Les amours impossibles, pourquoi certaines personnes s'y accrochent?

Auteur
Véronique Larivière, sexologue

La société d'aujourd'hui prône définitivement la vie à deux. Pour certains la solitude est donc effrayante, et les histoires d'amour décevantes se répètent. Vous connaissez les paradoxes amoureux? Ces sont ces histoires qui vont à l'encontre de ce qu'on prévoit en amour. J'ai ici quelques exemples.

L'amour impossible

Ces amours rappellent l'histoire de Roméo et Juliette. Ce sont des relations qui se développent dans des conditions difficiles, mais qui sont tellement intenses qu'il est difficile d'y remédier. Beaucoup de gens ne vivent que par ces relations. C'est comme s'ils avaient constamment besoin d'un défi pour se sentir vivants. C'est le cas des gens qui tombent constamment amoureux d'un partenaire marié.

Dans l'attente du fameux divorce, ils carburent aux billets doux et aux nuits chaudes, mais ce type de relation est source de frustrations. Les obstacles deviennent un carburant et si la relation devient plus stable, elle semble soudain fade et monotone. C'est le retour à la case départ et on repart à la recherche d'émotions fortes.

« Je ne peux vivre avec toi, mais je ne peux vivre sans toi »

Ce genre de relation vous dit quelque chose? Nous connaissons tous un couple vivant dans un conflit perpétuel, mais qui semble tout de même très amoureux. Ces partenaires ne peuvent s'éloigner trop longtemps, mais ils sont incapables de passer une journée sans dispute. Cette relation peut être aussi destructrice que stimulante. C'est l'amour tout près de la haine. Une seule remarque peut déclencher une tornade!

Les partenaires le savent, mais selon eux, seules les personnes que nous adorons déclenchent de telles colères. Cette relation exige énormément d'énergie, car c'est continuellement la balade entre l'enchantement et l'anxiété.

Les « on and off »

Les « on and off » sont ces couples qui en sont à leur trois, quatre, dix, voire 20e rupture. Le moteur de cette relation? L'insécurité que déclenchent ces départs et les délicieuses retrouvailles.

Même si chaque « rupture » semble dramatique et définitive, les partenaires finissent par ne plus se prendre au sérieux. Malgré tout, ils ne se tiennent jamais pour acquis. Ils ont l'impression qu'ils doivent perpétuellement conquérir l'autre et c'est ce à quoi ils s'accrochent.

Les amours sans passé ni futur

Nous les appelons aussi « amours passagères ». Certaines personnes ont un besoin compulsif de multiplier les conquêtes. Aucun investissement relationnel donc aucune déception. Ces relations ne servent qu'à mesurer le charme qu'on dégage et sa capacité de séduction. Ceux qui les recherchent ont l'impression qu'aucune relation ne se démarque assez pour s'investir officiellement.

Ce ne sont là que quelques exemples de paradoxes amoureux. Regardez autour de vous, vous serez sûrement capable d'en découvrir d'autres!

 

Suivez la sexologue Véronique Larivière sur Facebook!

Vous aimerez aussi

Commentaires