Je n'aime pas l'amour oral, mon chum ne peut s'en passer...

Auteur
Véronique Larivière, sexologue

Les sources possibles de conflits dans un couple sont innombrables : l'argent, l'éducation des enfants, le travail, le partage des tâches ménagères, etc. Mais comment gérer une incompatibilité sur le plan sexuel? C'est toujours un peu plus délicat à régler. Qu'arrive-t-il lorsque nous ne sommes pas intéressées par l'amour oral et que Chéri ne peut s'en passer?

Choisir ses batailles

Plusieurs femmes ne sont pas à l'aise pendant la fellation. La question à se poser est simple : Pourquoi continuer? Si l'amour oral n'est pas un plaisir en soi, nul besoin de s'y contraindre même si le partenaire en est fou. Aussi simple que ça? Pas nécessairement. En fait, plusieurs hommes mettent énormément de pression sur leur partenaire quant à leur façon de gérer leur sexualité et certaines d'entre elles s'y plient en craignant de perdre l'être cher.

Ceci dit, une autre question me vient à l'esprit : pourquoi se transformer en bête de sexe pour plaire au partenaire quand au fond de soi on a l'impression d'aller à l'encontre de ses propres valeurs? Il faut assumer qui nous sommes et se respecter. C'est à Chéri de se montrer compréhensif et il est tout à fait possible d'établir ensemble d'autres jeux sexuels qui pourraient remplacer la fellation et qui procurent tout autant de plaisir.

Il faut choisir ses batailles et discuter en toute honnêteté avec le partenaire amoureux. L'amour oral n'est nullement obligatoire pour avoir une sexualité épanouie. C'est d'ailleurs tout à fait le contraire lorsqu'elle devient contraignante. La sexualité se transforme alors en « devoir conjugal » et il n'en ressort aucun plaisir. Les deux partenaires se retrouvent perdants.

Chercher à comprendre

Par ailleurs, en discutant avec votre amoureux de votre dégoût face à l'amour oral, il est fort possible qu'il vous demande les raisons qui vous poussent à refuser cette pratique. Je vous suggère donc d'y réfléchir un peu. Les arguments peuvent être nombreux et tout aussi valables les uns que les autres.

La fellation fait appel à plusieurs sens dont le goût, le toucher et l'odorat. L'hygiène est donc un facteur primordial. Si ce sont l'odeur et le goût qui vous répugnent, il est tout à fait légitime de lui demander de se laver avant. Pour certaines, le dégoût de la fellation vient de la crainte de devoir avaler le sperme. Encore une fois, rien ne vous y oblige. Le partenaire devra être assez à l'écoute de son corps pour se retirer bien avant que ça arrive. Pour d'autres, c'est l'image que la femme projette pendant cette pratique qui crée un blocage. À chacune ses raisons de refuser, l'important est de tenir son bout malgré l'insistance possible du partenaire.

Se résigner à faire l'amour oral par amour? Non, s'y opposer par respect de soi. Voilà une belle preuve d'amour.

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires