Je n’ai plus d’orgasme

Auteur
Véronique Larivière, sexologue

Bonjour Véronique,

« J’ai 36 ans et je suis en couple avec mon conjoint depuis 2 ans. Au quotidien, tout va bien. On s’aime, on rit, on passe de bons moments ensemble sauf qu’il y a quelque chose que je ne comprends pas. Je suis incapable d’avoir un orgasme pendant qu’on fait l’amour. Pourtant, avec mes anciens copains, tout allait bien. On dirait que mon corps est en panne et je ne sais plus quoi faire.

Avez-vous des trucs pour m’aider à avoir des orgasmes? Merci! »

Julie

 

Bonjour Julie,

Lorsqu’une femme est incapable d’atteindre l’orgasme, on dit qu’elle souffre d’anorgasmie. En fait, il existe l’anorgasmie primaire et secondaire. Le premier cas désigne celles qui n’ont jamais connu d’orgasme et le deuxième groupe appartient aux femmes vivant sensiblement la même situation que vous, soit une incapacité à atteindre l’orgasme depuis un certain moment.

Vous me dites qu’avec vos anciens partenaires vous atteigniez l’orgasme sans difficulté, mais qu’avec votre conjoint actuel ce n’est jamais arrivé. Comme la relation est relativement récente, il se peut que votre conjoint actuel ne sache pas ce qui vous excite particulièrement. Chaque personne est différente donc tout est à réapprendre à chaque relation. Souvent, il suffit de guider le partenaire pendant la relation sexuelle pour que l’excitation atteigne un niveau plus satisfaisant.

De plus, il faut savoir que dans les cas d’anorgasmies secondaires, nous nous préoccupons aussi des causes psychologiques pour établir des pistes de solutions à la problématique. La peur de l’abandon peut donc être une cause plausible à l’anorgasmie. Pendant l’orgasme, c’est comme si nous perdions tout contact avec la réalité et que nous nous abandonnions entièrement à l’autre. Ce peut être très déstabilisant lorsque nous nous sentons pas complètement à l’aise avec l’autre.

Je ne connais pas votre histoire mais il se peut aussi qu’un événement marquant ait eu lieu entre les deux relations et qu’il ait introduit un stress important dans votre quotidien. Nous le savons tous, le stress et l’anxiété sont les ennemis jurés de la réponse sexuelle. Il serait important de réaliser une petite introspection à savoir si quelque chose d’important aurait pu troubler votre sexualité.

Voici quelques trucs qui pourraient remédier à votre situation :

  • Miser sur les préliminaires. Trop souvent sous-estimés, les préliminaires ont vraiment leur importance au sein de la relation sexuelle. Elles permettent de pousser l’excitation au maximum et ainsi améliorer les chances d’atteindre l’orgasme.
  • Inclure la masturbation pendant la relation sexuelle peut aussi vous aider à reprendre contact avec votre propre plaisir. Je suis sûre que votre partenaire aimera aussi vous voir vous caresser.
  • Surtout, ne vous mettez pas de pression! Le fait de se dire «Il faut que j’aie un orgasme, il faut que j’aie un orgasme…» crée complètement l’effet inverse. Prenez le temps de vous détendre et laisser-vous aller.

Si le problème persiste, n’hésitez pas à rencontrer un(e) sexologue qui saura vous guider vers d’autres pistes de solutions.

Bonne chance!

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires