Établir la liste des invités au mariage : bonheur ou casse-tête?

Auteur
Ginette Lorrain

Pour plusieurs futurs mariés, le choix des invités se fait très simplement : les familles ne sont pas très nombreuses, les amis sont proches des deux membres du couple, le lieu et le budget sont adaptés au nombre d'invités souhaité...

Pour d'autres, toutefois, établir une liste devient un réel problème, surtout quand le nombre d'invités est considérable : on peut facilement comprendre que le budget puisse devenir incontrôlable quand le nombre d'invités dépasse une certaine limite.

Famille très nombreuse

Une internaute est aux prises avec le délicat problème de la famille très nombreuse :« Bonjour Ginette. Mon conjoint vient tout juste de me faire la grande demande devant amis et famille. Par contre, nous sommes dans une situation très complexe pour nous : de mon côté, ma famille est peu nombreuse et on compte environ au total 50-60 personnes.

Pour ce qui est de mon conjoint, juste du côté de ses parents, on calcule plus de 120 personnes, ce qui est assez rare de nos jours. Mon conjoint m'a proposé de faire une réception seulement avec les oncles/tantes, et que les cousins/cousines pourraient venir nous rejoindre après le repas. Mais je trouve ça délicat, car nous sommes une famille unie...

Et ce qui complique encore les choses, c'est que nous serions obligés de ne pas inviter nos cousins et amis proches que nous voyons régulièrement pour favoriser des oncles et tantes que nous ne voyons qu'une fois par année. C'est surtout une question de budget, parce que nous sommes conscients qu'un mariage chiffre vite dès que l'on augmente le nombre d'invités.

Nous pensions faire un mariage d'environ 100 personnes et en ce moment avec notre évaluation nous serions plus de 200 (est-ce que les coûts augmentent à ce point?) Malgré tout, nous voulons nous marier, mais sans avoir à choisir parmi la famille et nos amis pour ne pas créer de conflit.

Nous avons pensé à une solution : nous allons évaluer les gens qui selon nous seront présents à notre mariage et envoyer des faire-part en donnant la possibilité à tous d'être présent pour tout, seulement en soirée ou simplement de ne pas venir. Est-ce une solution logique, sans avoir à faire le tri? Avez-vous des conseils à nous donner dans des situations complexes : nous voulons avoir tous nos proches près de nous sans avoir à sélectionner parmi les frères et soeurs de parents et surtout, nous devons respecter notre budget. »

Si je comprends bien, des raisons budgétaires vous amènent à penser à une soirée en deux parties, car il est impossible pour vous d'assumer le coût du repas et de la soirée pour tous vos invités. Eh oui, le calcul est mathématique : un montant X par personne pour les frais de nourriture et de boisson, multiplié par le nombre de personnes. Vos frais connexes : vêtements, photographe et transport restent sensiblement les mêmes quelle que soit la taille du mariage.

La facture du fleuriste peut elle aussi rester sous contrôle, si vous ne faites qu'ajouter quelques centres de table.

Votre idée de recevoir une partie des invités pour la soirée seulement est bonne, mais j'ai bien peur que la formulation (leur laisser le choix d'assister au repas ou à la soirée seulement) ne sème la confusion chez ceux qui recevront une telle invitation. Le fait de donner le choix aux invités ne fera que les mettre dans l'embarras et ils ne comprendront pas ce qui a motivé une telle formulation...

Simplifier les prestations

Je vous propose deux solutions. La première serait de simplifier au maximum les prestations : choix de bouchées, cocktail dinatoire, buffet, barbecue et fête à l'extérieur en toute simplicité, un mousseux servi aux invités pour le toast, suivi d'un bar payant...

J'ai déjà assisté à La bosse des noces, à des mariages très conviviaux où on avait même demandé aux invités d'apporter des plats (à la fortune du pot) et tous semblaient passer une excellente soirée! Je ne connais pas vos familles ni le style de mariage que vous désirez organiser, mais je peux vous assurer que les possibilités sont multiples si on souhaite recevoir 200 invités sans se ruiner ou s'endetter pour longtemps. N'hésitez pas à sortir des traditions et n'oubliez pas que les gens qui vous aiment seront là pour célébrer votre bonheur et non pour juger, évaluer ou critiquer. Si vous faites ce choix d'inviter vos familles, amis et proches sans exception, pensez à les recevoir dans la simplicité et la joie.

Demander une contribution aux invités

La deuxième solution est bien sur de demander une contribution aux invités. Encore là, vous seuls savez ce qui est acceptable en termes de politesse et d'usages au sein de vos familles respectives. Si vous décidez d'inscrire la contribution souhaitée, je vous conseille d'annexer le menu à l'invitation (les gens auront ainsi l'eau à la bouche et comprendront à quoi servira leur contribution). Dans ce cas seulement, vous pouvez leur donner les deux choix : repas et soirée (contribution X) ou soirée seulement (contribution Y). Vos invités auront ainsi une porte de sortie, s'ils n'ont pas le budget pour payer leur repas...

Une liste définitive

Dans tous les cas, il est impératif de faire une liste complète d'invités et de s'en tenir à cette liste. Une liste A qui pourrait être suivie par une liste B selon le nombre de réponses positives, est tout à fait à proscrire! Le monde est bien petit et tout finit par se savoir! Le fait d'apprendre que vous avez été invité dans un deuxième temps, parce que les invités principaux ne viennent pas tous et qu'ainsi quelques places sont restées libres, peut être très blessant. La règle ici est de faire preuve de la plus grande politesse en évitant de froisser qui que ce soit.

Attention aux faux-pas!

On m'a aussi fait part dernièrement d'une autre forme d'invitation : certains étaient conviés à l'église, au repas et à la soirée et d'autres étaient conviés à l'église et à la soirée seulement. Je comprends que ceci est une erreur, un faux pas et que les mariés n'ont pas agi sciemment dans le but de blesser ces invités... Mais imaginez un peu les pauvres personnes qui se sont rendues à la cérémonie en après-midi pour ensuite avoir plusieurs heures à tuer (on peut facilement figurer six heures ou plus) et arriver tard en soirée dans une salle où les convives festoient, sans eux, depuis leur départ de l'église. Si vous souhaitez inviter un groupe (connaissances, collègues de travail) en soirée seulement, ne leur demandez pas d'être présents à la cérémonie.

Quelle contribution lorsqu'on est marié?

En ce qui concerne la contribution que l'on devrait apporter quand on est invité à un mariage, si aucun montant n'est indiqué (ce qui est habituellement le cas et la seule façon de faire acceptable au sein de plusieurs familles), je conseille aux invités d'évaluer environ le montant du coût de leur repas. S'il s'agit d'un repas au restaurant ou dans une salle de réception, il suffit de consulter les menus sur les sites internet des établissements, pour avoir une bonne idée des prix. Sinon, tentez de figurer les coûts selon le type de réception (barbecue, cocktail avec bouchées, etc.). Le cadeau que vous offrirez aux mariés couvrira le prix de votre repas et vous penserez à toujours donner un peu plus (toute proportion gardée), pour que les mariés aient un véritable cadeau après avoir payé leur mariage.

À vous tous futurs mariés, je souhaite que vous puissiez établir votre liste d'invités sans trop de casse-têtes. N'oubliez pas que les gens se souviendront longtemps de votre bonheur le jour de votre mariage et oublieront bien vite tous les petits détails, pour se rappeler du plaisir de se retrouver en votre honneur, en famille et entre amis!

Vous aimerez aussi