Prendre une pause, est-ce bon pour le couple?

Auteur
Véronique Larivière, sexologue
Couple qui se boude

Ils ont fait beaucoup d'effort pour remettre leur couple sur les rails, mais ils se retrouvent devant l'ultime option: «Et si on prenait une pause?». Peut-être y avez-vous déjà songé mais vous ne savez pas trop si cette éventualité est vraiment bonne pour votre couple. Je vous invite à lire ce qui suit pour comprendre ce qu'il en est.

Voir le positif dans la pause

À la suite des difficultés relationnelles récurrentes, certains couples considèrent que mettre la relation sur pause pendant quelques temps peut être une bonne idée. Pour d'autres, ce peut être une forme de rupture déguisée et non-assumée. Quoi qu'il en soit, de plus en plus de sexothérapeutes proposent cette alternative si, malgré tout, l'amour est encore présent au sein du couple. 

La pause peut tout de même avoir beaucoup de positif même si la décision peut être difficile à prendre. D'abord elle permet de prendre du recul face à la relation. Parfois, lorsque nous nous sentons trop étouffés par les difficultés de notre couple, nous ne voyons que l'énorme montagne à surmonter. En prenant du recul, nous nous éloignons de cette montagne pour mieux l'analyser. 

Aussi, lorsque nous faisons face à plusieurs obstacles relationnels depuis trop longtemps, il se peut que toute l'énergie mise sur les tentatives de résolutions aient mis de côté notre propre bien-être personnel. La pause peut donc permettre de se recentrer sur soi-même, de faire le bilan sur nos intérêts et de réfléchir plus objectivement à la suite des choses. 

Bien que la pause peut sembler fragiliser la relation, il n'en reste pas moins que la distance peut aussi recréer le désir trop longtemps enseveli sous la tonne de désillusions quotidiennes. Paradoxalement, c'est par la distance que la passion et le désir s'animent. Cet arrêt peut donc donner un second souffle à la relation par le sentiment de manque et d'envie de se retrouver avec l'autre. 

Les règles à suivre

Si vous décidez de vous lancer et de mettre officiellement votre couple en trêve pendant quelque temps, il est important d'établir des règles claires et de les suivre à la lettre tout au long de cette distance. 

La durée

Dès le départ, il faut établir la durée nécessaire pour vous permettre de faire le point chacun de votre côté. Personnellement je suggère au moins 21 jours. On dit qu'il faut trois semaines pour intégrer une nouvelle routine quotidienne et je crois sincèrement c'est le temps requis pour mieux vous recentrer sur vous-même. 

Décider de l'exclusivité sexuelle

Pour plusieurs, l'exclusivité sexuelle demeure aussi pendant la trêve. Or, plusieurs aussi se laissent tenter par le libertinage que la sensation de liberté procure. Il faut donc que vous établissiez si la sexualité avec d'autres est permise ou si vous restez fidèles envers l'autre. 

Le déroulement

Maintenant, il n'en tient qu'à vous de déterminer comment vous voulez vivre cette pause. Profitez-en pour faire des activités qui vous allument, car il n'y a rien de mieux qu'un bon moral pour améliorer la réflexion. Ne vivez pas cette démarche comme une rupture, mais plus comme une opportunité d'un nouveau départ. 

Cesser les contacts

La pause sert à créer une coupure. Les contacts devront être réduits au maximum voire presque absents. Contactez l'autre seulement si c'est vraiment important et non pour parler de votre journée. Par contre, si vous cessez complètement de vous parler, je suggère tout de même de vous donner signe de vie quelques jours avant la fin afin de prendre le pouls de ce qui se passera par la suite.  

Le retour

Dès le retour, discutez des réflexions que vous avez faites durant la trêve. Qu'est-ce qui en ressort? Quelles sont vos impressions? Quelles ont été les points positifs? Les points négatifs? Est-ce que cette démarche a été bénéfique? Quelle en est la conclusion? 

Si vous prenez la décision de rester ensemble, commencez immédiatement les efforts nécessaires pour que la relation ne s'enlise pas à nouveau. Discutez aussi de comment vous entrevoyez le futur. Soyez honnêtes. N'hésitez pas à demander une prolongation si vous en sentez le besoin. 


Suivez Véronique Larivière sur Facebook!

Vous aimerez aussi

Commentaires