Dispute dans le couple : les principales causes et leur solution

Auteur
Véronique Larivière, sexologue

On entend souvent qu'un couple qui se dispute est un couple en santé. C'est vrai, mais il faut tout de même que ces conflits se règlent dans le respect des deux partenaires. Mais quelles sont les causes les plus fréquentes de dispute dans un couple? Voici mon top 5 des causes de désaccord les plus fréquentes dans le couple, avec mes pistes de solutions.

Les tâches ménagères

Une des sources principales de chicane dans un couple, ce sont les tâches ménagères. Sans vouloir généraliser, ce sont souvent les femmes qui déclenchent la discussion car elles trouvent que leur partenaire n'en fait pas assez dans la maison. Si la situation perdure depuis un bon moment, il est normal qu'elles se sentent frustrées et qu'elles aient l'impression de devoir tenir la maison à bout de bras.

Piste de solution

D'abord, il faut reconnaître que votre partenaire n'a pas nécessairement le même niveau de tolérance que vous quant au désordre. Il est fort possible que les quelques assiettes qui traînent sur le comptoir le dérangent beaucoup moins que vous. En ce sens, il faut donc établir ensemble ce qui doit être fait. Allez-y selon les tâches qui vous déplaisent le moins. Il déteste faire la vaisselle? Laissez-lui l'aspirateur et le balai. Généralement, les hommes aiment les solutions concrètes; ne vous gênez pas pour lui faire une liste qu'il pourra cocher. L'important, c’est que la répartition des tâches ménagères soit équitable.

L'argent

L'argent est une véritable source de conflit lorsque les partenaires n'ont pas la même relation face au budget. En couple, nous avons beaucoup d'obligations financières, et si un des deux a tendance à croire que l'autre jette l'argent par les fenêtres, ça crée une insécurité, et une source de dispute.

Piste de solution 

La meilleure solution pour résoudre les disputes financières est d'établir un budget commun, en laissant de la place pour les dépenses personnelles avec l'argent gagné par chacun. L'ouverture d'un compte conjoint permet d'avoir un contrôle sur les dépenses communes, et d'utiliser le reste pour autre chose. Mais attention, vous n'avez pas votre mot à dire sur les dépenses personnelles de l'autre, si tous les comptes communs sont payés. Au fond, c'est son argent. Rencontrer un conseiller financier est également une bonne façon d'y voir plus clair.

L'éducation des enfants

L'éducation des enfants peut devenir un sujet très délicat au sein du couple. Bien que vous sembliez être sur la même longueur d'onde lorsque vous en aviez discuté avant l'arrivée de votre progéniture, il n'en reste pas moins que, devant le fait accompli, tout peut sembler bien différent. Il arrive souvent que l'un soit plus tolérant que l'autre, etc.

Piste de solution

En premier lieu, il faut s'accorder sur les valeurs de base que vous voulez transmettre à vos enfants. Ensuite, vous pourrez établir un terrain d'entente sur la façon d'intervenir. Vous prônez l'autodiscipline en laissant l'enfant découvrir lui-même les conséquences de ses actes, ou vous préférez miser sur le renforcement positif? L'important, c’est de s'entendre, et de ne surtout pas contredire l'autre devant les enfants. Si vous n'êtes pas d'accord avec l'intervention, attendez d'être seule avec l'autre pour en discuter. Un coach familial peut aussi vous aider à mieux évaluer votre situation.

Le manque de communication

Sans généraliser, ce sont souvent les femmes qui déplorent le manque de communication de leur conjoint. Les hommes ont moins tendance que les femmes à s'extérioriser, et cette situation peut créer une insécurité. Le fameux « À quoi tu penses? » devient de plus en plus fréquent, mais il crée l'effet inverse. Gardez en tête que plus le conjoint se sent dans l'obligation de discuter, plus il se fermera.

Piste de solution 

D'abord, il faut prendre conscience que l'homme n'est pas naturellement ouvert à parler de ses émotions. Par contre, il est important pour la vie du couple d'échanger et de partager, car c'est ce qui solidifie le couple. Je suggère donc de s'accorder du temps chaque jour, pour discuter de tout et de rien, d'échanger sur les hauts et les bas de la journée, et de partager son amour pour l'autre. De cette façon, les discussions ne se réalisent pas nécessairement dans un contexte conflictuel par un « Là, il faut qu'on parle! » bien senti.

La sexualité

La source de conflits reliés à la sexualité se situe surtout au niveau de la différence de libido qui sépare les deux partenaires. L'un aurait envie d'une fréquence sexuelle plus grande, et l'autre ne ressent pas ce désir. Cette divergence sexuelle crée une source de frustration qui peut se refléter au quotidien.

Piste de solution 

Pour une multitude de raisons, la sexualité doit tout de même tenir une place importante au sein du couple. Elle permet le partage d'une intimité profonde, et c'est une excellente façon de savoir si notre couple est en santé. Dans une situation où la libido n'est pas égale, c'est souvent celui qui a la plus forte qui en souffre. Il faut donc trouver un terrain d'entente où, d'une part, l'un comprend qu'il n'aura pas de sexe aussi souvent qu'il le voudrait, mais aussi, d'autre part, l'autre devra faire l'effort pour retrouver une libido digne d'un couple sexuellement en santé.

Quoi qu'il en soit, la dispute dans le couple est presque inévitable. Je vous invite donc à lire ma chronique La dispute dans le couple, un mal nécessaire! pour connaître les règles à suivre pour une dispute constructive!

 

Suivez la sexologue Véronique Larivière sur Facebook!

Commentaires