Inviter ou non les enfants au mariage

Auteur
Ginette Lorrain

Vous êtes nombreux à vous interroger sur cette question délicate : doit-on inviter ou non les enfants à notre mariage...

Plusieurs formules

Adaptée aux enfants

Pour certains couples et leurs familles, la question ne se pose même pas. Ils sont entourés de nombreux enfants, en ont souvent eux-mêmes et ils organisent une réception simple et décontractée, dans un lieu et à une heure qui s'y prête.

Réception spécifique juste pour eux

D'autres couples se penchent un peu plus sur la question et choisissent d'inviter les enfants de leur entourage, en planifiant une réception spécifique pour eux : menu spécial, placement de la table des enfants, gardiennes, animation, activités selon les âges des enfants, coin dodo en soirée pour les plus jeunes...

Par contre, certaines célébrations se prêtent moins à la présence de plusieurs touts petits : lieu mal adapté, heure tardive, style de réception... et cette question devient tout un casse-tête, comme pour Marie-Pier.

Voici la question que j'ai reçue d'une internaute :

« Mon conjoint et moi nous marierons en mai prochain au Relais-Château Trois-Tilleuls-Spa Givenchy. La cérémonie et la réception auront lieu durant le jour. Nous nous questionnons sur l'invitation des enfants. En effet, nous avons quelques amis qui ont des enfants de moins 5 ans. Est-ce qu'il serait impoli de ne pas inviter les enfants à l'exception de nos neveux et de notre nièce et qui ont respectivement 14 ans, 11 ans et 7 ans et 1 an et demi?

D'ailleurs, il n'est pas certain que ma petite nièce d'un an et demi soit présente. De plus, j'aurais une amie qui accouchera peu de temps avant notre mariage, elle prévoit allaiter son enfant, je me vois mal l'empêcher d'amener son bébé qui aura environ 2 mois. Et si elle l'amène, est-ce que je peux tout de même demander aux autres amis de ne pas amener leurs enfants?

Si nous optons pour ne pas inviter les enfants, est-ce qu'il y aurait une formulation possible qui serait explicite, mais qui éviterait de froisser les invités? On nous a proposé de n'inscrire dans le faire-part que le nom des adultes invités. De même, qu'il soit inscrit dans le carton réponse, que le nom des invités avec un endroit ou cocher absent ou présent. Est-ce que cette option est suffisamment explicite pour que l'on comprenne que les enfants ne sont pas invités? Bref, c'est une délicate question qui mérite réflexion et nous aimerions avoir vos lumières à ce sujet. »

Les intentions sur les faire-part

L'idée du faire-part au nom des adultes seulement est bonne, mais certaines personnes risquent de ne pas comprendre la subtilité. Par contre, il serait indélicat de l'écrire dans le faire-part d'une manière plus explicite.

Le fait d'inviter vos neveux et nièces (qui ont des âges très différents), mais pas les autres enfants risque aussi d'indisposer certaines personnes. Le nourrisson de deux mois, lui, ne pose, selon moi aucun problème étant donné son si jeune âge.

Une solution

J'ai moi aussi été confrontée à ce problème et voici la solution que j'ai trouvée : mon mariage se déroulait en début de soirée, suivi d'un party lounge, sous le chapiteau, qui s'est prolongé jusqu'au petit matin! J'adore les enfants, j'ai moi-même deux grands fils, mais je crois fermement que les parents ont parfois besoin d'une pause et qu'une telle soirée entre adultes peut leur faire à l'occasion le plus grand bien (tout ceci étant bien sûr très personnel et absent de jugement de ma part!).

J'ai donc décidé de n'inviter que mes trois neveux et nièces, âgés alors de deux, 7 et 11 ans, pour la cérémonie seulement. Il était très important pour eux d'assister au mariage de leur tata et de leur tonton. Ils sont ensuite repartis à la maison avec leur gardienne, dès le début de la réception. Cette façon de faire m'a permis de les impliquer (ma petite nièce de deux ans a fait office de bouquetière, mes deux neveux ont transporté les alliances) et de les avoir à mes côtés sans commettre un impair auprès des autres invités.

Mon conseil

Pour toutes ces situations délicates, il vaut mieux en parler avec les invités de vive voix. Quand une décision est censée, logique, bien réfléchie et que l'on a la chance de l'expliquer, cela évite bien des malentendus. Si c'est possible pour vous, Marie-Pier, ne gardez vos neveux et nièces avec vous que pour un temps limité et expliquez tout ça à vos invités qui ont des enfants. Cette décision vous appartient, c'est votre choix et votre entourage le comprendra sûrement!

Continuez à m'écrire : j'adore lire vos commentaires et répondre à vos questions!

Commentaires