Auteur
Véronique Larivière, sexologue

Né en Inde il y a un peu plus de 4000 ans, le tantrisme intéresse de plus en plus de gens dans les pays occidentaux. Ce qu'il offre? Sensualité, découverte des sens, intensification du désir, érotisme et détente. Intéressant, n'est-ce pas?

Notions de base

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, le tantrisme ne se réduit pas qu'à la sexualité. Aussi appelé le « yoga de l'amour », il encourage une recherche intérieure afin de décrouvrir l'équilibre entre le masculin (Shiva) et le féminin (Shakti) qui habite en chacun de nous. La sexualité est donc un des moyens préconisés pour y arriver. Sous forme de méditation, chaque partenaire apprend à connaître l'autre dans son intégralité en créant une fusion spirituelle qui va bien au-delà de la performance sexuelle que l'on connaît.

Le « maîthuna »

Un des objectifs du tantrisme est de développer et de canaliser l'énergie qui sommeille en nous. L'acte sexuelle, appelé le « maîthuna » est une des options qui contribue à la rencontre de cette énergie. Par contre, ne soyez pas pressé! Le tantrisme demande énormément de préparation corporelle et spirituelle, et la détente doit être à l'honneur.

L'exploration sensorielle

Loin d'être une course à l'orgasme, le tantrisme prône la communion avec l'autre et soi-même, le bien-être et la découverte des sens. Voici comment peut se dérouler le « maîthuna » :

  • Prenez un bain chaud avec des huiles essentielles et des chandelles
  • Préparez le lieu de «cérémonie» en installant des couvertures chaudes et confortables.
  • Mettez une musique douce et relaxante qui aidera à la sensualité du moment.
  • Placez une assiette de fruits frais tout près de votre nid douillet et faites manger l'autre doucement.
  • Prenez le temps de respirer profondément afin de libérer toutes tensions.
  • Faites-vous un massage langoureux. Les caresses doivent être interminables ; éloignez l'envie d'avoir un orgasme.
  • Le regard est important. Regardez votre partenaire et découvrez à nouveau son corps.
  • Chuchotez-lui vos sensations, dites-lui ce qui vous procure plaisir et bien-être.
  • N'oubliez pas que la pénétration n'est pas le but ultime. Laissez monter le plaisir et ressentez l'énergie sexuelle (la kundalini) qui s'accumule.

Le rôle du muscle de l'amour

Dans la pensée tantrique, on accorde une grande importance à l'entraînement du muscle de l'amour soit le périnée. Ce dernier est situé entre les organes génitaux et l'anus et se contracte au moment de l'orgasme. En l'entraînant de façon régulière, vous serez en mesure de maintenir un état d'extase plus prolongé. Comment y arriver? Il suffit simplement de contracter le périnée de façon rythmique pendant quelques minutes une à deux fois par jour.

Chez la femme...

Chez la femme, cet entraînement sert surtout à ressentir l'orgasme sans qu'il s'emporte réellement. Pour se pratiquer, il suffit de faire monter l'orgasme jusqu'à une ou deux contractions réflexes et de muscler le périnée comme si vous vous reteniez à uriner. Ensuite, détendez-vous en respirer profondément. Avec un peu de pratique, vous ressentirez l'accumulation d'énergie sexuelle dans tout votre corps.

Chez l'homme...

Chez l'homme, la musculation du périnée sert à retenir l'éjaculation. La considérant comme une perte d'essence vitale, le tantrisme suggère donc à l'homme de prolonger le « maîthuna » de cette façon et de ressentir lui aussi l'extase orgasmique prolongée. L'énergie sexuelle n'étant plus projetée à l'extérieur, il peut alors la canaliser et la faire circuler dans tout son corps.

N'oubliez pas que cette pratique demande énormément de préparation. La sexualité tantrique est un apprentissage, un abandon sensoriel qui prône une ouverture spirituelle de soi à l'autre sans tabou.

Categories

Vous aimerez aussi