Le partage équitable des tâches : possible?

Le partage des tâches domestiques est souvent un irritant dans un couple. Votre conjoint trouve toutes sortes d'excuses pour ne pas empoigner la guenille ou s'emparer de l'aspirateur pour faire le tour de la maison. Pourtant, il est le premier à remarquer la poussière qui s'accumule. Que faire?

Pourquoi faire le ménage?

S'il est un sujet auquel l'homme n'attache guère d'importance, c'est bien celui du ménage. Généralement, il sera à l'aise dans une maison quelque peu en désordre ou qui accumule un peu (mais pas trop) de poussière sur les objets. C'est bien connu. Toutefois, un autre phénomène, moins connu celui-là, influence la perception masculine des travaux domestiques.

Contrairement à la croyance populaire, ce ne sont pas les tâches qui rebutent les mâles, mais bien ce qu'elles représentent. Inconsciemment, ils se voient affublés d'une image négative, celle de la servante ou de l'esclave. Leur égo s'en trouve affecté... Il leur faut donc éviter torchons et guenilles pour ne pas se sentir la bonne de service!

Un partage équitable?

Le partage équitable des tâches domestiques demeure un mythe dans la plupart des familles. Certes, monsieur peut collaborer aux travaux domestiques, mais si vous regarder la situation de près, vous constaterez sans doute que vous consacrez plus d'heures que votre conjoint à accomplir les différentes besognes (préparation des repas, les enfants et, bien sûr, le ménage).

Sans chercher des excuses, disons que la plupart des hommes ont vu leur mère effectuer une large part, voire la totalité des tâches ménagères, souvent entre deux leçons et trois repas. Levée tôt, couchée tard, maman se démenait pour que la maison soit impeccable et ce, même si elle travaillait à l'extérieur. Papa, lui, était occupé à des tâches plus importantes, faisait la sieste ou prenait une bière. S'il a grandi dans ce contexte, il peut rarement prétendre à devenir le prince de l'aspirateur ou le roi du balai!

La femme en partie responsable?

La femme serait, en partie, responsable du phénomène. Les hommes ignorent (hé oui) ce qu'on attend d'eux lorsque vient le temps d'effectuer des travaux domestiques... Surprise? Plusieurs n'ont pas appris dès leur jeune âge. Ils ne savent pas comment faire la lessive, laver la salle de bain, quelles tâches effectuer, voire par où commencer. De plus, certaines exigent que les tâches soient effectuées à LEUR façon alors que monsieur préfère s'y prendre autrement. Ça commence mal!

N'oubliez pas que l'homme perçoit mal l'importance des travaux domestiques. Il convient de lui rappeler, gentiment, qu'il faut sans cesse recommencer...

Enfin, ces messieurs sont souvent très sensibles à la critique. Si vous remettez son travail en question, il est possible qu'il abandonne la guenille sur un coin de table, pour ne plus la reprendre. Résultat, la tentative de partage sera un échec !

Les solutions

Pourtant, il existe certaines solutions qui amèneront votre homme à faire sa part dans la maison. Mais vous obtiendrez de meilleurs résultats si vous vous entendez, dès le début de votre vie commune, sur les tâches à accomplir, la fréquence et, surtout, l'importance à y accorder.

  • Acceptez de jeter du lest sur votre mainmise des affaires domestiques. En négociant le partage des tâches, vous perdrez un peu de pouvoir sur la gestion de la maison... Êtes-vous prête?
  • Négociez la liste des tâches à accomplir dans la maison et entendez-vous sur celles qui seront dévolues à chaque membre de la famille, selon ses habiletés et ses goûts. Les enfants aussi peuvent participer! Et pour les tâches plus rebutantes, partagez-les le plus équitablement possible.
  • Acceptez aussi que les résultats soient inférieurs à vos attentes. Ils s'amélioreront avec le temps.
  • Ne critiquez pas... même si le résultat final peut vous décevoir. Il a fait son effort. Faites-lui confiance.
  • Complimentez lorsqu'il vient d'accomplir une tâche et que les résultats sont positifs. Il fera encore mieux la prochaine fois.
  • Rappelez-vous que ces messieurs auront tendance à majorer l'importance des tâches accomplies. Ne vous en formalisez pas, ça passera!
  • N'hésitez pas à mentionner, en société ou en présence de sa maman, que votre homme participe aux tâches ménagères. Il se sentira valorisé et, qui sait, vous aiderez peut-être une amie à convaincre son bougonneux...
  • Osez mettre du piquant dans l'accomplissement des tâches. Un petit message coquin disposé sur un meuble à épousseter pourrait donner de l'énergie à votre homme.
  • Misez sur la technologie! Monsieur est un féru d'informatique. Saviez-vous qu'il existe un logiciel qui permet de définir un partage équilibré de toutes les tâches à effectuer dans une maison? Ce logiciel est offert dans Internet, sur un site européen, pour moins de 20 Euros. Qui sait? Votre partenaire pourrait s'en inspirer.

Pour l'heure, les femmes effectuent environ 80 % des tâches ménagères alors que les hommes font le reste. Il vous faudra donc du temps, de la patience et, surtout, de la conviction pour réduire votre pourcentage, et augmenter le sien. Commencez dès aujourd'hui.

« Chéri, peux-tu étendre le lavage sur la corde à linge pendant que je prends un bain? »

Henri Michaud, rédacteur Canal Vie

Vous aimerez aussi