10 choses à éviter lors d'un baiser

Auteur
Véronique Larivière, sexologue

Le baiser est un art et non un talent inné! Je suis sûre que vous avez toutes quelques souvenirs de baisers ratés, car ce n'est pas acquis pour tout le monde de savoir embrasser! Bien que chaque personne ait des intérêts différents quant à la façon d'embrasser, il existe tout de même quelques règles de base à respecter. En voici 10!

1. Les baisers trop mouillés

Le surplus de bave sur le bord des lèvres lors d'un baiser, c'est ordinaire. D'accord pour un minimum d'humidité, mais n'oubliez pas d'avaler votre salive avant un baiser, car l'autre n'a pas envie d'avoir cette impression d'embrasser un chien Saint-Bernard. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais personnellement, je trouve que de devoir s'essuyer après un baiser gâche un peu la magie...

2. Les baisers passifs

Avouez que c'est frustrant de mettre tout son cœur dans un baiser pendant que l'autre demeure plutôt passif. Une distance est automatiquement créée et le doute s'installe. Soyez donc actives et faites sentir à l'autre les frissons d'un premier baiser... comme si c'était le dernier!

3. Les baisers odorants

J'aurais dû plutôt écrire « malodorants  ». Il n'y a rien de pire que d'embrasser quelqu'un qui a mauvaise haleine. Prenez l'habitude de vous brosser les dents après chaque repas, mâchez de la gomme, et buvez beaucoup d'eau, car un baiser est si vite arrivé! Nous ne voudrions surtout pas qu'il soit gâché par un Shish Taouk...

4. Les baisers en apnée

N'oubliez pas de respirer! Je comprends que dans le feu de l'action, la respiration devient presque secondaire, mais perdre la carte après un long baiser est un peu gênant. L'autre pourrait s’enfler la tête en pensant qu'il vous fait trop d'effet...

5. Les baisers asséchés

Bien que le surplus de salive soit à éviter, le contraire l'est tout autant. Gardez un minimum d'humidité sur vos lèvres, car les baisers dits asséchés manquent de sensualité. C'est beaucoup plus agréable d'embrasser une bouche humide que des lèvres sèches. 

6. Les baisers « lessiveuse »

Calmez votre langue trop active! Un baiser où l'autre met beaucoup trop de vigueur dans les mouvements de la langue gâche immanquablement le moment. Elle doit rester active tout en conservant une part de sensualité. Rien ne sert de faire 42 tours/minute, au contraire, plusieurs préfèrent de loin quelques mouvements de va-et-vient subtils.

7. Les baisers exhibitionnistes

C'est bien de s'embrasser en public, mais il y a une certaine limite à respecter. Les passants ne veulent pas voir comment vous vous embrassez dans la chambre à coucher. Ça met mal à l’aise et ça peut faire le même effet au ou à la partenaire qui est plus pudique que vous. Allez-y doucement sur l'intensité des baisers en public et cessez de lécher les lèvres de l’autre sans répit.

8. Les baisers aux yeux ouverts

Essayez de garder les yeux fermés lors d'un baiser. Vous allez voir, c'est beaucoup plus intense que si vous demeurez les yeux ouverts! De plus, c'est un peu déstabilisant pour l'autre de se sentir regarder quand il/elle vous embrasse et ce n’est pas romantique. Fermez les yeux, vivez le moment et laissez-vous aller!

9. Les baisers profonds

Et quand je parle de profondeur, je parle de celle de la langue. Vous savez, ces baisers un peu trop envahissants où vous vous demandez si l'autre vous embrasse ou s'il vous nettoie la luette? La langue doit demeurer dans une zone convenable qui ne donnera pas la nausée.

10.  Les baisers brouillons

Lorsque vous embrassez quelqu'un, ce moment doit être plaisant, ressenti et teinté de sensualité. Ne vous lancez pas dans des baisers brouillons où vous faites n'importe quoi, n'importe comment. Soyez à l'écoute du partenaire, suivez son rythme tout en étant actives dans votre approche. Savourez le moment, car bien fait, c'est un pur délice!

Je vous laisse sur cette citation de Maupassant : Le baiser est la plus sûre façon de se taire en disant tout!


Véronique Larivière, sexologue

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires