Comment refaire sa vie?

Les deux sexes ne sont pas à égalité lorsque l'un des deux conjoints veut quitter l'autre. Il est facile de s'imaginer dans les bras d'un autre, ou simplement seul et libre de son temps, mais quand vient le moment d'agir, une montagne d'obstacles s'interpose entre le désir et la réalité.

Le scénario classique, et encore très à la mode, a pour moteur l'aspect financier. Vous vivez depuis plusieurs années un rythme de vie très agréable, car votre conjoint gagne un salaire bien au-dessus de la moyenne et toute la maisonnée en profite. La belle vie. Vous acceptez aisément un salaire moindre, avec un peu moins de responsabilités pour consacrer plus de temps à la maison, aux enfants ou autres.

La brisure

Un jour, pour mille et une raisons, une brisure survient dans votre vie de couple. L'amour s'est envolé; votre conjoint ou vous-même vivez une aventure, vous êtes de plus en plus malheureuse, vous endurez des violences physiques et/ou psychologiques... Vous ne pouvez plus continuer ainsi! Il faut quitter le bateau.

Qu'arrivera-t-il demain?

Parfois, un conjoint sur le point d'être abandonné ajoute une pression financière sur votre décision de le quitter. Si vous avez un ou plusieurs enfants, il ou elle devra prendre les mesures nécessaires pour leur assurer une sécurité. Toutefois, cela ne vous garantit pas que ce sera suffisant. Vous savez que votre salaire ne pourra plus combler les activités normales de vos enfants, et encore moins les vôtres.

Si vous en êtes arrivée à la décision de quitter l'autre malgré les obstacles financiers, c'est qu'il en va de votre santé mentale. Bougez!

La peur

Vous avez manifesté à votre conjoint votre souhait de le quitter et des conversations parfois animées, tristes, haineuses et même violentes se sont engagées entre vous. Tous les coups bas surgissent et la période de réflexion qui s'ensuit s'infiltre dans vos tripes et votre coeur. Vous souffrez de passer à la prochaine étape, l'inconnue, celle qui fait mal et peur à la fois.

Envisagez plutôt cette étape comme une porte de secours qui s'ouvrira sur un monde à découvrir. Les drames surviennent dans nos vies, mais ils passent. On ne les oublie pas et ils servent d'anticorps pour les prochaines déceptions.

Les premières heures suivant la séparation

Vous ne pouvez plus revenir en arrière, car au fond, vous savez très bien que la brisure est vraie et sans retour. C'est le moment de passer à votre nouvelle vie, même si cela n'est pas facile, au début surtout.

Toutefois, sachez que le confort auquel vous étiez habituée s'estompera dans vos souvenirs pour faire de plus en plus de place à votre nouvelle vie qui s'amorce. L'important sera de vous occuper de vous en trouvant votre zone de bien-être au sein de votre nouvel environnement, si différent soit-il de celui d'avant la séparation.

Vous avez eu le courage de sortir, maintenant soutenez cet effort pour entrer dans votre nouvelle vie.

Demandez de l'aide

Souvent, ceux qui quittent l'autre se sentent coupables et vivent même une certaine honte vis-à-vis de leur entourage, leur famille, leurs amis. Pourtant, plusieurs de ces personnes vous seraient d'un grand secours si vous osiez demander leur aide. L'être humain en général ne peut pas regarder son voisin expérimenter des moments difficiles sans réagir, sauf pour de rares exceptions.

Avisez les gens autour de vous et informez-les de ce que vous vivez. On ne sait jamais ce qui nous attend au bout d'un tel geste. Votre nouveau réseau de relations vous surprendra.

Cette aide se manifestera pour trouver un nouvel appartement, vous assister lors du déménagement, pour l'organisation de la nouvelle demeure, pour vous conseiller financièrement, pour vous soutenir moralement, pour garder les enfants le temps de vous installer correctement, pour vous divertir ou même pour vous donner un peu de l'affection qui vous réconfortera pendant les turbulences.

N'agissez pas seule. Laissez les autres vous aider un peu, mais pour cela n'oubliez pas qu'il vous faut les informer.

Changer le tout pour le tout!

Tant qu'à vivre ces changements, pourquoi ne pas essayer de trouver un autre emploi encore plus rémunérateur et plus près de ce que vous aimeriez? On ne sait jamais! Pour passer à l'acte sur le plan de votre carrière, il faut aussi en parler à ceux qui vous entourent. Exprimez-leur ce que vous êtes prêt à faire.

Agir pour vous

Le simple fait de bouger et de sentir que des gens sont là pour vous aider vaut bien des thérapies.

Organisez les moindres détails de votre petit appartement ou de votre gros condo en fonction de ce que vous aimez et de ce que vous voulez. Retrouvez l'essence de votre adolescence. Vous rêviez à différents scénarios de votre vie, alors il est temps d'en vivre un ou deux selon votre désir.

Vivre bien dans un 1 ½ ou vivre tristement dans un 7 ½ ne se compare pas.

Allez jouer dehors!

Il existe des associations de toutes sortes où vous pourriez donner un peu de votre temps en vous impliquant, et par le fait même rencontrer des gens comme vous et avec qui demain sera fait.

Participez à des activités culturelles qui vous intéressent. Ouvrez-vous à un monde auquel vous n'aviez pas accès autrefois.

En somme...

Même avec des enfants il faut avant tout penser à soi pour mieux se retrouver et par la suite, avoir la force de prendre soin d'eux de façon plus équilibrée. Vous pourrez vous rattraper une fois remise sur pied et en pleine possession de vos moyens.

Vous vous en sortirez comme bien d'autres, mais avec de l'aide, celle des gens autour de vous. Utilisez-les pour votre bien.

Gilles Lapointe, rédacteur Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires