Problème de protocole d'entrée dans l'église

Auteur
Ginette Lorrain

Joëlle fait face à une situation délicate!

« Ma fille se marie prochainement. Sa belle-mère (d'origine aristocratique) me soutient que les familles ne se connaissant pas ne doivent pas se mélanger. De ce fait, elle refuse que je rentre à l'église au bras du père du marié, en l'occurrence son époux. Est-ce logique? »

Joëlle, je comprends bien votre désarroi, mais dans une telle situation, il n'y a pas de règle établie : vous devez choisir entre la souplesse et l'affrontement!

Voici comment je réagirais (sachez que c'est une réponse bien personnelle) : je lui donnerais l'impression de gagner en m'effaçant. Si elle veut entrer à l'église au bras de son époux, qu'elle le fasse. Ça vous laisse la liberté d'arriver au bras du vôtre ou s'il n'est pas présent, au bras de la personne de votre choix.

Je n'insisterais pas pour faire mon entrée au bras de quelqu'un qui m'est réfractaire... L'entrée à l'église n'est que le début d'une longue journée et il est préférable que celle-ci se déroule de la manière la plus harmonieuse possible.

Et si j'étais vous, je ne m'en ferais pas trop pour la tradition protocolaire... Il vaut mieux choisir la paix plutôt qu'une règle qui mettra la belle-mère de votre fille mal à l'aise, ou pire, de mauvaise humeur!

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires