Gérer l’alcool à votre mariage

Auteur
Amélie Marcotte-Losier

Votre mariage sera probablement l’occasion pour vos invités de faire la fête et plusieurs voudront boire sans modération. Pour que cette journée reste magique et qu’elle ne se termine pas en cauchemar, avec l’accident d’un proche par exemple, il est possible de prendre quelques précautions. Voici quelques stratégies pour mieux encadrer la consommation d’alcool lors de cette soirée et pour assurer la sécurité de vos invités.

Nourriture

En général, boire avec l’estomac vide accélère l’absorption de l’alcool dans le sang. Il est donc préférable de toujours offrir à manger lorsque des boissons alcoolisées sont servies, donc, dès le cocktail. Vous pouvez aussi prévoir un buffet de fin de soirée, mais évitez de servir des croustilles, bretzels et autres collations salées qui inciteraient vos invités à boire davantage.

Bar ouvert ou payant?

Bien entendu, si vos invités doivent payer leurs consommations au bar, ils seront portés à les espacer davantage. Toutefois, pour plusieurs familles, l’option du bar ouvert est primordiale et non négociable. Mais même avec un bar ouvert, vous pouvez encadrer ce qui est consommé en proposant, par exemple, un bar ouvert limité au vin et à la bière ou avec un choix de cocktails restreint. En n’offrant pas de shooters ou d’alcool fort gracieusement, vous limiterez les dégâts! Si certains invités y tiennent, ils pourront s’en procurer au bar à leurs frais.

Options sans alcool

Dès le début du cocktail, offrez des options sans alcool alléchantes et désaltérantes : un punch original, un cocktail signature sans alcool, du mousseux désalcoolisé, des eaux aromatisées aux agrumes, aux herbes et aux fruits, etc. Vous pourriez aussi offrir un punch ou des cocktails légèrement alcoolisés pour éviter que tout le monde soit pompette dès le premier verre! Pensez aussi à payer les boissons sans alcool de vos invités durant le repas (trop souvent, ceux qui ne prennent pas d’alcool sont pénalisés au moment du repas et doivent payer leurs boissons gazeuses ou autres au bar, car certains forfaits de salles de réception incluent seulement le vin). En soirée, proposez du thé et du café au bar, de même que des pichets d’eau en libre-service pour les danseurs!

Prise en charge des invités ivres

Plus la soirée avancera, plus le taux d’alcoolémie de vos invités augmentera et, au fur et à mesure qu’ils viendront vous saluer, vous vous inquiéterez peut-être de leurs facultés affaiblies. Mais le jour de votre mariage, c’est la dernière chose dont vous aurez envie de vous occuper! Il vaut donc mieux prévoir le coup et demander à l’avance à quelques proches fiables (et qui n’ont pas l’habitude de se saouler) de rester alertes durant la soirée et de prendre en charge les invités ivres. Comment? Tout d’abord en leur faisant part du fait qu’ils ont trop bu pour conduire et en trouvant une autre possibilité pour leur transport (covoiturage, taxi, navette) ou en leur proposant de dormir sur place, s’il y a lieu.

Alcotests

Vos invités ont bu en mangeant et ils ont pris quelques verres durant la soirée, en plus de se trémousser sur la piste de danse. Sont-ils assez « à jeun » pour prendre le volant? Une façon simple et fiable de le savoir : mettre des alcotests à leur disposition. Vous pouvez commander des alcotests individuels de compagnies spécialisées et certains lieux de réception ont aussi des machines fixes sur place, à la disposition de tous.

Chambre à proximité

Beaucoup de couples qui se marient loin de leur ville de résidence choisissent un lieu avec hébergement sur place pour permettre aux invités de boire en toute sécurité. Une autre option serait de réserver un bloc de chambres dans un hôtel, une auberge ou un gîte à proximité et d’en informer les convives au moment de l’envoi des invitations au mariage. Ainsi, si plusieurs invités y réservent des chambres, vous pourrez organiser un système de navette ou de taxi entre les deux sites.

Navette et taxi

Si plusieurs de vos invités résident au même établissement hôtelier ou s’ils retournent en ville, vous pourriez louer un autobus avec chauffeur qui fera la navette durant la soirée (avec trois heures de départ, par exemple : 23 h, 0 h 30 et 2 h du matin). Si les groupes à reconduire sont plutôt petits, vous pourriez aussi faire appel à un service de taxi (en négociant un tarif pour la soirée complète). Certains couples demandent aussi à leur service de limousine de jouer ce rôle de navette durant la soirée avant de ramener les mariés à leur hôtel.

Service de raccompagnement

Il est possible de faire appel à un service de raccompagnement pour une soirée comme un mariage. Plusieurs entreprises offrent de ramener vos invités chez eux avec leur voiture (une équipe de deux conducteurs se présente pour le raccompagnement). On connaît bien le principe d’Opération Nez Rouge, en vigueur durant le temps des Fêtes. Pour être admissible au service de raccompagnement, vous devez payer un montant pour un événement (au lieu d’un montant individuel) qui permettra à tous vos invités d’utiliser le service ce soir-là. Les frais supplémentaires qui s’appliquent pour chaque raccompagnement seront calculés à la pièce, selon la distance parcourue. Aussi, si vous souhaitez avoir une équipe de « raccompagnateurs » présente sur place durant la soirée, prête à reconduire vos invités à tout moment, il faudra compter des frais additionnels (taux horaire).

Chauffeur désigné et covoiturage

La solution la plus courante et la moins coûteuse demeure le covoiturage avec un chauffeur désigné qui restera sous le taux d’alcoolémie de 0,08. Souvent, les invités d’une même famille ou deux couples d’amis peuvent voyager ensemble. C’est bénéfique pour l’environnement et pour la sécurité de tous!

 

Amélie Marcotte-Losier, planificatrice de mariages

Vous aimerez aussi

Commentaires