En couple, comment ne pas s’oublier en s’enfermant dans sa relation

Pour certains, être en relation de couple est synonyme d’oubli de soi et de ses besoins personnels. S’engager dans une relation amoureuse ne devrait pas signifier cesser de voir ses amis ou de faire ses activités. Si vous avez l’impression d’avoir tout mis de côté pour votre conjoint/e ou votre vie de famille, il est grand temps de remédier à la situation.

Comment ne pas s’oublier?

D’abord, si vous commencez votre relation, assurez-vous d’être intègre. Vous aimez magasiner, faire du sport, sortir dans les bars, visiter des musées, ne cachez pas vos passions au risque de déplaire. Ne pas être soi-même dès le début d’une relation vous placera dans une situation néfaste pour vous-même. Selon la thérapeute Marie-Hélène Verret, « Si vous n’êtes pas vous-même, vous devrez tôt ou tard remettre les pendules à l’heure, ce qui signifie que vous devrez remettre vos limites et redéfinir votre territoire. De plus, si ce n’est pas vous, ce jeu ne pourra pas durer et l’autre pourrait ne pas être ouvert/e aux changements. »

Vous n’êtes pas bien dans votre relation. Prenez un moment et demandez-vous qui vous êtes et ce dont vous avez envie. Si vous n’êtes pas vous-même dans votre relation, remédiez à la situation. Votre conjoint/e ne peut s’adapter à votre vraie personnalité? Mieux vaut mettre un terme à cette relation et trouver quelqu’un avec qui vous saurez être vrai/e. Pour Marie-Claude Leblanc, mère de deux filles et en couple depuis près de dix ans, « il est primordial de ne pas vendre une personne, des aptitudes ou un caractère qui ne nous appartiennent pas. Si on est intègre, qu’on ne s'enferme pas, on vit, on s'amuse, on est. », affirme-t-elle.

Le verbe enfermer signifie être dans un lieu où il est impossible de sortir. Un couple n’est pas une prison et bien que vous aimiez votre conjoint/e, vous ne devriez pas arrêter de vaquer à vos occupations personnelles. Il ne faut pas s’oublier, il faut continuer d’exister sans l’autre. « Le plus beau cadeau que vous faites à votre conjoint/e, c’est vous-mêmes. Si une personne devient l’ombre de l’autre, il ne reste plus rien à aimer.», explique la thérapeute. 

Le couple et la famille

Évidemment, l’arrivée d’un enfant peut compliquer les choses, c’est pourquoi il est important d’établir un horaire qui permette à tous de pouvoir s’épanouir personnellement. Les moments à soi sont souvent la première chose sacrifiée lorsqu’il y a un manque de temps. Négliger trop longtemps cette portion de votre vie, sera néfaste pour votre équilibre et celui de votre couple et famille puisque votre corps recherchera naturellement cet équilibre pour répondre à ses besoins. « La perte de votre équilibre personnelle amène souvent des frustrations et cause des chicanes qui pourraient être évitées. », ajoute Mme Verret.

Quelques causes fréquentes de d’effacement de soi

  • Manque d’amour de soi;

  • Identification trop forte à son rôle (mère, professeur, docteur, etc.);

  • Incapacité de se retrouver soi-même;

  • Incapacité à se donner le droit d’exister;

  • Forte propension à donner la priorité aux autres avant soi.

Comment continuer à s’épanouir personnellement?

Chaque individu a ses petits trucs afin de garder l’équilibre entre ses intérêts personnels, sa vie conjugale et sa vie familiale.

Pour Marie-Claude, le meilleur moyen est de se donner des obligations, des objectifs. « Pour ne pas rester sur le pilote automatique des tâches quotidiennes, je m’inscris à des cours, je provoque des sorties plutôt que d’attendre qu’elles arrivent. Je sors seule, je cultive ma créativité, mon jardin secret, je rêve... J’essaie d’avoir du temps pour moi, seule dans ma tête à tous les jours. Avec mon conjoint, nous avons établi un horaire que nous respectons. Le weekend est pour la famille, il a le lundi et le mercredi soir et j’ai le mardi et le jeudi soir. », confie-t-elle.

Évidemment, s’accorder du temps à soi lorsqu’on est en couple, ne signifie pas d’agir sans considérer l’autre. Idéalement, il faut respecter une entente de couple et travailler en équipe, dit Édith Morin. Selon elle, la base pour s’épanouir personnellement dans le couple est de travailler en équipe. « Il faut favoriser le retour du balancier.

Lorsqu’on peut compter réellement sur son conjoint, on peut développer ses intérêts personnels et prendre des engagements, se planifier des choses de son côté, pas sans se soucier de l’autre, mais c’est moins compliqué quand on n’a pas besoin de négocier chaque fois.», affirme-t-elle.

Connaitre à l’avance l’horaire de l’autre peut aider à mieux planifier les activités personnelles. En sachant que l’être aimé devrait normalement être libre, l’annonce d’une sortie ne devrait pas causer de problème. « Il faut tout de même faire attention de ne pas remplir son horaire au point de ne plus laisser de temps à l’autre, car cela ne démontre pas beaucoup de considération et peut causer des frustrations. », ajoute-t-elle.

En parler

La communication sera toujours un allié dans un couple, croit Michelle Guillemette, mariée et mère de trois enfants. « Il faut être capable de dire nos besoins sans penser que l’autre va ou est censé les comprendre. Il faut aussi éviter de faire des compromis sans que ce soit demandé, car cela peut être une source de frustration incroyable. Nous sommes deux personnes uniques dans un couple et le fait d’être ensemble ne devrait pas changer ce qu’on est, mais plutôt nous permettre d’évoluer, de s’améliorer et de se sentir bien. », affirme-t-elle.

En couple, il n’y a pas de recette magique. Au fil des ans, vous changez et il faut donc constamment se réajuster aux nouvelles péripéties de la vie, aux nouveaux besoins des partenaires et aux nouvelles réalités. « La quête de l’équilibre est un défi en soi, mais chercher à conserver cet équilibre est un cadeau pour soi et pour l’autre, en plus d’enrichir la relation et d’aider grandement à l’épanouissement de tous. », conclut Marie-Hélène.

Marie-Christine St-Hilaire, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires