Viagra, Cialis, et cie, comment ça marche?

Auteur
Véronique Larivière, sexologue

Depuis son arrivée, la petite pilule bleue a beaucoup fait parler d'elle. Bien que son but premier était le traitement de certaines maladies cardiaques, le Viagra s'occupe désormais des troubles érectiles. Il a d'ailleurs su se tailler une place de choix sous la couette de plusieurs couples dans le monde. Cette semaine, je réponds aux questions les plus fréquemment posées concernant ce médicament et ses homologues.

Quand commencer les pilules?

Il faut d'abord et avant tout discuter avec son médecin de sa difficulté à avoir et maintenir une érection, car lui seul peut valider si la prise de médication est nécessaire ou non. Souvent, les troubles de l'érection engendrent une anxiété de performance qui nuit à la capacité érectile, créant ainsi un cercle vicieux sans fin. L'homme n'a pas d'érection, il angoisse et lorsqu'un second contexte sexuel se présente, il a peur de ne pas avoir d'érection et c'est souvent ce qui se produit.

La prescription de Viagra ou Cialis vient redonner une confiance en ses capacités sexuelles, mais il faut comprendre que dans un contexte où l'homme n'a aucun problème physique, les petites pilules ne sont qu'une solution temporaire.

Quelle est la différence entre Viagra, Cialis et Levitra?

Au-delà du fait qu'ils proviennent de compagnies pharmaceutiques différentes, la différence principale réside surtout dans la durée d'efficacité. Le Viagra et le Levitra ont une efficacité de quatre à cinq heures, tandis que Cialis peut durer jusqu'à 36 heures. Nous la surnommons d'ailleurs « la pilule du week-end » en raison de sa longue capacité d'action. Évidemment, l'homme ne demeure pas en érection pendant toute cette période. Il a simplement l'aide nécessaire pour avoir et maintenir ses érections grâce aux ingrédients actifs de la médication.

Si l'homme préfère les relations sexuelles plus ponctuelles, le Viagra sera à privilégier puisqu'il n'est pas possible d'avoir plusieurs ébats lors d'une même prise. S'il préfère la spontanéité, Cialis sera parfait pour lui parce qu'il n'aura pas à se soucier de la durée d'action du traitement.

Comment ça fonctionne?

Il faut savoir que ces médicaments ne fonctionnent que dans un contexte où l'homme est sexuellement excité. Le Viagra, le Cialis et/ou le Levitra ne remplaceront jamais la libido et ne doivent pas être considérés comme des aphrodisiaques. Si l'homme prend un comprimé et qu'il s'attend à avoir une érection sans effort, il sera déçu. L'action principale de ces traitements est d'augmenter le flux sanguin dans le pénis afin d'obtenir et de maintenir une érection suffisante à la pénétration.

Ceci dit, laissez-moi vous expliquer la physiologie de l'érection afin de mieux comprendre le fonctionnement de ces traitements.

Contrairement à la croyance populaire, le pénis n'est pas un muscle et la qualité de l'érection n'est donc pas reliée à la force musculaire de son propriétaire. L'érection est plutôt due au flux sanguin dirigé dans le pénis à la suite des signaux envoyés au système nerveux dans un contexte de stimulation sexuelle.

La molécule GMP est alors libérée afin de maintenir la pression sanguine dans le pénis et ainsi avoir et garder une érection. Par la suite, une autre molécule fait son boulot (la PDE5) en favorisant l'élimination de l'afflux sanguin afin que l'homme ne demeure pas en érection pendant trop longtemps et ainsi engendrer une érection trop prolongée qui nuirait aux artères du pénis. En gros, les traitements contre les dysfonctions érectiles bloquent le travail de la PDE5 afin que la GMP travaille plus longtemps.

Pour un maximum de résultat, on suggère de prendre Viagra une heure avant la relation sexuelle. Cialis a besoin de trente minutes avant que son efficacité se fasse ressentir et Levitra quinze minutes.

Y'a-t-il des effets secondaires?

Comme beaucoup de médicaments, certains effets secondaires ont été répertoriés, mais ce ne sont pas tous leurs utilisateurs qui les ont ressentis. On parle surtout de bouffées de chaleur, de nausées, de diarrhée, de maux de tête et d’étourdissements. Il ne faut surtout pas hésiter à revoir son médecin si les effets secondaires ressentis vous inquiètent. Il pourra adapter la dose ou vous suggérer une alternative.

Est-il dangereux de prendre ce traitement quotidiennement?

Comme Viagra et Levitra demeurent actifs pendant moins de 24 heures, il est possible d'en prendre chaque jour sans danger. Pour ce qui est de Cialis, il est préférable de laisser passer une journée, car son efficacité peut s'étendre jusqu'à 36 heures. Par contre, il faut s'assurer d'avoir l'accord de son médecin, car une mauvaise condition physique peut accentuer les effets indésirables du traitement.

Or, il faut faire attention à la dépendance psychologique. Le traitement est une béquille et non la solution finale. Après quelque temps où la relation sexuelle devient un « trip à trois » avec la pilule, beaucoup d’hommes ont du mal à dissocier la médication de leur sexualité. Il ne faut pas hésiter à consulter un ou une sexologue dans de telles circonstances.

Existe-t-il un équivalent pour la femme?

Pas encore et je crois qu'il faudra être patientes. Pfizer Canada, la compagnie pharmaceutique de Viagra, s'était penchée sur le sujet il y a quelques années, mais aucun résultat n'a été concluant et ils ont décidé d'abandonner l'idée. Chez l'homme, les traitements fonctionnent sur le plan mécanique seulement. Or, le désir sexuel chez la femme est plus directement lié au bien-être psychologique que physique.

Mise en garde

En terminant, je me dois de vous faire une mise en garde concernant les médicaments contrefaits que nous retrouvons sur Internet. Il est extrêmement important d'obtenir une ordonnance d'un médecin pour une vraie médication, car ceux que vous pouvez vous procurer sur le web ont été créés dans des conditions sans contrôle hygiénique, avec des ingrédients inconnus et douteux. Ces imitations sont potentiellement dangereuses pour la santé et votre vie pourrait même être en danger.


Véronique Larivière, sexologue

Vous aimerez aussi

Commentaires