Avaler le sperme me répugne

Auteur
Véronique Larivière, sexologue

Bonjour Madame,

« Je suis nouvellement séparée après un mariage de 25 ans. Je suis attirée par les hommes dans la trentaine et il y a une question que je me pose, depuis que j’ai eu quelques aventures sans lendemain. Ma question est très crue, mais je me demande, si c’est une grande majorité des femmes qui acceptent d’avaler le sperme, lors d’une fellation? Moi, j’en suis incapable et mes partenaires semblaient avoir cette attente…

De plus, je voudrais bien savoir quel plaisir un homme peut-il avoir à vouloir caresser l’anus d’une femme avec sa bouche? J’aimerais bien comprendre, car cela me répugne. Heureusement, la quarantaine fait en sorte qu’on sait ce qu’on veut et ce que l’on ne veut pas, alors moi, je leur ai bien signifier que c’était non pour ces deux gestes sexuels qui semblaient normal pour eux…

Je vous remercie de votre réponse et de votre discrétion absolue…»

 

Bonjour à vous,

Le fait d’avaler ou non le sperme de votre partenaire demeure à votre plus grande discrétion. L’important est de le faire par envie et non par obligation. Vous me dites que vous avez refusé catégoriquement de le faire et je vous félicite d’avoir tenu votre point. Trop de femmes le font seulement parce qu’elles s’en sentent obligées et aucun plaisir n’est retiré de cette expérience. Vous me demandez si c’est la grande majorité des femmes qui acceptent d’avaler le sperme de leur partenaire. Je dois vous avouer qu’il est quasi impossible d’établir un chiffre. L’important n’est-il pas de faire ce que nous avons envie plutôt que de faire comme les autres? Je déplore surtout la trop grandes quantités de textes sur « l’importance d’avaler le sperme et ses bienfaits », car beaucoup de femmes ne se sentent pas à la hauteur lorsque vient le temps de refuser.

Vous me demandez aussi quel plaisir un homme peut-il avoir à caresser l’anus de sa partenaire avec sa bouche. Sachez qu’il existe autant de préférences et d’envie sexuelle qu’il y a d’humains sur cette planète. Tout comme le fait d’avaler le sperme, où certaines aiment et d’autres moins, il y a des hommes qui apprécient les caresses bucco-anales et d’autres pas. Si cela vous répugne, vous êtes en droit de refuser. Il y a toujours moyen de trouver un terrain d’entente pour satisfaire le plaisir sexuel des deux partenaires.

J’espère avoir répondu à vos questions!

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires