Le désir vs l'inactivité sexuelle

Auteur
Véronique Larivière, sexologue

J'entends souvent des femmes me dire qu'elles n'ont simplement plus envie de faire l'amour. Trop occupées à travers les autres sphères de leur vie, elles ont complètement oublié qu'elles avaient une vie sexuelle. Selon elles, si ce n'était pas de leur conjoint qui multiplie les demandes de rapprochements, elles ne le feraient jamais. Je vous pose donc la question : moins on fait l'amour, moins on a envie? Cette semaine, on démystifie ce phénomène.

Le désir est très fragile

Après plusieurs années de vie commune, plusieurs se plaignent que le désir n'est plus comme avant. Ils sont nostalgiques des moments magiques du début, de la flamme qui brûlait sans cesse, bref, de la passion qui s'occupait de tout! Sans effort, le désir était toujours en rendez-vous et la vie sexuelle battait son plein.

Or, le temps passe, la passion s'estompe pour laisser place à l'amour véritable et plusieurs vivent négativement ce changement de cap. Ils croient que le désir peut perdurer comme ça, sans effort. Malheureusement, il vient un moment où nous n'avons pas d'autre choix que de l'alimenter. Comme un conjoint, il ne faut jamais tenir le désir sexuel pour acquis! Sinon, il lèvera les voiles!

Qu'est-ce qui change?

Tout! Plus la relation avance, plus elle se modifie, pour représenter qui on est réellement. Le désir fluctue selon les phases de la vie. L'arrivée d'un enfant, le vieillissement, les épreuves, les humeurs, etc. Tout peut faire varier l'intensité du désir sexuel. Plusieurs femmes voient leur libido tomber en flèche au même rythme que leur estime de soi. Elles n'aiment pas les traces que la vie a laissées sur leur corps et préfèrent ne pas les partager avec leur partenaire de peur qu'ils ne les trouvent plus désirables.

Vous savez, votre corps ne peut avoir vingt ans toute sa vie. Oui, il change, mais celui de votre partenaire aussi! Ainsi va la vie, il faut s'y faire, vous accepter tel que vous êtes et miser sur vos atouts. Vous ne pouvez pas vous fermer comme une huître tout le reste de votre vie!

Le désir n'est pas mécanique

Le temps n'a pas fait disparaître le désir, il l'a simplement endormi. C'est à vous de le réveiller par différents trucs qui vous allumaient au départ. Avec le temps, les couples ont tendance à oublier une partie importante de l'envie sexuelle : la séduction! Ce n'est pas parce que la relation dure depuis quinze ans qu'il n'est plus nécessaire de se séduire! Bien au contraire! Les efforts que vous mettez sur votre apparence et votre démarche vous rendent encore plus pétillantes!

Les hommes adorent voir leur amoureuse se sentir bien dans sa peau. C'est très séduisant une femme qui s'assume! La séduction, c'est donner le temps à l'autre de se rendre compte à quel point nous sommes charmantes! Ce n'est pas de dire : « Quand les enfants seront couchés, nous pourrons faire l'amour  ». Avouez que dit de cette façon, c'est loin d'être tentant! La séduction, c'est laisser planer le doute sur l'évolution de la soirée... c'est d'offrir à la sensualité la place qui lui revient.
Faut-il se forcer?

Dans le meilleur des mondes, non. Mais dans la réalité, il est possible que vous n'ayez pas d'autre choix. Je n'aime pas vraiment le terme « se forcer », disons plutôt qu'il faut y mettre un peu plus d'effort.

Si vous vous attendez à ce que le désir soit au rendez-vous aussi souvent qu'au début, il est fort probable que vous l'espérez longtemps. Souvent, il suffit d'un peu de visualisation pour déclencher le désir qui sommeillait en vous. Vous imaginer pendant l'amour est un très bon truc. Qu'est-ce qui vous allume? Quelles caresses appréciez-vous particulièrement? Quelles sont les positions sexuelles qui font monter l'excitation au maximum?

Recentrez-vous sur votre vie sexuelle pour être en mesure de la retrouver. Je suggère souvent la lecture érotique pour alimenter le désir. Il existe une panoplie de romans qui excitent l'imaginaire et oui, les fantasmes ont leur place dans la sexualité!

De plus, accepter les invitations de votre partenaire peut vous aider à prendre conscience que dans l'action c'est excitant, et que finalement, vous n'étiez pas si fatiguée! Par contre, il faut faire attention. Ne répondez pas positivement à ses rapprochements simplement pour qu'il vous fiche la paix par la suite. La relation sexuelle aura un goût amer et vous finirez par développer une rancoeur qui n'a pas sa place. C'est d'ailleurs à la suite de ça que des dysfonctions sexuelles se développent telles que les troubles de l'orgasme et de l'érection.

En terminant, sachez que si le désir n'y est plus, ce n'est pas de façon définitive. Commencez par régler les conflits qui planent sur votre couple depuis trop longtemps. Une fois que c'est fait, rappelez-vous pourquoi vous êtes ensemble. Remémorez-vous vos bons moments, sexuels ou non.

Je le dis et je le répète, ce qui crée le désir, c'est le manque. C'est bon de s'ennuyer! Permettez-vous des activités chacun de votre côté pour avoir hâte de vous revoir! Oubliez aussi la monotonie des gestes pendant la relation sexuelle. Lorsque nous savons exactement ce qui s'en vient, c'est difficile de faire monter le désir! Soyez créatifs dans les préliminaires. Développez votre sensualité et recentrez-vous sur la complicité sexuelle qui vous représentait avant que le désir ne disparaisse!

Vous aimerez aussi

Commentaires