Pourquoi la démonstration affective devient un fardeau dans le couple?

Auteur
Véronique Larivière, sexologue
Jeune couple qui se tient par la main

Plusieurs fois par semaine des clients m’avouent être envahis d’une énorme bulle de protection qui les empêche d’apprécier les gestes d’affection de leur conjoint(e). «Chaque fois qu’il m’approche ou me caresse, mon corps se raidit comme si je devenais en mode survie!» déclarent certaines femmes. Même si elles ressentent encore de l’amour pour l’autre, c’est comme si leur corps avait déclaré forfait. Voici quelques hypothèses pour expliquer cette réaction. 

L’amour ne suffit pas

L’amour n’est pas suffisant pour souhaiter partager un moment d’intimité avec l’autre. L’amour et le désir sont deux histoires complètement différentes et le couple doit assurément en prendre conscience pour éviter la noyade affective. Parfois, l’amour nous pousse à garder le silence face à certains conflits par crainte de décevoir ou de blesser l’autre. Or, ce mutisme ne fait qu’accentuer le smog de négativité qui entoure la relation et qui, par le fait-même, embrouille le désir. En gros, l’amour aide à vous sentir mieux face à vos difficultés, mais ne règle pas cesdites difficultés. Nuance!

Réservoir affectif vide

Laissez-moi vous parler d’un outil que j’utilise auprès des couples qui ont l’impression d’être à bout de souffle. Grâce à cet outil du spécialiste conjugale Gary Chapman, plusieurs relations ont trouvé l’étincelle qui manquait pour rallumer la flamme affective. 

Après de nombreuses recherches, monsieur Chapman a conclu que, de façon imagée, nous avions tous un réservoir affectif à l’intérieur de nous. Ce réservoir se vide et se rempli au rythme des bons et des moins bons coups du quotidien. Quand il est plein, les personnes se sentent en mesure de donner. Logique, non? Comme une voiture! Sans essence, on n’avance pas. Alors, comment remplir ce fameux réservoir? En utilisant le concept des cinq langages amoureux!

Les cinq langages amoureux

Dans sa recherche, le spécialiste Chapman mentionne qu’il existe cinq façons de démontrer et de recevoir de l’affection. Il mentionne que nous avons tous un langage primaire qui alimente notre réservoir plus rapidement.

Voici les cinq langages

Les moments de qualité: Pour certains, c’est lorsqu’ils passent du bon temps avec l’autre que leur réservoir affectif se rempli. Ils ressentent alors un sentiment de solidarité et de complicité qui les rapprochent de l’être aimé. Nul besoin d’un voyage dans les Caraïbes pour parler ce langage! Souvent, il suffit simplement d’un moment de dialogue coeur à coeur ou d’une activité ponctuelle partagée. 

Les paroles valorisantes: Ce sont les compliments, les mots d’appréciations, bref des paroles qui font du bien! 

Les cadeaux/surprises: Certaines personnes adorent recevoir des fleurs ou du chocolat. C’est l’extase lorsqu’elles reçoivent une surprise! Tandis que pour d’autres, ce n’est pas nécessairement ce qui remplit le réservoir affectif. Vous aurez beau lui donner toutes les roses du monde, pour certaines, ce n’est tout simplement pas leur langage. 

Les services rendus: Faire à souper, tondre la pelouse, plier les vêtements, réparer le vélo, etc. Pour certains, lorsque ces gestes sont accomplis dans un élan d’expression amoureuse, l’affection revient au galop!

Le toucher: Les caresses peuvent être aussi un puissant moyen de communication amoureuse. S’embrasser, se prendre dans les bras, se toucher en regardant un film, etc. 

Bref, le but de cet outil est de parler le langage primaire de notre partenaire afin de remplir son réservoir affectif pour qu’il soit en mesure de donner en retour en parlant notre propre langage et ainsi remplir le nôtre. Jouez le jeu! Découvrez vos langages amoureux! Vous allez voir, cette technique fait toute la différence! 

Suivez la sexologue Véronique Larivière sur Facebook!

Categories

Vous aimerez aussi