Pourquoi pas un mariage à la française?

Aucun doute, les Français savent comment se marier! Ils cumulent plusieurs traditions amusantes dont vous pouvez vous inspirer pour vous assurer un mariage unique.

Enterrement de vie de garçon ou de jeune fille

La fête commence lors de l'enterrement de vie de garçon ou de jeune fille, qui a lieu environ 15 jours avant le mariage. On n'appelle pas ça un enterrement pour rien! Dans les campagnes, chaque convive apporte une bonne bouteille de vin qu'il dépose dans un cercueil construit à cet effet. Les amis peuvent aussi y mettre des surprises que les mariés découvriront ultérieurement. Ce sont les copains qui creusent le trou le soir de la fête et c'est le marié qui, à la naissance du premier enfant, déterrera les grands crus. Ce sera alors l'occasion de refaire la fête avec les copains et de déguster les vins qui auront bien vieilli, protégés dans le cercueil. Évidemment, avec les froids des hivers québécois, cette tradition devrait être revue et pourrait peut-être s'inspirer davantage de la tradition des citadins français.

En ville, les amis se retrouvent parfois déguisés dans les rues en chantant et en faisant la quête, question d'avoir quelques sous à mettre dans le cercueil. Comme au Québec, ce sont les amis qui organisent cette fête-surprise.

Le jour J

Le mariage est, la plupart du temps, défrayé conjointement par les parents du marié et de la mariée. Il arrive parfois que les mariés déboursent eux-mêmes, mais ce n'est pas chose très courante. En aucun cas, les invités ne payent leur part.

À la mairie

Le mariage débute à la mairie, soit en avant-midi ou en après-midi, dépendant de la région dans laquelle a lieu la cérémonie. Que le couple choisisse un mariage religieux ou non, il doit tout d'abord marquer le coup en signant les papiers à la mairie. Pour ce faire, ils devront s'y inscrire quelques semaines avant la date du mariage. Ils nommeront des témoins et inviteront parents et amis proches pour cette étape qui dure environ 15 à 30 minutes. Les mariés signeront le registre, il y a aura échange des anneaux, photos à la sortie de la mairie et parfois confettis lancés aux mariés.

À l'église

Ensuite, les mariés et leurs invités se rendent à l'église pour y retrouver de nouveaux invités. Le marié et sa mère arrivent à l'église en premier, suivis à la toute fin, quand tous les invités sont entrés, de la mariée et de son père. Comme au Québec, la cérémonie dure environ 60 minutes, il y a signature des registres et échange des anneaux.

À la sortie de l'église, une haie d'honneur, organisée par des amis (ça peut être le club de foot du marié, des musiciens et amis, les collègues de travail de la mariée...) qui encadrent la marche nuptiale. La cloche de l'église carillonne, les confettis, les pétales de rose ou les grains de riz sont lancés. A lieu ensuite la session de photos traditionnelle, puis voisins et amis moins proches, parenté éloignée sont invités à boire un vin d'honneur offert dans la chapelle attenante à l'église.

La réception

La réception a lieu dans une salle de réception ou au restaurant. Un repas est servi et les convives mangent tout l'après-midi. Les tables d'honneur sont souvent placées en forme de E. Sur la grande barre du E (à gauche), on retrouve les mariés avec leurs parents et grands-parents. Sur les autres barres, sont conviés les amis, les témoins et la parenté proche des nouveaux époux. Les autres tables autour réuniront le reste des invités.

Petite pause

Après le repas, on offre une pause de 60 minutes aux invités et aux mariés. Certains iront prendre un verre, un café, d'autres, souvent les amis proches des mariés, en profiteront pour se rendre à la chambre d'hôtel des tourtereaux ou à leur domicile pour leur préparer des surprises : ils leur feront un lit en portefeuille pour la nuit de noces, rempliront la chambre de ballons, le lit de bonbons ou de poivre ou encore de photos d'eux recueillies tout au long de leur vie de célibataires...

La danse

Après une heure, tout le monde retourne à la salle de réception dont les tables ont été débarrassées et retirées pour permettre la tenue de la danse. Pourtant, avant, on mange encore! Un buffet froid est servi et d'autres invités sont attendus. Ils pourront déguster des viandes froides, des pâtés et des crudités, proposés avec musique d'ambiance et apéro.


Enfin, le bal est ouvert! C'est le père de la mariée et la mariée ou les mariés qui ouvriront la danse, souvent avec une valse. Un orchestre ou un DJ est chargé de faire swinguer les invités environ jusqu'à 2 heures du matin. Mais avant la fin, entre 11 h et minuit, on sert à tous une brioche, question de leur permettre de refaire le plein d'énergie! Pendant la soirée, des jeux sont organisés par les amis, parfois certains sont déguisés, font un spectacle, d'autres préparent un bien-cuit en l'honneur des amoureux, les grands-parents chantent, tout cela organisé en surprise plusieurs semaines avant le mariage.

En principe, les mariés devraient s'éclipser en premier pour la nuit de noces. Une nuit qui s'avère bien courte! Surtout pour les amis des mariés...

La nuit de noces

Après avoir découvert les surprises qui les attendent dans leur lit, après avoir enfin réussi à trouver le sommeil, les mariés sont réveillés à 4 heures du matin par leurs amis qui, après cette longue journée bien arrosée, sont allés préparer une soupe à l'oignon pour les amoureux! C'est donc pour la manger tous ensemble que les mariés sont sortis de leur sommeil à l'aurore. Une autre tradition veut aussi que soit apporté aux nouveaux mariés un bol de lait au chocolat servi... dans un pot de chambre avec, au centre, une carotte et pendant sur les côtés, deux pommes de terre! Une symbolique qui laisse songeur.

Après avoir une fois de plus bien mangé et bien bu, nos mariés reprennent enfin leur nuit où il l'avait laissée et espèrent un sommeil réparateur parce que ce n'est pas fini!

Le retour

Le lendemain, pour midi, les parents et amis proches des mariés se retrouvent  pour ce qu'ils appellent « Le retour », qui a souvent lieu chez les parents du ou de la marié(e). L'apéro est servi, suivi soit des restes du buffet froid de la veille ou, pour les plus courageux, d'un BBQ dans le jardin. Cette fête a lieu toute la journée, mais tous sont vêtus de façon beaucoup plus détendue. Les enfants sont invités à participer. On en profite aussi pour faire des jeux improvisés, à regarder photos et vidéos de la veille.

C'est donc fourbus, mais heureux, que les mariés terminent cette deuxième journée de fête vers l'heure du souper... Inutile de dire que le voyage de noces sera apprécié!

Violaine Dompierre, éditrice Canal Vie

Un merci tout spécial à Murielle Monnier pour ces informations.

Vous aimerez aussi