Mariages multiculturels

Auteur
Amélie Marcotte-Losier

On dit que l’amour parle toutes les langues et traverse les frontières. Pour certains couples, c’est tout à fait le cas! Si votre amoureux ou votre amoureuse est d’une culture différente de la vôtre (ou encore un heureux mélange), vous ferez probablement face à un défi supplémentaire durant la préparation de votre mariage. Alors, voici quelques conseils pour l’organisation d’un mariage multiculturel en toute harmonie.

Famille

L’annonce de votre mariage avec une personne de culture différente de la vôtre a peut-être été accueillie chaleureusement par votre famille. Si elle a plutôt causé un conflit, sachez qu’il est possible d’y remédier avec temps, patience et respect. Le désaccord des parents est souvent causé par des peurs : peur que leur culture se perde avec les générations futures (vos enfants!), peur de ce que les autres diront, peur d’être mis à l’écart dans les préparatifs du mariage et que vos traditions ne soient pas respectées, etc. Partez du principe que c’est une réaction tout à fait normale et discutez de ces peurs avec vos familles (chacun de votre côté si c’est plus facile), pour démontrer que vous les prenez en considération et que vous y avez réfléchi. Si ça vous convient, impliquez vos parents dans les préparatifs et notez leurs suggestions. Mettez toutefois au clair que c’est votre mariage et que vous ne pourrez plaire à tout le monde à 100 %.

Famille éloignée

Si la famille d’un des époux est majoritairement à l’étranger, reconnaissez que la planification est peut-être plus difficile émotionnellement pour cette personne. Trouvez des façons d’inclure sa famille et ses amis à distance, en faisant des réunions de planification par Skype, par exemple, ou encore en créant un blogue où ils pourront suivre et commenter l’évolution des préparatifs.

Aussi, expliquez à vos parents les rites de l’autre culture et donnez-leur l’occasion d’y participer. Ils vivront un moment unique qui pourra possiblement rapprocher les familles!

Photographe : Bonnallie Brodeur

Photographe: Bonnallie Brodeur

Photographe : Bonnallie Brodeur

Photographe: Bonnallie Brodeur


Traditions préférées

Prenez un moment en couple pour vous remémorer les mariages auxquels vous avez assisté et faites un inventaire de toutes les traditions qui vous viennent en tête. Vous pouvez aussi mettre vos familles à contribution si vos souvenirs sont imprécis. Voyez ensuite quelles traditions sont vraiment importantes pour vous (ou très représentatives de vos cultures) et que vous souhaitez inclure dans votre mariage.

Photographe: Lisa Renault

Photographe : Lisa Renault

Photographe: Lisa Renault

Photographe : Lisa Renault


Cérémonie

Si vous êtes de confessions religieuses différentes, vous pouvez explorer la possibilité de faire un mariage interreligieux (c’est entre autres possible entre catholique et protestant) en vous informant auprès de votre lieu de culte. Certains accepteront également qu’un deuxième représentant religieux participe à la cérémonie. Une autre possibilité est d’opter pour un mariage civil avec un ou même deux célébrants qui intégreront divers aspects de vos cultures par les textes et les rituels. Si plusieurs rituels culturels sont intégrés à votre cérémonie, il est souhaitable d’en décrire la signification dans un programme distribué aux invités.

Vous pourriez aussi choisir de faire deux célébrations distinctes (peut-être même dans deux pays différents), soit une par culture. Si c’est votre avenue préférée, prenez soin de n’enregistrer légalement qu’une seule cérémonie pour ne pas créer d’embrouilles administratives. Les deux cérémonies pourraient être l’une après l’autre, dans la même journée, avec une seule réception pour couronner le tout, ou encore être à quelques semaines d’intervalle pour créer deux événements distincts

Photographe: Bonnallie Brodeur

Photographe : Bonnallie Brodeur

Potographe: Bonnallie Brodeur

Photographe : Bonnallie Brodeur


Bilinguisme

Si vous épousez une personne dont la langue maternelle est différente de la vôtre et que la majorité des invités ne partagent pas une langue commune, vous allez probablement considérer de rendre votre mariage bilingue : invitations bilingues ou en plusieurs lots séparés (un lot par langue) – assurez-vous de les faire réviser pour ne pas faire d’erreur dans la langue que vous maîtrisez peu ou pas du tout – programme de cérémonie bilingue, discours et animation dans les deux langues, etc. Il n’est pas nécessaire de traduire systématiquement tout ce qui sera dit durant le mariage, mais vraiment ce qui est le plus important, car le sentiment prime souvent sur la compréhension des mots, surtout lors de la cérémonie. Vous pourriez, par exemple, réciter vos vœux dans vos langues maternelles respectives ou encore dans celle de votre époux/épouse (à éviter si vous êtes trop nerveux!). Le choix de deux lectures dans deux langues est aussi très courant.

Vêtements et cortège

Une des façons les plus flamboyantes de représenter vos cultures est de porter des vêtements traditionnels le jour du mariage. Vous pourriez, par exemple, changer de vêtements selon le moment de la journée (exemple : robe blanche et tuxedo pour la cérémonie civile, tenues vietnamiennes pour la cérémonie des ancêtres ou pour la réception). C’est aussi possible d’habiller votre cortège aux couleurs et tissus de vos origines et choisir des tenues nord-américaines pour vous (exemple : demoiselles d’honneur en sari et mariée en robe blanche). L’important, c’est que vous puissiez aussi représenter votre personnalité en tant que couple lors de cette journée. Si vous vivez au Québec et que vous avez adopté le style vestimentaire local au quotidien, il est tout à fait normal que vous ayez envie d’une tenue occidentale pour votre mariage. Une autre suggestion serait de porter un accessoire qui fait écho à votre culture ou à celle de l’autre.

Photographe: Sophie Asselin

Photographe : Sophie Asselin

Photographe: Bonnallie Brodeur

Photographe : Bonnallie Brodeur


Musique, nourriture et décor

Faites voyager vos invités en leur faisant profiter d’un peu d’exotisme par la musique de vos pays d’origine, par un repas de cuisine fusion, un buffet multiethnique ou des services qui représentent ce que vos cultures ont de mieux à offrir. Apprenez aux invités à dire « Santé » dans vos langues pour un toast original et inclusif (Kampaï!); faites venir un professeur de danse traditionnelle pour donner un petit cours à vos invités, ou encore offrez-leur une prestation d’une troupe de danse. Mettez en valeur les couleurs de vos patries dans la décoration et remettez des souvenirs/porte-bonheur significatifs à vos convives.

Photographe: Bonnallie Brodeur

Vous aimerez aussi

Commentaires