Est-il temps de se quitter?

Auteur
Véronique Larivière, sexologue

Bonjour,

« Je crois que je n’aime plus mon mari. Nous venons de fêter nos 16 ans de mariage, mais j’ai l’impression que l’amour n’y est plus. Nous vivons une relation plutôt platonique, sans passion, sans étincelle. J’ai l’impression que nous sommes arrivés au bout, mais j’ai peur de regretter la séparation. Nous nous entendons encore bien, mais je ne suis plus heureuse. Comment savoir lorsqu’il est temps pour un couple de se quitter? »

Pauline

 

Bonjour Pauline

Plus le couple compte plusieurs années de vie commune, plus il est difficile d’établir si le moment est propice à la rupture. Que nous le voulions ou non, même si le couple fait du surplace, la stabilité nous sécurise et faire le grand saut de la rupture engendre son lot de craintes. «Et si ce n’était pas complètement terminé?», «Et si je ne trouvais personne comme lui?», «Et si je faisais un effort pour l’aimer encore plus?» «Et si… Et si…». La fin d’une relation amoureuse survient pour de multiples raisons. La routine devient étouffante, nous avons l’impression que nos chemins ne concordent plus, nous évoluons et l’autre moins, nous vivons dans l’ennui, etc.

Vous me dites que votre relation est plutôt sans histoire, dans le sens où vous vous entendez bien, sans trop de disputes, mais sans passion également. Vous avez sans doute l’impression que votre relation est au neutre et qu’il est venu le moment où «ça passe ou ça casse». Si vous décidez que «ça passe», il faudra effectivement faire les efforts pour améliorer cette relation qui vous rend visiblement morose. Une réflexion s’impose. Quel chemin a pris votre couple pour qu’il en soit rendu là? Qu’est-ce qui vous plaisait de cette relation au tout début? Où vous voyez-vous dans cinq ans? Qu’est qui fait que vous demeurez dans cette relation malgré l’insatisfaction? Si vous décidez de continuer ensemble, repartez sur de nouvelles bases. Pourquoi ne pas rédiger une sorte de contrat des 10 (ou plus!) «commandements de votre couple idéal»? Établissez les règles à deux, signez-le et ressortez-le lorsque vous avez l’impression qu’une règle est transgressée.

Et si «ça casse», la peur de la solitude ne doit pas être un motif pour demeurer dans cette relation. Attendre que le partenaire prenne l’initiative de la rupture non plus. Il faut savoir quitter au bon moment, soit bien avant que vous finissiez par vous détester. Admettre que vous avez passé d’agréables moments ensemble, mais qu’il est temps de poursuivre chacun de son côté est un signe de grande maturité. Mettre un terme a une relation ne signifie pas de faire une croix sur seize ans de vie commune. Si vous n’êtes pas certaine que ce soit la bonne décision, prenez une pause. Elle vous permettra de réfléchir à cette relation avec plus de détachement et c’est une façon de reculer pour mieux avancer. Vous saurez alors s’il est mieux pour vous que la rupture soit définitive. N’hésitez pas à contacter un professionnel de la santé mentale pour vous aider à y voir plus clair dans cette dure décision.

Je vous souhaite le meilleur,

Vous aimerez aussi

Commentaires