Quand c'est Chéri qui a mal à la tête...

Auteur
Véronique Larivière, sexologue

Qu'on se le dise, l'excuse de la migraine n'est pas réservée qu'à nous les femmes. Derrière le mythe de l'homme « toujours prêt » se cache des moments où le désir n'y est tout simplement pas. Eh oui, les hommes aussi peuvent avoir la libido à plat.

Des causes semblables

Bien des femmes ne savent pas trop comment réagir lorsque leur amoureux vit une baisse du désir sexuel. Elles croient à tort que lorsque la libido diminue, l'amour aussi. «Il ne veut plus faire l'amour avec moi, je crois qu'il voit quelqu'un d'autre! » Cette crainte vient tout droit du mythe qui prétend que les hommes sont tous de vraies bombes sexuelles 24 heures sur 24. Archi faux.

Stress de la vie quotidienne

J'ai longuement parlé des causes probables de la baisse du désir chez la femme lors de mes dernières chroniques. Sachez qu'elles peuvent être les mêmes pour les hommes. La fatigue, les préoccupations quotidiennes, l'anxiété, le stress peuvent tous nuire au désir sexuel. Un problème au boulot, l'insomnie des dernières nuits et même la défaite de son équipe favorite peut nuire à sa libido. Il faut simplement comprendre que lorsque la tête n'y est pas, le sexe non plus.

Anxiété de performance

De plus, il faut savoir que beaucoup d'hommes vivent continuellement avec l'anxiété de performance. Ils prétendent qu'ils doivent avoir une érection ferme, mener la cadence pour satisfaire Madame et lui procurer un orgasme. Le tout dans un délai raisonnable. Imaginez tout le stress que votre homme subit lorsqu'il ne se sent pas à la hauteur. Il se peut donc que cette anxiété de performance se transmette d'une relation sexuelle à l'autre et en anticipant le pire, c'est ce qui se produit.

Baisse de testostérone

Au fil des années, les hommes voient leur niveau de testostérone baisser considérablement. On parle alors de l'andropause. Cette diminution de l'hormone responsable du fonctionnement sexuel a des conséquences sur la libido et le désir sexuel peut être moins présent.

À toutes ces causes possibles s'ajoutent aussi la consommation excessive de drogues et d'alcool, la prise de certains médicaments et d'antidépresseurs, certaines maladies comme le diabète, la dépression, etc.

Des pistes de solutions

Il faut d'abord et avant tout comprendre qu'il est normal que la libido varie d'un moment à l'autre. En gardant cette information en tête, il vous sera plus facile d'être compréhensive envers votre partenaire. Si cette situation vous préoccupe, parlez-en avec lui. Il est possible de rencontrer un sexologue qui saura vous aider à y voir plus clair.

Votre amoureux est probablement lui aussi contrarié par cette baisse de libido alors inutile d'en rajouter et de le culpabiliser avec vos : « Si tu m'aimais vraiment, tu aurais envie de moi. »

Il faut dédramatiser la problématique et faire preuve d'empathie en évitant de multiplier les invitations au lit. Ils sont comme nous : plus ils ont de la pression, moins ils sont tentés. Par contre, rien ne vous empêche de continuer de le séduire et de lui mentionner à quel point vous l'aimez!

N'oubliez surtout pas que sa baisse de désir ne signifie pas que son amour envers vous est remis en question. Même si vous êtes amoureux fous, ce sont des situations qui surviennent malgré tout!

Suivez la sexologue Véronique Larivière sur Facebook!

Vous aimerez aussi