Les Airoldi retapent leur chalet

Valérie Taillefer et Jean Airoldi retapent leur chalet - Entête Les Airoldi retapent leur chalet - Entête

La cuisine

Un faux fini sur des portes d'armoire

Un faux fini sur des portes d'armoires

Description

Après avoir récupéré de vieilles portes d'armoires à petits prix, Valérie a réalisé un plan de cuisine sur mesure en se basant sur les différentes grandeurs des portes. Ensuite, elle a voulu leur donner un second souffle en réalisant un beau faux fini de style vieillot, tout en respectant son budget. C'est un travail que vous pouvez faire sans aucun problème à la maison, il ne demande pas un cours spécialisé, ni un talent particulier. Il suffit naturellement d'avoir du plaisir tout en créant quelque chose d'unique.

Fournitures

  • Apprêt-scelleur
  • Peinture brun profond pour la couche de fond
  • Peinture grise pour la couleur de finition des armoires
  • Éponges à récurer pour la vaisselle (éponge d'un côté, abrasif de l'autre)
  • Pinceaux

Étapes

  1. Appliquez une couche d'apprêt sur toutes les surfaces pour que la peinture adhère mieux (portes, caissons et moulures de contour, s'il y a lieu).
  2. Peignez les surfaces avec la couleur de fond choisi. Ici, Valérie a opté pour un brun profond. Il est très important de mettre deux couches de cette couleur, ceci évitera d'atteindre la couche d'apprêt lors de l'étape de l'usure.
  3. Une fois que la couleur de base est bien sèche, appliquez la couleur de finition sur les surfaces. Pour respecter le thème du « bas de laine », la couleur choisie est évidemment le gris.
  4. Lorsque cette couche de finition est fraîchement sèche, prenez le côté abrasif d'une éponge à récurer, mouillez-la légèrement et frottez les endroits où vous désirez révéler la couleur du dessus.

Le point important de cette étape est logiquement l'impact de l'usure normale qu'auraient les armoires avec le temps. Privilégiez le contour des armoires ou encore les coins, plutôt que le côté plat du caisson d'armoire ou sur le haut de la porte, par exemple.