Couple sous la douche

Ah! L'eau qui coule langoureusement sur les corps, tous les sens en éveil, des caresses mouillées... Et un gros risque de tomber par terre! Faire l'amour sous la douche, c'est peut-être très excitant, mais il y a tout de même quelques règles de base à respecter pour ne pas se retrouver avec une cheville cassée!

Le meilleur moment?

Bien sûr, on ne peut pas définir le moment idéal pour votre petite escapade mouillée. Le bon moment, c'est surtout quand vous en avez envie.

Ceci étant dit, peut-être que tôt le matin, 20 minutes avant l'heure de passage de l'autobus qui vous amène au bureau, ce n'est pas idéal... Vous ne profiterez probablement pas de l'instant. Dans ce cas, il vaut peut-être mieux sauter dans la douche ensemble, y faire vos activités «normales» (on comprend : se laver) et essayer quelques caresses qui attiseront vos désirs respectifs jusqu'à la fin de la journée... C'est là un moyen efficace de vous assurer une soirée torride puisque, c'est bien connu, l'anticipation mentale a des valeurs magiques.

Quelques trucs à prendre en compte

Chaque couple est différent, et il se peut que ce qui ne dérange pas les uns soit complètement «turn-off» pour les autres. Voici une petite liste dans laquelle vous choisirez ce qui vous convient :

  • On s'assure que la douche est propre : des traces de savon, des poils et des cheveux qui trainent, ce n'est pas vraiment glamour.
  • On débarrasse (et on cache) tous les jouets des enfants : bateaux à moteur, figurines qui font couic-couic, petits canards en plastique et autres créatures aquatiques.
  • Le savon qui glisse sur les corps, c'est particulièrement sensuel... Mais il vaut mieux le garder loin des parties intimes de madame, si elle y est sensible, pour éviter une irritation dérangeante par la suite.
  • Choisissez une température adéquate pour l'eau : trop chaud ou trop froid, c'est mauvais! Vous vous lasserez vite de l'expérience.
  • Gardez vos préservatifs proches si vous en utilisez : courir dans la maison avec l'eau qui dégouline partout est peut-être drôle, mais pas franchement excitant (à faire, ou à voir).
  • L'eau, ça mouille (logique), mais ça ne lubrifie pas très bien... Pour des sensations agréables, gardez un tube de lubrifiant à base de silicone à proximité (parce qu'un lubrifiant à base d'eau ne servira à rien!).
  • Pensez au tapis de sol antidérapant : faut-il vraiment expliquer pourquoi?

Pour vous assurer un moment inoubliable

Il y a bien sûr plusieurs petits trucs qui rendront votre expérience mémorable. N'hésitez pas à les essayer :

  • L'ambiance : chandelles et diffuseurs d'encens vous assureront une atmosphère érotique à souhait.
  • Les grosses éponges et les gels douches aux odeurs sensuelles sont tout indiqués. N'hésitez pas à prolonger le plaisir en vous savonnant mutuellement pendant de longues minutes avant même d'essayer les caresses à proprement parler.
  • Les jouets : passez faire un tour dans une boutique érotique et vous trouverez un nombre impressionnant d'accessoires destinés à être utilisés sous la douche. Il y en a pour tous les goûts : des vibrateurs imperméables dans les genres et les tailles les plus variés, des éponges vibrantes, des accessoires à accrocher au mur par succion (par exemple, des poignées pour se tenir).
  • Essayez diverses positions : bon, d'accord, tout n'est pas évident lorsqu'on se retrouve dans un espace très restreint, sous l'eau... Mais il existe quand même quelques possibilités. La corpulence et la taille des protagonistes jouent bien sûr un rôle important dans ce qui est «confortable» et agréable. Faites des essais, jusqu'à trouver ce qui vous convient!

Enfin, soyez conscient que ce n'est pas tout le monde qui apprécie l'expérience, et c'est bien normal! Tous les goûts existent dans la nature... Si vous n'êtes pas un adepte, il est aussi possible de prendre une douche sensuelle avec votre conjoint, puis de changer de pièce après les préliminaires. L'important est surtout de vous sentir à l'aise et de vivre de bons moments en couple.

Alors, amusez-vous bien... Et attention à la facture d'Hydro!

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi