ses aliments, mange moins et perd du poids.
  • Il est agité et détruit des articles de la maison en votre absence.
  • Il se lèche constamment les chevilles ou les pieds au point de se blesser ou de se faire des ulcères ; on parle ici d'un « granulome de léchage ».
  • Il mord ou attaque les gens, tremble, marche la queue entre les pattes.

Comment l'aider

Demandez conseil à votre vétérinaire. Chaque chien a sa façon bien à lui de réagir aux traitements. Voici quelques bonnes suggestions de départ :

  • Logez-le mieux. Le laisser dans le coin de la galerie ou dans la cage de l'escalier peut l'angoisser.
  • Jouez avec lui ; gardez-le actif. Amenez-le marcher au moins deux fois par jour.
  • Variez les promenades ou faites du jogging avec lui.
  • Baignez-le et brossez-le régulièrement. Parlez-lui souvent et toilettez-le vous-même.
  • Voyez un vétérinaire sans tarder s'il souffre de granulome de léchage ou attaque les gens.
  • Voyez aussi le vétérinaire s'il souffre de l'angoisse de la séparation : vous le saurez s'il vous suit de pièce en pièce ou ne tolère pas de jouer dehors seul. Des médicaments et une thérapie du comportement peuvent réduire ce stress.
  • Ne lui parlez pas fort, ne le battez pas : cela ne fera que l'angoisser davantage.

Autre point important : si vous êtes vous-même stressé, votre chien le sentira et à son tour, il sera stressé. 

Categories

Vous aimerez aussi