10 choses à savoir sur le clitoris!

Auteur
Véronique Larivière, sexologue

Avouez que nous avons de la chance, nous les femmes! Une partie de notre anatomie n'est dédiée qu'à notre propre plaisir! Mais au-delà de ça, nous en savons bien peu sur son sujet. Voici donc dix choses que nous devons savoir sur le clitoris!

L'origine du clitoris

Le clitoris fut découvert au XVII siècle et son nom vient du grec ancien « kleitoris » qui signifie « sorte de pierre ». Bien que le clitoris ait déjà été décrit par Hippocrate, c'est le médecin italien Realdo Colombo qui en détient la découverte officielle.

Il est comme un iceberg

Le clitoris paraît bien petit, mais il cache une partie interne. Au total, il peut mesurer jusqu'à 9 cm! Plusieurs spécialistes mentionnent d'ailleurs que c'est grâce à sa partie interne si la femme est en mesure d'avoir des orgasmes vaginaux. Un sujet qui demeure encore controversé de nos jours.

Sa masturbation

Chaque femme est différente, donc chacune a sa propre technique de masturbation clitoridienne. Normal que l'homme s'y perde un peu … Pas trop vite, plus fort, avec une plume, plus de langue, pas directement dessus, bref! Rien de mieux que de diriger son partenaire pour un maximum de sensations. Et vous savez quoi? En solo, il semblerait que seulement quatre minutes suffisent pour atteindre l'orgasme par masturbation clitoridienne! On n'en demande pas tant au principal intéressé...

Un piercing au clitoris?

Comme plusieurs parties du corps, il est aussi possible de percer le clitoris. Il faut savoir que c'est très douloureux et que les risques d'infections sont accrus, mais lorsqu'il est bien entretenu, les femmes retirent beaucoup de plaisir avec le petit bijou. Il offrirait une stimulation supplémentaire pendant les relations sexuelles et la masturbation.

C'est un grand sensible

Le gland du clitoris renferme plus de 10 000 terminaisons nerveuses qui le rendent incroyablement sensible aux caresses. En simple comparaison, le gland du pénis n'en contient qu'environ 4000.

L'orgasme assisté

Fait surprenant, au XIX siècle, une femme considérée comme hystérique et/ou dépressive se voyait prescrire un orgasme médicalement assisté. Lors de son rendez-vous, un médecin lui caressait le clitoris jusqu'à l'orgasme pour ainsi « guérir » sa maladie. L'orgasme est encore une excellente façon de remédier à la grisaille, mais vous comprendrez qu'une telle pratique serait controversée de nos jours...

Il grandit

Le clitoris d'une femme dans la trentaine aura quadruplé depuis sa puberté. Après la ménopause, il aura sept fois la taille qu'il avait à la naissance. Mais comme il est déjà bien petit, son grossissement exponentiel est à peine visible.

Ses contractions orgasmiques

Pendant l'orgasme, le clitoris a entre trois et quinze contractions involontaires qui accentuent les sensations. Un orgasme clitoridien dure en moyenne entre 20 et 30 secondes et serait plus intense qu'un orgasme chez l'homme. La beauté de la chose est son pouvoir multiorgasmique!

L'ablation du clitoris

L'excision est une pratique barbare que subissent des milliers de jeunes filles du continent africain. Cette mutilation génitale a pour but de priver la femme du plaisir érotique et est maintenant reconnue comme un crime grave dans la majeure partie du monde.

Cliteracy

Sophia Wallace, une artiste américaine, a mis sur pied le programme artistique « Cliteracy » qui a pour but d'améliorer les connaissances des gens sur le clitoris. Selon elle, ce bouton du plaisir est trop souvent oublié et elle s'est donnée comme mission de remédier à la situation.

 

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires